Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

La Ligue des Droits de l'Homme : une association en politique (1898-1940)

 

Notice

Type:   Thèse de doctorat
 
Titre:   La Ligue des Droits de l'Homme : une association en politique (1898-1940)
 
Auteur(s):   Naquet, Emmanuel (Auteur)
 
Directeur de la thèse:   Berstein, Serge - Centre d'histoire de Sciences Po (Directeur de thèse ou de mémoire)
 
Date de soutenance:   2005-06
 
Établissement de soutenance:   Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
 
Mots-clés:   [fr] affaire Dreyfus, Front populaire, intellectuels, association, vie politique, Troisième République, modèle républicain, classes moyennes, culture politique, génération, droits de l'Homme
 
Résumé:   [fr] La Ligue des droits de l'Homme (LDH) est issue de l'affaire Dreyfus. Créée dans un contexte de crise de l'État républicain au tournant des XIXe et XXe siècles, cette association, dont la création mêle intellectuels et politiques, dépasse la défense du capitaine Alfred Dreyfus. Rassemblement des gauches au départ non-communistes, inscrite dans la vie politique, en particulier au temps du Front populaire, cette organisation produit un discours et relève d'une culture politique qui la font transcender une posture uniquement éthique. Promouvant la sauvegarde de toutes les libertés et de toutes les légalités, ce mouvement pluriel relève du modèle républicain dont la Troisième République est porteuse en France.

[en] The Ligue des Droits de l'Homme (LDH) — the Human Rigths League — was born from the Dreyfus affair. This association, supervised by intellectuals and politicians, was created in a period of crisis of the Republican State at the turn of the century and goes beyond the defence of captain Alfred Dreyfus. Since its beginning when it gathered the parties of the left that were originally non communist, this organization has established itself in the French political life, particulary during the Front populaire and therefore belongs to a political culture and delivers a discourse that transcend a purely ethic position. Actively promoting the protection of all kinds of freedom and equalities, this mixed movement belongs to the republicain model conveyed by the Third Republic in France.
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'auteur naquet-hist-2005.pdf 20,82 MB