EXPLORE ...the latest publications
in Euroscepticism and the Future of Europe Edited by KAEDING Michael, POLLAK Michael, SCHMIDT Paul Publication date 2020-06
This publication has no abstract
in La Francophonie comme facteur structurant dans les politiques étrangères : regards croisés Edited by DANG Hong Khanh, PAYETTE Jean-François Publication date 2020-06
[résumé de l'ouvrage] À l'heure où la Francophonie cherche à se redéfinir et à se réinventer dans un nouveau contexte international animé par la mondialisation, examiner le lien entre francophonie et politique étrangère est important. Ce livre met l'accent sur les multiples facettes des politiques étrangères des pays francophones en abordant à la fois les processus d'intégration régionale, les acteurs impliqués et les stratégies déployées en faveur de la langue française. Il a pour objectif d'apporter des regards croisés sur la place et le rôle de la F/francophonie dans ces politiques étrangères.
Le rapport de l'enquête est en cours de rédaction est sera bientôt disponible en téléchargement. Recherche collective coordonnée par Danièle Kergoat, affiliée au laboratoire CRESPPA et s’intéressant au mouvement infirmier de la fin des années 1980. Elle vise à étudier le mouvement des femmes dans le milieu du travail, éclairé à travers une problématique en termes de rapports sociaux de sexe, en s’appuyant sur deux volets d’enquête réalisés entre 1988 et 1991 : données de première main sur le mouvement social des infirmières organisé en coordination ; contextualisation historique de la profession d’infirmière. L’enquête de terrain, menée en région parisienne et dans le sud-Est de la France, a donné lieu à la collecte de plusieurs types de matériaux - notes d’observation, entretiens individuels et collectifs, questionnaires et documentation diverse (écrite et photographies) - directement durant les actions de mobilisation, ou en dehors auprès d’infirmières (ou d’infirmiers). Le terrain a été principalement réalisé par Danièle Kergoat et Françoise Imbert, Danièle Sénotier et Hélène Le Doaré alimentant la réflexion sur l’aspect historique des hôpitaux et de la profession d’infirmière pour l’une et sur le mouvement social pour l’autre. La démarche d’analyse mêle : analyse de contenu ; triangulation entre notes d’observation et entretiens ; comptage des prises de parole respectives des hommes et des femmes ; exploitation des questionnaires. Globalement, l’enquête a montré que la configuration spécifique du mouvement, caractérisé à la fois par une mixité de sexes et une hégémonie des femmes avait bouleversé les rapports sociaux de sexe habituels dans ce milieu professionnel, favorisant une remise en cause de la domination traditionnelle des hommes. Les résultats proposés renouvellent des débats propres à la sociologie de l’action collective et à la sociologie du travail et des professions : émergence de la forme coordination dans les mobilisations sociales ; transformations des rapports à la qualification professionnelle ; nécessité, pour appréhender un mouvement social, de tenir compte des rapports sociaux de sexe.
Le rapport de l'enquête sur l'enquête est en cours de rédaction et sera bientôt disponible en téléchargement. Enquête de Daniel Bizeul sur les militants du Front national. Il y décrit le travail de propagande et de mobilisation accompli par les membres d’un parti faisant figure d’ennemi politique et objet de répulsion y compris au sein de la communauté académique. En immersion ethnographique, il s’intéresse à un aspect du Front national peu étudié : les actions directement engagées par les membres d’une organisation en vue de convaincre, de recruter, de mobiliser. Le terrain, réalisé entre 1996 et 2003, a été mené principalement au sein d’une association caritative satellite du parti ainsi qu’auprès de cadres du siège national, de militants du Front national des jeunes et de militants de la section d’un arrondissement parisien. Les matériaux collectés se composent de 71 notes d’observation et de 28 entretiens. De la documentation a aussi été compilée, dont de nombreux articles de presse qui n’ont pas été joints au corpus. L’analyse, thématique, se fonde sur l'identification d’une trentaine de thèmes eux-mêmes composés de sous-thèmes. Les résultats publiés dans un ouvrage paru en 2003 invitent à reconsidérer plusieurs idées reçues sur ce parti. Rompre d’abord avec l’idée que l’engagement au FN s’explique avant tout ou uniquement par l’adhésion à des préjugés racistes et xénophobes. Rompre ensuite avec l’idée d’une homogénéité des militants ; ils forment un conglomérat d’expériences socio-historiques, de milieux socio-économiques et de positions idéologiques ayant peu en commun. Ces expériences ne sont pas réductibles à un même mouvement psychologique, comme le ressentiment. Un important travail d’unification est assuré par le parti autour de la diffusion ou du renforcement d’un sentiment de déni de justice. Le déclassement social et l’exacerbation des luttes de classement qu’il implique constituent un ressort sociologique important de l’adhésion au Front national.
