Co-auteur
  • GROSHENS Emilie (9)
  • GARCIA Guillaume (9)
  • FROMONT Emilie (4)
  • BENDJABALLAH Selma (4)
  • Voir plus
Type de Document
  • Communication non publiée (15)
  • Article (2)
  • Partie ou chapitre de livre (2)
  • Rapport (2)
  • Voir plus
Publié en 2019-07 Nom de la conférence Conférence annuelle de la Digital Humanities, SP-24: Society, Media, Politics, Engagement
15
vues

0
téléchargements

Publié en 2018-12 Nom de la conférence FAIRe vivre les données de la recherche : retours d’expérience sur l'organisation, la préservation et le partage
6
vues

0
téléchargements

Ces dernières années les gisements de données disponibles en sciences sociales se sont multipliés. Développé au CDSP depuis 2010, BeQuali en est un. Cette banque d’enquêtes qualitatives met à disposition de la communauté scientifique des archives d’enquêtes de terrain, afin qu’elles soient réutilisées. Ces enquêtes de sociologie et de science politique mobilisent des techniques comme l’entretien, l’observation, la recherche documentaire ; elles comportent fréquemment des données personnelles et sensibles (car touchant à la politique, à la religion, à la sexualité, etc.). Sur support papier ou numérique, ces corpus comportent des données textuelles, images ou audiovisuelles. Leur diffusion est au croisement de diverses législations : code du patrimoine, loi informatique et libertés et nouveau Règlement européen pour la protection des données, droit à l'image et protection de la vie privée. Dans ce module, nous reviendrons tout d'abord sur les contraintes de la mise à disposition et de l'archivage des données en sciences sociales. Il s'agira ensuite d'investiguer les enjeux de la diffusion de ce type de données personnelles et sensibles, à partir d'un retour d'expérience des cas traités par l'équipe de beQuali. Les problèmes posés par leur traitement - juridiques, éthiques, scientifiques et pratiques - ainsi que les solutions mises en œuvre en termes d’anonymisation et de protection des enquêtés seront abordés à travers des exemples précis d'enquêtes du catalogue. Les précautions prises en matière de confidentialité seront également présentés. Outre cette réflexion collective à partir de l’examen croisé d’une dizaine de cas pratiques (sur des sujets de recherche plus ou moins sensibles, enquêtes menées sur des milieux d’interconnaissance ou non, corpus composés de transcriptions d’entretiens et/ou de notes d’observation, etc.), l'intervention s'appuiera aussi sur la manière dont d’autres ont pu traiter cette question - dans la littérature, sur d’autres plateformes, ou parmi des collègues proches.

Ce texte propose un retour d’expérience sur les problématiques d’anonymisation que nous gérons dans le développement de la banque d’enquêtes qualitatives en sciences sociales “beQuali”. Nous y restituons les questions que nous affrontons, ainsi que les solutions mises en œuvre, lorsque nous devons traiter des données qualitatives portant sur des individus “enquêtés” lors de recherches en sociologie et en science politique. Nous y explicitons les difficultés à articuler deux principes d’égale importance : préserver la précision des données et donc leur potentiel de réutilisation – ce qui renvoie à une nécessité d’ordre scientifique – et protéger les enquêtés et les chercheurs premiers – ce qui renvoie à un impératif avant tout d’ordre juridique, mais aussi éthique ou déontologique 1 . L’anonymisation de telles “données”, loin de se résumer à une opération technique, conséquence de l'application mécanique du droit, constitue un enjeu complexe, au carrefour de logiques hétérogènes ; à défaut de pouvoir être standardisée, elle implique un traitement au cas par cas, via des réglages ad hoc, à la recherche d’un équilibre à chaque fois sur mesure. Pour ce faire, nous restituons les fruits d’une réflexion collective basée sur l’examen croisé de plusieurs cas de figure illustrés par des enquêtes déjà traitées ou en cours de traitement à beQuali.

in DTUC '18 Digital Tools & Uses Congress Publié en 2018-10 Nom de la conférence ACM International Conference Proceeding Series
12
vues

0
téléchargements
La banque d'enquêtes qualitatives beQuali développée par le CDSP valorise des archives d'enquêtes qualitatives en sciences sociales. Ce projet repose sur des associations de compétences entre les métiers de l'information, de la recherche, et des technologies numériques. L'article présente les spécificités de la diffusion et de la pérennisation d'archives d'enquêtes et les solutions mises en œuvre par beQuali. https://dl.acm.org/citation.cfm?id=3240144

Publié en 2018-03 Nom de la conférence Séminaire général du laboratoire Arènes
15
vues

0
téléchargements

Réutiliser des matériaux d’enquêtes qualitatives en sciences sociales pour produire de nouvelles recherches et enseigner les méthodes : tel est le questionnement scientifique ayant conduit en 2011 à la création de la banque d’enquêtes qualitatives au Centre de données socio-politiques (CDSP).Le présent article expose les réflexions menées au sein de beQuali autour des enjeux de la réutilisation des données qualitatives. Il détaille pour chaque étape du processus — de la collecte des archives à l’exploration des corpus sur le site Web — les différentes problématiques qui ont préfiguré la mise en place du dispositif beQuali et les moyens mis en oeuvre pour construire et faire fonctionner l’équipement tel qu’il existe aujourd’hui.

Publié en 2017-02 Nom de la conférence Séminaire ouvert des ingénieurs en SHS de Strasbourg
6
vues

0
téléchargements

Suivant