Coauthor
  • SÉNAC Réjane (5)
  • NICOLAÏDIS Kalypso (4)
  • HACHIMI ALAOUI Myriam (4)
  • MURKHEJE Romi (2)
  • Show more
Document Type
  • Conference contribution (41)
  • Article (18)
  • Part or chapter of a book (15)
  • Book review (4)
  • Show more
in Implications philosophiques Publication date 2014-05-28
4
views

0
downloads
Tant dans les discours publics que dans les travaux académiques portant sur l’intégration politique de l’Europe, on trouve un ensemble de postures normatives qui exhortent à une identification de l’Europe. Les appels au partage d’une « identité européenne » ne sont certes pas nouveaux, mais ils prennent une acuité particulière en ces temps de profond « malaise européen » (...).

Sous la direction de MERCAT-BRUNS Marie, PERELMAN Jeremy Publication date 2016-07
BORILLO Daniel
CLUZEL-METAYER Lucie
AMMON Lisa
KOUZMINE Jérémie
GANDIN Clara
MAMOUDY Olga
40
views

40
downloads
La discrimination est une notion juridique qui pénètre progressivement dans le corpus juridique français, dans le contentieux et dans le discours institutionnel, mais non sans résistances. L’interdiction de la discrimination tire sa force de son ancrage dans le droit international et le droit européen ; pour autant, sa consécration interne ne garantit pas sa mise en œuvre effective par les juridictions et les institutions. Celles-ci se l’approprient tout en exprimant des réserves quant à sa définition et ses usages. Dans un contexte se caractérisant par des préoccupations économiques et sécuritaires, la lutte contre les discriminations est perçue, par l’opinion publique et le discours institutionnel, à la fois, comme étant nécessaire et à préserver des dérives du multiculturalisme. La recherche effectuée propose une analyse pluridisciplinaire en droit (droit civil, droit administratif et droit du travail) et en science politique. L’étude a posé la question de savoir si les juges et les acteurs politiques expriment ce type d’appréhensions vis-à-vis de la non-discrimination ou simplement investissent peu ce champ pour privilégier la promotion d’instruments alternatifs tels que la soft law (bonnes pratiques, RSE, chartes et labels), la médiation et la prévention. En croisant des résultats issus d’analyses jurisprudentielles, d’une enquête qualitative et d’une étude des discours publics, la recherche fait ressortir, de manière transversale, les zones de résistances ou d’innovations dans la mise en œuvre de la non-discrimination par les juges et les acteurs politiques (responsables politiques, institutionnels, associatifs et syndicaux) en France et aux Pays-Bas.

in International Social Science Journal Publication date 2017
0
views

0
downloads
Rooted in a contemporary political reality marked by anxieties over identity within culturally dominant groups, this study seeks to interrogate what happens to equality, a principle of justice generally placed at the forefront in liberal democracies, when it becomes subordinate to the preservation of the majority identity. Communitarian conceptions of equality and justice are examined through analysis of the critiques of political liberalism – and notably the writings of John Rawls – advanced by Alasdair MacIntyre, Michael Sandel and Charles Taylor in the 1980s and 90s. This article shows how the “constitutive” role these writers attribute to the sense of community belonging, their emphasis on “indebtedness” to the community, and the value they give to “desert”, tend to subordinate equality to an enterprise of “identity securing” by national majorities. The article highlights problems and dilemmas concerning the respect for fundamental rights and pluralism, which can be generated by an adherence to communitarian equality in the move from theory to practice.

4
views

0
downloads
L’article développe une comparaison des positions de Charles Taylor et Jürgen Habermas au regard de l’opposition entre relativisme et universalisme. De par la posture conciliatrice, voire ambivalente, qu’ils tiennent au sein du débat libéraux/communautariens, ces deux auteurs sont ici convoqués dans le but de clarifier ce qui se joue en amont, d’un point de vue théorique, dans les controverses autour du multiculturalisme. Leur ambition commune de « situer la raison » dans les contextes concrets du monde vécu, mais aussi et surtout les désaccords qu’ils entretiennent à l’égard des dangers d’une version « forte » du contextualisme sont plus particulièrement étudiés à partir de leur lecture respective de Gadamer. Deux visions divergentes apparaissent quant aux questions du dialogue interculturel et de la critique de la tradition : l’une principalement animée par la quête d’authenticité des communautés, l’autre avant tout soucieuse de préserver la vocation émancipatrice de la raison.

in European Stories: Intellectual Debates on Europe in National Contexts Sous la direction de NICOLAÏDIS Kalypso, LACROIX Justine Publication date 2010-11
3
views

0
downloads
This article has no abstract.

Next