Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Zone euro : convalescence

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   Zone euro : convalescence : Perspectives économiques 2014-2015 pour l'économie européenne
 
Auteur(s):   Antonin, Céline (1985-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Blot, Christophe (1974-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Le Bayon, Sabine - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Schweisguth, Danielle - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
 
In:   Revue de l'OFCE - Analyse et prévisions
 
Date de publication:   2014-04
 
Numéro:   135
 
Pages:   53-83  p.
 
ISSN:   12659576
 
DOI:   10.3917/reof.135.0053
 
Mots-clés:   [fr] Zone euro, Perspectives économiques 2014-2015, Inflation
 
Résumé:   [fr] La zone euro a renoué avec la croissance. Pour le troisième trimestre consécutif, le PIB a légèrement progressé. Pour autant, la situation macroéconomique de la zone euro reste critique. La croissance est pour l’instant bien trop fragile pour enclencher une dynamique de reprise significative. Dans certains pays, le PIB a continué de reculer au quatrième trimestre 2013. Dans d’autres, c’est le chômage qui se maintient à des niveaux records et qui progresse même encore, en raison d’une progression trop faible de l’activité. Les politiques budgétaires restrictives ont de nouveau pesé sur la demande en 2013. Leur dimension procyclique devrait néanmoins s’atténuer en 2014 et 2015. Du côté de la politique monétaire, la BCE maintient le taux d’intérêt directeur à un niveau de 0,25 point mais tarde à engager des actions plus significatives pour soutenir la croissance et accélérer le processus, en cours, de convergence des taux longs. Les enquêtes sur le crédit indiquent une normalisation des conditions d’offre de crédits mais aussi le faible dynamisme de la demande. Dans ces conditions, nous anticipons une accélération de la croissance en 2014, en grande partie liée à une impulsion budgétaire négative (0,2 point au lieu de 0,7 en 2013). Portée par une moindre accélération du commerce extérieur et le début d’une reprise de l’investissement, la croissance atteindrait 1,3 % en 2014 puis accélérerait à 1,6 % en 2015. Avec un PIB toujours inférieur de 2,7 % à son niveau d’avant crise, ce rebond de la croissance est encore trop faible pour avoir un impact significatif sur le chômage. Il baisserait en 2014 et 2015 sur l’ensemble de la zone euro mais seulement de 0,2 puis 0,3 point. Or avec un taux de chômage qui serait encore de 11,4 % en fin d’année 2015, le risque déflationniste va continuer à s’accentuer. L’évolution récente des prix reflète cette situation avec une inflation qui ralentit depuis la fin de l’année 2011 et un risque accru de voir les anticipations s’ancrer sur un scénario de baisse des prix.
 
URL:   http://www.ofce.sciences-po.fr/publications/revue135.htm
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur 04-2014-antonin-zone-euro.pdf 1,11 MB
 

Résolveur de liens