Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Qui sont les "vrais" invisibles ?

 

Notice

Type:   Audiovisuel
 
Titre:   Qui sont les "vrais" invisibles ? : france culture
 
Auteur(s):   Mayer, Nonna - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
 
Date de publication:   2019-01-27
 
Durée:   45'
 
Résumé:   [fr] Les expressions "invisibles" ou "majorité silencieuse" ont été couramment employées depuis le début des manifestations des Gilets Jaunes. Mais qui sont vraiment les invisibles, les inaudibles, les silencieux ? Lorsqu’il écrivait un roman, il s’efforçait « de donner corps à des êtres qu’il aimerait connaître ». « Non pas les personnages de premier plan » disait-il, « mais les « seconds rôles », les « passants », ceux que dans l’existence, nous croisons sans réduire l’allure » ; ces presque anonymes dont on fait connaissance dans ses livres. Eric Holder est mort hier, nous reste comme l’écrit Didier Pobel sur son blog, en hommage, ses « fraternels portraits en mineur des cabossés de la vie ». La littérature sait qu’il n’y a « d’invisibles »… que pour ceux qui ne veulent pas voir. « La revanche des invisibles » a-t-on lu et entendu au sujet des « gilets jaunes » ; de quoi agacer les foulards rouges, qui trouvent au contraire que le jaune n’a que trop saturé l’espace public et veulent à leur tour se faire connaître. Mais y a-t-il une France invisible, ou des pouvoirs publics aveugles, comme après qu’une grenade GLI de type F4 leur aurait crevé les yeux ? Michel Legrand disait qu’il composait ses musiques « en regardant d’abord les images des films ». Les citoyens, eux, ont l’impression d’être désespérément absents du petit écran, et de ne jamais figurer sur la partition.
 
 

Fichiers