Co-auteur
  • BOULLIER Dominique (14)
  • CARDON Dominique (5)
  • LE BÉCHEC Mariannig (5)
  • JACOMY Mathieu (3)
  • Voir plus
Type de Document
  • Communication non publiée (9)
  • Article (7)
  • Partie ou chapitre de livre (6)
  • Contribution à un site web (3)
  • Voir plus
Cette cartographie, sans prétendre à l’exhaustivité, tente de rendre compte de la composition et de la structure relationnelle des différents acteurs de l’IA en France sur le Web. Elle laisse apercevoir une segmentation entre plusieurs communautés d’acteurs majeures que sont les acteurs économiques (startups, incubateurs, etc.), les laboratoires et équipes de recherche en intelligence artificielle, ainsi que les communautés de développeurs qui se retrouvent autour d'événements (meetup) et les repository (Github) qui dessinent un réseau socio-technique d’acteurs variés (code logiciel, page de développeurs, de projet, d’équipe ou d’entreprise) interconnectés entre eux.

20
vues

0
téléchargements
De suite d’instructions traduites en langage informatique, les “algorithmes” ont été investis d’un sens bien différent depuis qu’ils sont devenus des compagnons quotidiens de nos activités en ligne, et influencent notre vie économique, sociale et politique. Ils sont aussi de vastes assemblages sociotechniques distribués qui comprennent données, plateformes, calculs, hypothèses, monétisation de l’attention, etc., qui reconfigurent l’innovation dans un large éventail d’activités et concentrent un pouvoir dont il est difficile de saisir la nature. La relation entre la société et ses algorithmes est conflictuelle. Par l’intermédiaire d’une méthodologie interdisciplinaire croisant sciences sociales et design, nous cherchons à nous saisir des erreurs commises au quotidien par les technologies de calcul pour en rendre visible certaines caractéristiques, rendre compte de l’expérience des utilisateurs de services numériques qui sont calculés par les algorithmes, et poser les bases d’une éthique de la négociation avec l’agentivité algorithmique. Nous faisons appel à la figure du glitch pour convoquer un imaginaire alternatif qui rééquilibre la relation entre intelligence humaine et intelligence artificielle.

in Gouverner la ville numérique Publié en 2019-12
18
vues

0
téléchargements
Uber, Waze, Airbnb… The algorithms that control these platforms are based on an optimisation of the service provided to the user rather than any collective, political or moral norms. The accusations against these algorithms expose the way technical architectures implicitly govern our lives.

in Gouverner la ville numérique Publié en 2019-08
27
vues

0
téléchargements
Uber, Waze, Airbnb… Les algorithmes qui régissent ces plateformes sont fondés sur l’optimisation du service rendu à l’usager, et non sur une norme collective, politique ou morale. Leurs mises en accusation mettent à nu la gouvernance implicite des architectures techniques.

Le codage de texte est au coeur de la pratique des sociologues et renvoie à toute une variété de pratiques, de types de matériaux textuels et de corpus et plus largement de modalités de production de connaissance. Différentes options se présentent à l’analyste lorsqu’il souhaite coder avec une machine. Entre les méthodes inductives entièrement non-supervisées venant de l’informatique et la reconnaissance de motifs lexicaux assistés par ordinateur, nous proposons une troisième voie qui s’appuie sur les capacités d’inférence de l’apprentissage machine tout en garantissant un contrôle des catégories analytiques utilisées pour le codage. Une méthode de codage supervisé actif est ainsi appliquée à deux corpus textuels: un ensemble de commentaires collectés sur un corpus de commentaires publiés sur le web, et un corpus d’articles de presse.

19
vues

0
téléchargements
Les livres qui s’entassent dans votre bibliothèque sont-ils encore vivants ? Pourquoi les garder s’ils ne le sont plus ? Pourquoi l’attachement au livre imprimé ne se dément-il pas à l’heure du livre numérique ? Nous avons observé pendant plusieurs années tous les échanges auxquels les livres donnaient lieu, en ligne et hors ligne et la vitalité de ces livres imprimés (technique vieille de plus de 500 ans !) à travers 150 entretiens de lecteurs, libraires, éditeurs, blogueurs, bibliothécaires, 25 observations participantes, 750 réponses à un questionnaire en ligne et 5 000 sites francophones cartographiés – nous a impressionnés. Oui, votre livre continue de vivre tout en restant dans votre bibliothèque car vous en parlez, vous vous en souvenez, vous y faites référence. Mieux même, vous l’avez prêté à une amie pour qu’elle le lise, vous êtes allés voir ceux qui en parlaient avant de l’acheter ou après l’avoir lu, les critiques professionnels, certes, mais aussi les blogueurs. La conversation continue quand bien même le livre ne circule plus.

