Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Nationalisme et religion en Israël

 

Notice

Type:   Partie ou chapitre de livre
 
Titre:   Nationalisme et religion en Israël
 
Auteur(s):   Dieckhoff, Alain - Centre de recherches internationales (Auteur)
 
In:   L'Enjeu mondial. Religion et politique
 
Date de publication:   2017-09-14
 
Éditeur:   Paris  :  Presses de Sciences Po
 
Pages:   117-127  p.
 
ISBN:   9782724620757
 
Mots-clés:   [fr] judaïsme, Israël, État, nationalisme, démocratie
 
Résumé:   [fr] Durant la phase de jeunesse d'Israël (1948-1967), L’État, alors dominé par la gauche sioniste, mit en œuvre une politique d'intégration vigoureuse des nouveaux immigrants qui venaient pour l'essentiel d'Europe orientale et des pays d'islam. L’État fut l'agent central de construction de la nation juive reterritorialisée, mais sous les auspices d'un patriotisme séculier. La guerre des Six jours (juin 1967) constitua un tournant : en permettant un contact renouvelé avec certains hauts lieux du judaïsme (Jérusalem, Cisjordanie), elle fait émerger un nationalisme religieux qui voit dans le développement de la présence juive un impératif religieux indiscutable. Ce nationalisme religieux n'a pas épargné certains cercles ultra-orthodoxes et, surtout, les milieux traditionalistes séfarades. Cette valorisation forte de la judéité de l’État ouvre la voie à une relativisation de la démocratie, la loi religieuse étant censée être supérieure à la loi civile.
 
 

Résolveur de liens