Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Compte rendu de "Jacques Chevallier, L’État post-moderne"

 

Notice

Type:   Compte-rendu d’ouvrage
 
Titre:   Compte rendu de "Jacques Chevallier, L’État post-moderne"
 
Auteur(s):   Rouban, Luc (1958-...) - Centre de recherches politiques de Sciences Po (Auteur)
 
In:   Revue française de science politique
 
Date de publication:   2004-02
 
Volume:   54
 
Numéro:   1
 
Pages:   201-203  p.
 
Résumé:   [fr] Avec cet ouvrage, J. Chevallier offre au lecteur un vaste panorama des transformations subies par l’État moderne et qui le conduisent vers une postmodernité ambiguë, complexe, difficile à simplifier. J. Chevallier ne propose pas en effet un ouvrage normatif, simple, qui nous expliquerait que l’État est mort, que la gouvernance devient le nouveau principe des sociétés occidentales et que les principes wébériens sont définitivement révolus. Bien au contraire, puisque l’auteur prend soin de souligner à plusieurs reprises que l’évolution qui affecte l’État ne signifie pas sa disparition en tant qu’organisation politique. Tout en restant toujours prudent, l’ouvrage se présente comme une synthèse particulièrement claire des grandes transformations que la science politique et le droit ont pu repérer. Ces transformations ne sont pas seulement endogènes : elles impliquent de prendre en considération celles qui affectent simultanément le droit et la vie politique. C’est à travers la crise plus générale des valeurs et des institutions, explique J. Chevallier, que l’on peut tenter de cerner la postmodernité de l’État-nation. L’ouvrage est donc organisé en trois grands chapitres, permettant une présentation systématique des arguments (...).
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur rfsp-541-0199.pdf 0,06 MB
 

Résolveur de liens