Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

« Une « création continue » ?

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   « Une « création continue » ? : L’Indochine, le Maghreb et l’Union française
 
Auteur(s):   Grosser, Pierre - Centre d'histoire de Sciences Po (Auteur)
 
In:   Monde(s). Histoire, Espaces, Relations
 
Date de publication:   2017-11
 
Numéro:   12
 
Pages:   71-94  p.
 
ISSN:   22616268
 
Mots-clés:   [fr] quatrième république, union française, Chérif Mécheri, Indochine, Afrique du Nord
 
Résumé:   [fr] Travailler sur l’expérience de l’Union française fait sens en un temps où l’évolution des empires vers des États-nations n’est plus décrite comme une ligne droite. Avec une approche assumée d’« histoire par en haut », cet article explique comment et pourquoi cette expérience a échoué. D’abord, les protectorats d’Afrique du Nord n’ont pas été inclus dans les institutions de l’Union française. Ensuite, les États associés d’Indochine ont rivalisé pour obtenir toujours plus d’indépendance. Enfin, les autorités françaises ont tardé à faire fonctionner les institutions de l’Union française. La principale source utilisée pour cet article est le fonds Chérif Mécheri : Mécheri fut l’homme clé des questions touchant à l’Union française auprès de la Présidence.

[en] It makes sense to study the French Union experience at a moment when the evolution from Empires to Nation-States is no longer conceived as linear. Resolutely following a “history-from-above” approach, this paper explains how and why this experiment failed. First, the North African protectorates were not included in the French Union institutions. Second, the associated States of Indochina vied between them to achieve moreindependence. Third, French authorities were slow to implement the institutions of the French Union. The main source used in this paper is Cherif Mecheri’s private archive: Mecheri was the key figure of French Union affairs among the Presidential Staff.
 
 

Résolveur de liens