Depuis plus de cinq années, le Yémen est engagé dans un conflit dévastateur aux ramifications multiples et complexes. Si la focale régionale, liée à l’intervention des puissances voisines est souvent privilégiée dans l’analyse, elle occulte bien des dynamiques locales. L’enjeu de cette présentation est d’expliciter le rôle de ces processus internes et de les confronter au contexte particulier de la pandémie de Covid-19.
On 28 May 2020, the South Asia Democratic Forum (SADF) hosted in its Webinar Series Dr Christophe Jaffrelot, one of the most renowned names in the field of South Asian Studies and member of SADF’s Board of Advisors, who gave a talk on ‘The Covid-19 crisis – long-term trends in India’. The webinar was presented by Mr Paulo Casaca and moderated by Hannah Madatali.
in Note rapide - Les ateliers du ZAN Publication date 2020-05-27
VIALLEIX Martial
AUGISEAU Vincent
Le développement et le renouvellement des espaces urbanisés impliquent une importante mobilisation de ressources naturelles, majoritairement non renouvelables et parfois en raréfaction. De plus, le modèle dominant de la gestion des déchets de chantier engendre de forts impacts sur l’environnement et des conflits d’usage des sols. Les territoires urbains se retrouvent ainsi en première ligne pour répondre aux enjeux de l’aménagement durable. Quel est l’état de la gestion actuelle de ces flux essentiels au métabolisme francilien ? Comment organiser une transition vers un modèle plus circulaire ?
The seven societies of the Arabian Peninsula seemed for a while to have been spared by the COVID-19 pandemic due to the lateness of its arrival there compared to European countries. It was during the month of May 2020 —in the middle of Ramadan—that figures escalated, in particular in Kuwait, Qatar, and Yemen. Statistics remained modest however compared to those of Western Europe (even if their accuracy remains questionable, as elsewhere). On 26 May 2020, apart from Kuwait counting 39 deaths per million inhabitants, none of the countries of the peninsula counted more than 14 deaths per million inhabitants. In France at the same date, this macabre statistic reached 440...
Le multilatéralisme est une figure assez récente de la coopération internationale. On connaît depuis longtemps la concertation multilatérale (à plus de deux parties - même si le mot « multilatéral » apparaît bien plus tard). Le passage au substantif – le multilatéralisme – vise principalement une forme de coopération institutionnalisée entre plusieurs États (mais pouvant être étendue à des acteurs non étatiques) tournée vers la recherche de solutions communes dans des situations où les intérêts en présence sont à la fois conflictuels et complémentaires...
in Israël et la bombe. L'histoire du nucléaire israélien Publication date 2020-05-25
[résumé de l'ouvrage] Bien qu’Israël ait franchi le Rubicon nucléaire à l’aube de la guerre des Six Jours, en 1967, il entretient toujours l’ambiguïté au sujet de ses capacités en ce domaine. Comment cette attitude d’« opacité » est-elle possible, et comment a-t-elle évolué ?
This article studies the process of climatization of the French military initiated with the 21st Conference of the Parties in 2015 through an analysis of the discourses produced by military actors on climate change. I will argue that there are two ways in which the climatization of the military discourse operates. First, it leads to a reframing of existing security narratives such as migrations or armed conflicts through a climatic lens, which creates a sense of urgency and intensity. Second, the climatization of the military discourse is mediated by a riskification of climate change, through the adoption of a risk-based approach to prevent its security implications. It creates a sense of uncertainty and leads to the climatization of a growing number of security issues such as terrorism or illegal fisheries. Both processes contribute to legitimize military solutions in global climate governance and expand the scope of intervention of the armed forces.
in Site du CERI Publication date 2020-05-25
VERON Daniel
VERTONGEN Youri Lou
Interview with Pauline Brücker, Daniel Veron and Youri Lou Vertogen, coeditors of Critique Internationale, no. 84, "La cause des migrants." Interview by Catherine Burucoa. Translation from the French by Katharine Throssell.
in The Conversation Publication date 2020-05-24
CASEAU Anne-Cécile
1ère lignes : Après quasiment 8 semaines de détresse, la situation dans les bidonvilles et squats de France est explosive. Suite à l’allocution d’Édouard Philippe le 7 mai, il reste beaucoup de questions au sujet du déconfinement en situation d’urgence sanitaire, et de la manière dont des actions mises en place dans l’urgence pendant ces dernières semaines seront maintenues ou non. Très récemment, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a condamné la France pour l’évacuation d’un bidonville rom en région parisienne en 2013. Cet acte fait écho à l’alerte lancée par Birgit Van Hout, la représentante régionale pour l’Europe du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), au sujet des Roms. La pandémie a en effet aggravé la situation d’inégalité déjà critique à laquelle ces communautés sont confrontées.
