Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

La quête de la competitivité ouvre la voie de la déflation

 

Notice

Type:   Article
 
Titre:   La quête de la competitivité ouvre la voie de la déflation
 
Auteur(s):   Antonin, Céline (1985-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Blot, Christophe (1974-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Le Bayon, Sabine - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Mathieu, Catherine (1965-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
 
In:   Revue de l'OFCE - Analyse et prévisions
 
Date de publication:   2013-05
 
Numéro:   129
 
Pages:   253-329  p.
 
ISSN:   12659576
 
Mots-clés:   [fr] compétitivité, déflation
 
Résumé:   [fr] La crise de la zone euro a mis au grand jour la question des déséquilibres courants qui s’étaient amplifiés jusqu’en 2007. Un débat s’est engagé depuis pour déterminer l’origine de ces déséquilibres, certains y voyant le résultat d’une divergence accrue en matière de compétitivité. Depuis, la réforme de la gouvernance européenne tient explicitement compte de la situation macroéconomique de chaque État membre au-delà des seuls critères de finances publiques. La Commission a établi à cette fin un tableau de bord permettant d’exercer une surveillance macroéconomique élargie en intégrant notamment les évolutions de la compétitivité et des parts de marché à l’exportation. De fait, depuis 2007, les déséquilibres se sont résorbés, principalement en raison d’une réduction des déficits courants de l’Italie, l’Espagne, l’Irlande, le Portugal et la Grèce. Dans le même temps, le contexte macroéconomique marqué par la consolidation budgétaire et les mesures prises par ces différents pays, en vue notamment de rendre le marché du travail plus flexible, ont pu avoir un effet sur la compétitivité. Les effets sur la compétitivité pourraient être de deux ordres. D’une part, le maintien d’un niveau de chômage élevé crée des pressions déflationnistes. D’autre part, la baisse ou le gel des rémunérations, la réduction de la protection de l’emploi ou la décentralisation des négociations salariales pourraient également réduire les coûts salariaux unitaires. Les effets de ces réformes restent cependant débattus. Surtout ces réformes renforcent, à court terme, les pressions déflationnistes qui représentent dès lors le principal vecteur d’amélioration de la compétitivité. Certains pays ont d’ores et déjà regagné des parts de marché depuis le déclenchement de la crise, ce que corroborent les estimations d’équations de commerce. Il reste que la réduction des déficits courants résulte en grande partie de la baisse des importations liée à l’effondrement de la demande. Enfin, à terme, cette stratégie de recherche de compétitivité pourrait constituer une menace pour la croissance dans la zone euro en favorisant la généralisation du risque déflationniste.
 
URL:   http://www.ofce.sciences-po.fr/publications/revue129.htm
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur 14-129.pdf 1,26 MB
 

Résolveur de liens