Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Permettre la réutilisation d’enquêtes qualitatives : l’exemple de beQuali

 

Notice

Type:   Communication non publiée
 
Titre:   Permettre la réutilisation d’enquêtes qualitatives : l’exemple de beQuali
 
Auteur(s):   Juillard, Emeline - Centre de données socio-politiques de Sciences Po (Auteur)
Bendjaballah, Selma - Centre d'Études Européennes et de Politique Comparée (Auteur)
 
Nom de la conférence:   ANF du réseau MATE-SHS "Collecter et produire des données et des corpus pour mieux les traiter : quels besoins pour la recherche en SHS aujourd'hui ?"
 
Date(s) de la conférence:   2016-11-15 / 2016-11-18
 
Lieu de la conférence:   Fréjus ,  FRANCE
 
Mots-clés:   [fr] bequali, archives, enquêtes qualitatives, réutilisation des données de recherche, sciences sociales
 
Résumé:   [fr] Cette communication a eu lieu dans le cadre de l'Action Nationale de Formation du réseau MATE SHS (Méthodes Analyse Terrain Enquêtes en SHS), intitulée "Collecter et produire des données pour la recherche en SHS" (Fréjus, 15-18 novembre 2016). La réutilisation des enquêtes qualitatives en sciences sociales est une pratique peu développée en France (Duchesne & Garcia, 2014). Pour autant, des formes de réutilisation ont, assez récemment, été mises en œuvre en sociologie et en science politique. Ouverte depuis 2012, la banque d’enquêtes qualitatives en sciences sociales (beQuali), développée au sein du Centre de données socio-politiques (CDSP, UMS 828 Sciences Po - CNRS), est la première plateforme française dédiée à l’analyse secondaire dans ces disciplines. La banque d’enquête doit faire face à des problématiques particulières pour répondre à sa promesse scientifique : permettre à des enseignants et/ou chercheurs d’avoir accès à des données de qualité déjà constituées sur un objet donné, afin de pouvoir se concentrer sur la réanalyse ou réaliser des comparaisons avec d’autres jeux de données. La présentation de cet outil de conservation et mise à disposition de données qualitatives s’attache à exposer les modalités d’accès aux données, ainsi que le travail de documentation et recontextualisation réalisé par beQuali, et à interroger les difficultés spécifiques à la réutilisation.