Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Pour qui écrivons-nous ?

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   Pour qui écrivons-nous ?
 
Auteur(s):   Lemercier, Claire - Centre de sociologie des organisations (Auteur)
 
In:   Revue d'histoire moderne et contemporaine
 
Date de publication:   2015-12
 
Éditeur:   FRANCE  :  Belin
 
Volume:   5
 
Numéro:   62-4bis
 
Pages:   43-61  p.
 
ISSN:   00488003
 
Mots-clés:   Accès ouvert, Revues, Publication scientifique, Archives ouvertes, Édition électronique, Open access, Journals, Scientific publication, Open archives, Electronic publishing
 
Résumé:   Cet article revient sur 10 ans de discussions en France autour de l'accès ouvert aux publications scientifiques, en poursuivant deux objectifs. D'une part, il tente de clarifier certains termes du débat. Il s'agit en particulier de distinguer les nombreuses manières de mettre un article en ligne (par l'auteur ou par la revue, sur un site personnel, dans une archive ouverte ou sur un portail de revues, etc.). Il s'agit également d'envisager une variété de modèles économiques possibles. L'article distingue notamment, outre le modèle classique de l'abonnement, celui de l'auteur-payeur et celui du freemium (financement volontaire par certaines institutions). D'autre part, l'auteure prend position en faveur de l'accès ouvert. Elle souligne qu'il est déjà largement pratiqué en France, tandis que les revues de bien d'autres pays ne deviennent jamais, même plusieurs années après parution, librement accessibles. Elle insiste enfin sur l'enjeu que représente pour les auteur.e.s comme pour les revues de sciences humaines et sociales l'ouverture d'un lectorat immensément plus large que celui des pairs.

This paper presents the French debates of the last decade on open access to scientific publications. Its first aim is to clarify some points in these debates, by distinguishing between various ways of putting papers online (is it done by the author and/or the journal? on a personal website, in an open archive, on a specialized portal?) and by presenting several possible economic models, namely subscriptions, article-processing charges, and the consortial (or freemium) model. The second aim of the paper is to defend open access publication in the humanities and social sciences. France is in fact one of the leading countries in this respect, as most journals provide open access to their papers to the wider public (not just academic audiences) after a few years, if not immediately. The author emphasizes the benefits of reaching such a wider audience, both for the authors and for the journals.
 
 

Fichiers

Type de relation Format Nom de fichier Taille
Version de l'auteur 2015-lemercier-pour-qui-ecrivons-nous.pdf 617 944 octets
 

Résolveur de liens