Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

L' autorité du passé : essai anthropologique sur la Common law

 

Notice

Type:   Livre
 
Titre:   L' autorité du passé : essai anthropologique sur la Common law
 
Auteur(s):   Assier Andrieu, Louis - Ecole de Droit (Auteur)
 
Date de publication:   2011-11
 
Éditeur:   Paris ,  FRANCE  :  Dalloz
 
Pages:   271  p.
 
ISBN:   9782247114047
 
Contenu:   Introduction L'histoire peut-elle être logique La formation de l'autorité traditionnelle La formation de l'autorité sociologique L'épreuve conceptuelle de l'universel La formation de l'autorité anthropologique Le passé retrouvé : regard sur le cas français Conclusion
 
Résumé:   Pourquoi le passé exerce-t-il sur nous cette influence qui nous invite à suivre son exemple ? C'est à la découverte des flux et des mécanismes de l'autorité des choses échues que ce livre convie. Il se penche sur le rapport particulier qu'ont certaines cultures avec l'histoire, qui les incite à suivre la tradition plutôt qu'à rompre avec elle. Parmi celles-ci la culture anglo-saxonne est en Occident la seule qui revendique clairement ses 1300 ans d'existence et cette longévité assumée prend corps dans cette concrétisation spécifique de la culture qu'est le droit. C'est à partir d'aujourd'hui qu'est saisie cette longue histoire parce qu'elle conditionne le regard contemporain en même temps qu'elle anime une mémoire aussi active que docile envers les événements révolus. Du haut Moyen Age jusqu'à l'Amérique actuelle - où la « Common Law » anglaise s'est exportée - on visite comment s'est formée l'ascendance du passé sur le présent et comment cette vision traditionnelle a résisté aux bouleversements modernes qui auraient pu la détruire et, surtout, les a convertis pour servir ses desseins. Depuis deux siècles les sciences humaines ont été détournées, par le droit, de leur vertu critique pour entrer dans le cadre prévu par la tradition. La sociologie puis l'anthropologie sont ainsi devenues des auxiliaires de justice alors qu'elles ambitionnaient de remettre en cause les institutions. Comment la culture de Common Law a-t-elle endossé sa nouvelle identité de « civilisation » en face des représentations successives des « primitifs » ? Le but de ce livre est de montrer comment l'obéissance à la tradition est allée de pair avec l'exaltation de la liberté et l'affirmation de l'universalité de l'homme, nouvelles valeurs enregistrées et magnifiées par le patrimoine juridique. En empruntant les chemins entrecroisés de l'anthropologie, du droit et de l'histoire, cette enquête sur l'autorité du passé propose une vision renouvelée d'un monde anglo-saxon qui doit à son enracinement dans le temps son pouvoir de conquête. A l'heure où la mondialisation met aux prises les grands systèmes juridiques de la planète, le régime anglo-saxon de Common Law est en train d'acquérir une prépondérance qui intrigue et inquiète les observateurs qui connaissent mal cette culture. La perspective anthropologique permet de saisir son histoire et son « esprit » d'un seul élan, comme une introduction à cet univers qui s'adresserait à sa dimension la plus forte, celle d'une loyauté sans cesse renouvelée envers le passé. (résumé de l'éditeur).
 
 

Résolveur de liens