Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

La philosophie formelle de l’État selon Robert Nozick : à propos de Anarchy, State and Utopia

 

Notice

Type:   Compte-rendu d’ouvrage
 
Titre:   La philosophie formelle de l’État selon Robert Nozick : à propos de Anarchy, State and Utopia
 
Auteur(s):   Rouban, Luc (1958-...) (Auteur)
 
In:   Revue française de science politique
 
Date de publication:   1984-02
 
Volume:   34
 
Numéro:   1
 
Pages:   103-126  p.
 
Résumé:   [fr] L'ouvrage de Robert Nozick, Anarchy, state and utopia, cherche à dépasser les critiques adressées à rencontre de l'Étatprovidence et à établir une véritable théorie politique libertarienne, une philosophie formelle de l'Etat, sur la base de simulations et à l'aide des arguments de la théorie des jeux. La réflexion de Nozick s'articule sur un paradigme à la triple composante : l'Etat doit s'arrêter là où résident les droits individuels ; l'individualisme méthodologique est au coeur de toute évaluation de la société ; le groupe social n'est pas plus que la somme de ses composantes individuelles. Il en résulte la conception d'un Etat minimal, duquel toute coercition est évacuée, et pouvant servir de cadre aux utopies. Seul l'Etat minimal est légitime, moral et juste, car il est né d'un effet induit et ne propose plus de projet philosophique. Cette théorie rejette aussi bien la thèse anarchiste que la thèse utilitariste et s'appuie sur une nouvelle définition de la justice. Mais l'introduction de mécanismes correcteurs met à jour l'ambiguïté d'une théorie des droits dépourvue de fondements moraux spécifiquement libertariens.
 
URL:   http://dx.doi.org/10.3406/rfsp.1984.394111
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur rouban1984.pdf 1,87 MB
 

Résolveur de liens