Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Le gaullisme des hauts fonctionnaires, 1958-1974

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   Le gaullisme des hauts fonctionnaires, 1958-1974
 
Auteur(s):   Rouban, Luc (1958-...) - Centre de recherches politiques de Sciences Po (Auteur)
 
In:   Vingtième siècle - Revue d'histoire
 
Date de publication:   2012-10
 
Éditeur:   FRANCE  :  Presses de Sciences Po
 
Numéro:   116
 
Pages:   37-51  p.
 
ISSN:   02941759
 
DOI:   10.3917/vin.116.0037
 
Mots-clés:   [fr] haute fonction publique, préfet, inspection des Finances
 
Résumé:   [fr] Le gaullisme de la haute fonction publique entre 1958 et 1974 est faible. L’utilisation de banques de données empiriques permet de souligner tout d’abord que les hauts fonctionnaires sont moins attirés par le gaullisme en 1958 que par la gauche ou le centrisme. Après 1958, la proportion de députés hauts fonctionnaires n’est pas plus importante chez les gaullistes que chez les centristes ou les socialistes. Contrairement à ce qui a été souvent soutenu, la « fonctionnarisation du politique » sous la Cinquième République ne passe pas par les hauts fonctionnaires. La pratique gaulliste laissant une grande autonomie aux services, les hauts fonctionnaires ne s’engagent pas de manière partisane et jouent surtout la carte de leur professionnalisme. L’étude prosopographique du corps préfectoral comme de l’inspection des Finances montre que l’engagement gaulliste reste très rare. Les hauts fonctionnaires se sont servis du gaullisme pour conforter leur pouvoir social.

[en] Gaullism in the Senior Civil Service between 1958 and 1974 was not prevalent. The use of empirical data banks shows that the senior civil servants were less interested in Gaullism in 1958 than in the left or the center. After 1958, the proportion of MPs coming from the senior civil service was about the same as that coming from the Centrists and the Socialists. Contrary to what has often been argued, the “bureaucratization of politics” in the Fifth Republic was not the work of the senior civil servants. Moreover, the Gaullist approach was to grant a lot of autonomy to the different departments and so the civil servants did not play party politics, preferring to focus on their professionalism. The prosopographic study of the Prefects as well as the “Inspectorate of Finances” shows that the Gaullist involvement was very limited. The senior civil servants used Gaullism to advance their social power.
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur 2012-rouban-le-gaullisme-des-hauts-fonctionnaires-1958-1974.pdf 0,23 MB
 

Résolveur de liens