Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Perspectives économiques 2018-2019

 

Notice

Type:   Numéro de périodique
 
Titre:   Perspectives économiques 2018-2019
 
Auteur(s):   Heyer, Eric (1967-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Directeur de publication ou de collection)
Timbeau, Xavier (1965-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Directeur de publication ou de collection)
 
In:   Revue de l'OFCE
 
Date de publication:   2018-04
 
Numéro:   155
 
Pages:   165  p.
 
ISSN:   12659576
 
ISBN:   9791090994034
 
Mots-clés:   [fr] activité économique, croissance, politique budgétaire
 
Résumé:   [fr] L'activité économique se renforce dans les grandes zones économiques portant la croissance de l'économie mondiale à 3,5 % en 2017 contre 3,1 % en 2016. Ce scénario se poursuivrait en 2018 et 2019 avec une croissance qui atteindrait respectivement 3,7 % et 3,5 %. Même si la normalisation de la politique monétaire se poursuivait aux États-Unis et débutait dans la zone euro, les politiques monétaires resteront expansionnistes. Par ailleurs, la politique budgétaire sera fortement expansionniste aux États- Unis, ce qui stimulera la croissance mais se traduira également par une augmentation du déficit budgétaire et du déficit courant. La croissance accélère également dans les pays émergents et passerait de 4,3 % en 2016 à 4,7 % en 2018 et 2019. Au-delà de la dynamique de court terme, se pose la question de la poursuite de la dynamique de croissance, notamment dans les pays où le taux de chômage retrouve son niveau d'avant-crise. Dans ce contexte, se pose la question de la capacité des économies développées, dont le taux de chômage retrouve son niveau d'avantcrise, à maintenir leur rythme de croissance élevé. Certains indicateurs suggèrent que les contraintes d'offre deviendraient plus prégnantes, ce qui pose la question de la croissance potentielle et du niveau du chômage structurel. Autrement dit, le cycle conjoncturel va-t-il progressivement prendre fin ou se poursuivra-t-il à un rythme soutenu, ce qui permettrait d'améliorer les conditions d'emploi et de réduire les déséquilibres issus de la crise financière globale ? Si tel est le cas, force est de constater que les pays n'auront pas résorbé l'ensemble des déséquilibres issus de la crise, ce qui interroge de fait sur la conduite de la politique économique. Le principal défi des gouvernements et des banques centrales est donc de normaliser progressivement et pragmatiquement les politiques budgétaires et monétaires.
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur 2018-04-heyer-timbeau-perspectives-economiques-2018-2019-revue-ofce-155.pdf 5,27 MB
 

Résolveur de liens