Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Introduction - Migrations par le mariage et intimités transnationales

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   Introduction - Migrations par le mariage et intimités transnationales
 
Auteur(s):   Le Bail, Hélène - Centre de recherches internationales (Auteur)
Lieber, Marylène - Université de Genève (UNIGE) (Auteur)
Ricordeau, Gwenola - California State University (Auteur)
 
In:   Cahiers du genre
 
Date de publication:   2018-05
 
Éditeur:   FRANCE  :  Éditions L'Harmattan
 
Numéro:   64 (2018/1)
 
Pages:   5-18  p.
 
Pages:   169  p.
 
ISSN:   12986046
 
DOI:   10.3917/cdge.064.0005
 
Mots-clés:   [fr] migrations, mariage, genre, mondialisation, marché du travail
 
Contenu:   Une constellation de termes
Entre marchandisation et agency
Migration familiale, migration de travail
Frontières, politiques migratoires et imaginaires nationaux
 
Résumé:   [fr] La popularisation, en France, des expressions ‘mariage blanc’ et ‘mariage gris’, à l’instar de celle de ‘green card marriage’ aux États-Unis, signale une visibilité croissante du mariage comme voie migratoire, éclipsant en partie la focalisation classique sur les migrations de travail. Ces deux dernières décennies, de nombreuses recherches, en particulier anglophones, se sont intéressées à l’articulation contemporaine des dynamiques migratoires et matrimoniales, un phénomène qui ne peut être réduit ni à la question des mariages mixtes, ni à celle des migrations pour raisons familiales. Ce phénomène est désigné par une constellation de termes : ‘mariages transfrontaliers’ (cross-border marriages), ‘transnationaux’ (transnational marriages) et ‘internationaux’ (international marriages), ou encore ‘migration matrimoniale’ et ‘migration par le mariage’ (marriage migration).

Face à ce large éventail de termes, et afin de présenter les enjeux de ces recherches à un public francophone, nous revenons dans cette introduction sur les termes parfois proches utilisés pour désigner le phénomène des migrations par le mariage, avant de le considérer successivement sous l’angle des tensions qu’ont fait apparaître les premières recherches académiques. D’abord, nous aborderons les perspectives qui oscillent entre la dénonciation d’une marchandisation des corps des femmes ou, au contraire, une mise en évidence de leur capacité d’action. Ensuite, nous traiterons des travaux qui soulignent le continuum entre migrations familiales et migration de travail. Enfin, nous présenterons les recherches qui s’intéressent à la question des imaginaires nationaux qui sous-tendent le traitement institutionnel et politique de l’articulation entre migration et mariage. Prises ensemble, ces trois perspectives font apparaître la façon dont ces migrations sont façonnées, tant par le renouvellement des rapports de genre à l’époque contemporaine, que par la mondialisation du marché du travail et les constructions nationales.
 
URL:   https://www.cairn.info/revue-cahiers-du-genre-2018-1-page-5.htm
 
 

Résolveur de liens