Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Différencier les pairs. Mise en gestion du travail universitaire et encastrement organisationnel des carrières académiques (Royaume-Uni, 1970-2010)

 

Notice

Type:   Thèse de doctorat
 
Titre:   Différencier les pairs. Mise en gestion du travail universitaire et encastrement organisationnel des carrières académiques (Royaume-Uni, 1970-2010)
Titre traduit:   The differentiation of peers. Bureaucratic control of academic work and organisational embeddedness of academic careers (United Kingdom, 1970-2010)
 
Auteur(s):   Payé, Simon - Centre de sociologie des organisations (Auteur)
Musselin, Christine (1958-...) - Centre de sociologie des organisations (Directeur de thèse ou de mémoire)
 
Date de publication:   2013-07
 
Éditeur:   Paris  :  Institut d'Études Politiques de Paris
 
Pages:   478  p.
 
Mots-clés:   différenciation, carrières, universitaires, analyse de séquences, universités, économie du travail, ressources humaines, Royaume-Uni
 
Résumé:   En considérant le cas britannique, cette thèse étudie les mutations du travail universitaire dans un contexte marqué par la montée en puissance des pratiques de gestion du personnel et l'instauration de mécanismes de « quasi-marchés » par des politiques inspirées du New Public Management. À partir d'une enquête dans deux universités britanniques croisant entretiens biographiques, analyse de séquences des mobilités académiques et dépouillement d'archives, cette thèse révèle un important « travail d'organisation » effectué au sein des établissements qui a conduit à un encastrement organisationnel des carrières académiques et à une formalisation du contrôle professionnel. Cette « mise en gestion » du travail et des carrières s'est traduite par une différenciation professionnelle accrue et par l'émergence de nouvelles formes de flexibilité fonctionnelle, salariale et contractuelle. Pour autant, la profession académique n'a rien perdu de son monopole sur les opérations de jugement des pairs et de reproduction du corps. Toutefois, l'exercice de ce pouvoir est encadré par les prescriptions formelles des politiques de gestion du personnel. La gestion bureaucratique des carrières, si elle ne supplante pas la gestion paritaire, construit en revanche les cadres dans lesquels elle s'effectue. Cette thèse invite ainsi à réinterroger le concept de contrôle professionnel en le considérant non pas uniquement comme contrôle de la réalisation, de la division et de l'évaluation des tâches, mais également comme capacité à définir l'économie du travail dans laquelle ces tâches sont effectuées.

This doctoral dissertation deals with the transformation of academic work in British higher education, in a context of rising human resource management and dissemination of "quasimarket" mechanisms following New Public Management policy requests. Taking cues from empirical data gathered in two British universities, the dissertation deploys a mixed-method analysis with a focus on statistical Sequence Analysis, biographical interviews and archival work. The study sheds light on the extensive "organisational work" performed in both universities that has led to the formalisation of professional control and to increased organisational embededdness of individual careers. These new patterns of bureaucratic control over academic work and careers have fostered professional differentiation and gave rise to new forms of functional and contractual flexibility. As an occupational group, academics have nonetheless retained a monopolistic power over key operations, such as peer judgement and faculty selection. Yet, this power is exercised within the limits defined by the institution's employment policy. The bureaucratic regulation of academic careers therefore did not replace, but did reframe, professional self-regulation. These outcomes lead to reconsidering the sociological meaning of professional control. It does not only deal with one's authority over the fulfillment, the division and the evaluation of tasks, but also points to one's capacity to define the economy of work in which these tasks are carried out.
 
 

Fichiers

Type de relation Format Nom de fichier Taille
Version de l'auteur s-paye-these-2013.pdf 4 188 467 octets