1ères lignes : « Ce soir, je partage avec vous ce que nous savons et ne savons pas ». (Emmanuel Macron, adresse aux Français du 13 avril 2020). Voilà un Président de la République qui revendique ouvertement son ignorance tandis que des experts reconnaissent publiquement que le Covid-19 est loin d’avoir révélé tous ses secrets. Oui – les temps changent. Habituellement, ceux qui nous gouvernent s’emploient, pour nous rassurer, à dire qu’ils consultent les experts, qu’ils suivent leurs avis et que la situation est sous contrôle. Mais il faut bien reconnaître que depuis quelques années cette position devient de plus en plus difficile à tenir. La confiance inconditionnelle dans la science, qui permettait de justifier les décisions, a été émoussée. Elle laisse progressivement place au doute voire à la suspicion et dans certains cas à l’incrédulité.
Si la fermeture des frontières de l’espace Schengen s’est effectuée en quelques jours, la levée progressive de ces restrictions se fait dans le plus grand désordre.
in Les Dossiers du CERI Publication date 2020-05-20
La crise du coronavirus nous place d’emblée devant une série de contradictions brutales dont la résolution, incertaine pour le moment, annonce probablement des années d’atermoiement et de paralysie du jeu international. La première d’entre ces contradictions a trait au positionnement des vieilles puissances, aujourd’hui davantage affectées par la pandémie que ne le sont les pays en développement : cet ancien monde de la puissance et de la modernité découvre, soudainement et dans la peur, la tragédie du « risque global », un phénomène pourtant entré depuis longtemps dans la banalité des chroniques internationales mais qu’on avait tendance à négliger ou à traiter avec indifférence et distance. Il faut rappeler, à ce propos, que la faim dans le monde affecte, de façon sévère ou modérée, 825 millions d’humains et en tue chaque année 9 millions. Il convient aussi de garder en tête qu’une maladie parasitaire, le paludisme, touche de nos jours, comme depuis un certain temps, 220 millions de personnes entraînant annuellement dans la mort plus de 450 000 d’entre elles, sans compter l’irréversibilité des dégâts physiques et intellectuels dont bien d’autres, notamment les plus jeunes, sont victimes. Ajoutons les risques environnementaux, plus ou moins conscients, qui animent les rhétoriques tout en ne pesant encore que très marginalement sur les politiques publiques...
in LSE - The London School of Economics and Political Science - EUROPP Publication date 2020-05-20
Several countries in the Western Balkans have responded to the Covid-19 outbreak with draconian measures that entail a further erosion of democracy, writes Natasha Wunsch. She argues the pandemic is shining a spotlight on the impact of geopolitical competition in the Western Balkans, where authoritarian forces are undermining the EU’s democracy promotion efforts.
In these testing times some of the—rare—good news seems to come from the Middle East or, more precisely, from the Arabic speaking countries on the Southern shores of the Mediterranean and in the Arab Peninsula. Figures provided by Le Monde based on the now famous Johns Hopkins coronavirus statistics (as updated on 18 May 2020) show very low numbers of confirmed cases and deaths per population size compared to much of Europe or North America. By and large, the number of confirmed cases remains below 200, often below 100, and in a number of countries below 10 per 1 million inhabitants; the number of deaths almost everywhere remains below 10 for the same number of inhabitants. Respective figures for France are 2,126.9 and 419.6, for Spain 4,937.4 and 589.9, and for the United States 4,544.3 and 273.7. Advocates of “Arab exceptionalism” may feel vindicated all the more as this time the exception is not the deplorable large-scale absence of transitions from authoritarianism but the welcome protection of public health, perhaps even encouraged and facilitated by the former.
in Les Dossiers du CERI Edited by Centre de recherches internationales Publication date 2020-05-19
BEGIKHANI Nazand
In the last few weeks and in the context of the COVID-19 lockdown, media outlets around the world have reported an increase in domestic violence, violence against women and cyber violence. While UN agencies, the EU and some governments have warned against domestic violence and proposed measures to prevent and protect victims, little has been done in relation to cyber violence...
in Esprit Publication date 2020-05-19
MAILLARD Sébastien
MACEK Lukáš
L'adhésion des pays des Balkans à l'Union européenne ne représenterait pas tant un élargissement qu'une unification de l'Europe, conforme aux principes fondateurs de la construction européenne. Si l'Europe veut peser dans les affaires du monde, l'intégration doit se poursuivre.