Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Plateforme, big data et recomposition du gouvernement urbain

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   Plateforme, big data et recomposition du gouvernement urbain : Les effets de Waze sur les politiques de régulation du trafic
 
Auteur(s):   Courmont, Antoine - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
 
In:   Revue française de sociologie
 
Date de publication:   2018-10
 
Éditeur:   FRANCE  :  Presses de Sciences Po
 
Volume:   59
 
Numéro:   3
 
Pages:   423-449  p.
 
ISSN:   00352969
 
DOI:   10.3917/rfs.593.0423
 
Mots-clés:   [fr] Big data, Plateforme, Waze, Gouvernance urbaine, Circulation routière, Données [en] Platform, Urban governance, Traffic flow, Data
 
Résumé:   [fr] Cet article adopte une perspective de sociologie de la donnée pour analyser les recompositions de la gouvernance urbaine liées à l’émergence d’un nouveau régime de quantification : le big data. À partir du cas des politiques de circulation routière et de l’application Waze, deux hypothèses sont poursuivies : 1) Le big data propose de nouvelles représentations de la ville qui troublent l’agencement stable et ordonné de la réalité porté par les institutions publiques. Cela permet à de nouveaux acteurs, les plateformes, de proposer des formes alternatives de régulation de l’espace urbain provoquant des tensions avec les autorités publiques locales. 2) Toutefois, l’analyse précise des modalités de production de ces nouvelles données met en évidence des modes d’accommodement entre la réalité établie par les institutions publiques et celle des plateformes de service numérique. Par la voie discrète des données émergent de nouvelles modalités de coordination entre acteurs publics et privés. Cet article illustre ainsi l’apport d’une sociologie de la donnée pour comprendre comment, à l’ère du big data, s’articulent différents types de régulation sur un territoire pour former de nouveaux modes de gouvernance urbaine.

[en] This article adopts a perspective of sociology of data to analyze how urban governance is being reshaped in connection with the new quantification regime of big data. Drawing on the case of traffic flow plans and the Waze application, it pursues two hypotheses. 1) Big data puts forward new representations of the city that disturb what has been public institutions’ stable, ordered organization of reality, enabling new actors called platforms to offer alternative ways of regulating urban space and thereby generating tensions with local public authorities. 2) Nonetheless, the analysis specifies that the ways in which these new data are produced bring to light modes of accommodating both the reality established by public institutions and the reality of digital service platforms. Through the data path, new types of coordination between public and private actors emerge. The article thus illustrates what sociology of data can contribute to understanding how in the big data era, different types of regulation can be applied locally to produce new modes of urban governance.
 
 

Résolveur de liens