in The Conversation Publié en 2019-01
5
vues

0
téléchargements
We stand amazed by the vitality of printed books, a more than 500-year-old technique, both on and offline. We have observed over the years all of the dialogue which books have created around themselves, through 150 interviews with readers, bookshops, publishers, bloggers, library assistants, 25 participant observations, 750 responses to an online questionnaire and 5,000 mapped sites in France and the francophone world. An impressive collective activity. So, yes, your book carries on living just by staying on your shelf because you talk about it, remember it, and refer to it in conversation. Even better still, you might have lent it to a friend so that she can read it, perhaps you have spent time with people who have spoken about it before buying it, or after having read it. You will have encountered official reviews, of course, and also blogs about it. The conversation goes on even when the book is no longer in circulation.

Publié en 2018-12 Nom de la conférence Journées Annuelles Réseau MATE-SHS
48
vues

0
téléchargements
Cette communication propose un retour d'expérience sur un dispositif d'enseignement, mis en place par Dominique Cardon dans le cadre du cours de Culture Numérique enseigné à Sciences Po, reposant sur une série d'innovations pédagogiques. Ce cours envisage l'enseignement du numérique comme la combinaison d'un apprentissage des concepts permettant de décoder les enjeux liés à la numérisation de la société mais également par une initiation à des activités de pratique du code et de production de contenus numériques. Afin de rendre possible l'articulation de ces activités de décodage et de codage, cet enseignement s'appuie sur un dispositif associant : - La culture numérique et l'histoire des technologies, via un cours en ligne (vidéos, de textes, et de quizz) présentant l'histoire de l'informatique et d'internet, mais également les transformations socio-politiques et économiques induites par le développement du numérique. - La pratique du numérique, par des ateliers permettant d'initier les étudiants à la production de contenus par l’apprentissage du code (processing, html), l'extraction et le traitement de données (crawl, scraping) et la production audiovisuelle. - La digital literacy, par la production d'une exploration numérique, réalisée en groupe, sur un terrain d'enquête précis en lien avec le cours, dont les résultats doivent être restitués sous forme numérique (sites, blog, vidéo, data visualisation, etc.). Notre communication sera l'occasion de présenter ce dispositif, d’en dresser un premier bilan et de discuter de ses implications pour les étudiants mais aussi les équipes, enseignants, ingénieurs et assistants pédagogiques l'ayant mis en oeuvre.

Publié en 2018-03 Collection Culture numérique
23
vues

0
téléchargements
Les livres, comme les chats, auraient neuf vies. Leur passage en librairie dure quelques semaines, mais une autre vie commence dans les mains des lecteurs et des lectrices. Aimer un livre, c'est le prêter, l'offrir, le recommander, en parler, le commenter sur son blog, le présenter sur YouTube ou dans un cercle de lecture, et puis le poser sur un rayonnage ou le laisser quelque part, en quête d'une autre vie. Au travers des témoignages de lecteurs-échangeurs, se dessine tout un panorama des usages du livre, et des changements provoqués par internet et le livre numérique. Le livre-échange met en lumière une écologie de la lecture, dans toute la diversité des pratiques. (résumé éditeur)

Publié sous la forme d’un logiciel libre, Hyphe a été conçu pour offrir aux chercheurs et étudiants un outil de création et nettoyage de corpus web reposant sur un crawler orienté pour la recherche. Les utilisateurs sont accompagnés par une méthodologie pour construire leur corpus web de manière à la fois granulaire et flexible avec des principes de curation simples. La séance proposera tout d'abord une présentation générale de la méthode et de l'outil, ainsi qu'un cas d'usage de Hyphe. Le cas présenté sera la création d'un "datascape" dans le cadre d'un projet réalisé au médialab entre 2015 et 2017 ayant consisté en la réalisation d'une interface d'exploration d'un corpus Hyphe pour l'analyse quali-quanti de controverses autour des enjeux de data privacy. Dans un second temps il sera proposé aux participants d'essayer Hyphe concrètement lors d'un atelier pratique. Les participants sont invités à venir équipés d'un ordinateur portable pour pouvoir prendre en main le logiciel durant cet atelier.

Suivant