Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

De l'île de Ré à l’île d’Arros

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   De l'île de Ré à l’île d’Arros : Récits, symboles et statistiques dans l'expérience du bouclier fiscal (2005-2011)
 
Auteur(s):   Delalande, Nicolas (1980-...) - Centre d'histoire de Sciences Po (Auteur)
Spire, Alexis - Centre d'Etudes et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (Auteur)
 
In:   Revue française de science politique
 
Date de publication:   2013
 
Éditeur:   FRANCE  :  Presses de Sciences Po
 
Volume:   63
 
Numéro:   1
 
Pages:   7-27  p.
 
ISSN:   00352950
 
DOI:   10.3917/rfsp.631.0007
 
Mots-clés:   [fr] politiques fiscales, majorité de la population, clientélisme politique, construction des problèmes publics
 
Résumé:   [fr] Comment expliquer que des responsables politiques puissent conduire des politiques fiscales à l’avantage des plus riches, tout en obtenant l’assentiment de la majorité de la population ? À travers l’étude de la genèse puis de la suppression du bouclier fiscal, entre 2005 et 2011, cet article montre comment ses promoteurs ont su utiliser les symboles, les récits et les statistiques pour maintenir un voile d’ignorance quant à la position sociale des bénéficiaires. D’instrument destiné à protéger les contribuables de l’impôt, ce dispositif est pourtant devenu en quelques années l’incarnation du clientélisme politique. Les symboles offrent des ressources pour la construction des problèmes publics, mais peuvent aussi devenir des stigmates lorsque la réalité se révèle trop éloignée de la fiction imaginée. Cette étude met ainsi en lumière la dimension dynamique et évolutive de la construction des problèmes publics.

[en] Political science has been struggling for a number of years with a democratic puzzle: how is it that upwardly-redistributive policies, which grant significant tax cuts to rich people, seem to be supported by a majority of voters? Is this due to misinformation, political obfuscation, or a shift in the moral attitudes towards taxation and redistribution? Through an analysis of the French ‘bouclier fiscal’ (tax shield), which was created in 2005 and abolished in 2011, we stress the major role played by symbols, narratives and numbers in the evolving representations of tax inequality. Initially conceived as a tool that would protect all taxpayers from excessive taxation, this measure became increasingly perceived as embodying client politics, especially after 2009-2010. We argue that symbols, when used in politics, may help frame public issues, but also lead to political weakness when reality appears to be too distanced from constructed narratives.
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur 2013-delalande-spire-de-l-ile-de-re-a-l-ile-d-arros.pdf 0,26 MB
 

Résolveur de liens