Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Gouverner (avec) l’opinion au niveau européen

 

Notice

Type:   Numéro de périodique
 
Titre:   Gouverner (avec) l’opinion au niveau européen
 
Auteur(s):   Belot, Céline - Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires (Directeur de publication ou de collection)
Boussaguet, Laurie - Centre d'Études Européennes et de Politique Comparée (Directeur de publication ou de collection)
Halpern, Charlotte (1978-...) - Centre d'Études Européennes et de Politique Comparée (Directeur de publication ou de collection)
 
In:   Politique européenne
 
Date de publication:   2017-03
 
Éditeur:   FRANCE  :  Éditions L'Harmattan
 
Volume:   2016/4
 
Numéro:   54
 
Pages:   202  p.
 
ISSN:   16236297
 
ISBN:   9782343114941
 
Mots-clés:   [fr] Gouverner, Opinion publique dans l’espace européen, Politiques européennes [en] Public opinion in the EU institutions’ discourses on EU legitimacy
 
Résumé:   [fr] A partir du cas spécifique que constitue le système politique européen, ce numéro spécial s’interroge sur la relation entre opinion publique et action publique, comme une contribution à l’analyse de la capacité politique de l’Union européenne (UE). La réponse apportée par la littérature à cette interrogation centrale pour le fonctionnement de tout système démocratique (Dahl, 1989 ; Manin, 2012) est en grande majorité américaine (Stimson, 1998, 2004 ; Soroka et Wlezien, 2010 ; Druckman et Jacobs, 2015). Essentiellement fonctionnaliste, elle est soit formulée de manière normative – « Un des principes fondamentaux d’un gouvernement démocratique est que l’action publique doit être une fonction de l’opinion (...) Savoir si et jusqu’à quel point ce principe correspond à la réalité est un indicateur critique de la gouvernance représentative » (Wlezien et Soroka, 2007, 800) –, soit de manière pragmatique sous la forme du « Who leads whom ? » (Canes-Wrone, 2006). Partant du constat d’un recours de plus en plus courant aux enquêtes d’opinion par les gouvernants, cette seconde approche s’est développée au cours des vingt dernières années pour interroger l’usage des données d’opinion dans l’action publique (Enns et Wlezien, 2011). Quel rôle joue le recours à l’opinion publique dans la mise sur agenda, la prise de décision, mais aussi le discours politique ? Fait-elle figure d’aiguillon, constitue-t-elle une contrainte ou au contraire une opportunité pour les gouvernants ? Comment se matérialise le recours à l’opinion, à travers quels dispositifs concrets, et quels en sont les usages et les effets en termes de capacité politique et d’action publique ? [Premier paragraphe de l'introduction]
 
 

Résolveur de liens