Co-auteur
  • DUCLERT Vincent (4)
  • LYNCH Édouard (3)
  • CHESSEL Marie Emmanuelle (3)
  • GOSEWINKEL Dieter (2)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (45)
  • Partie ou chapitre de livre (28)
  • Livre (14)
  • Contribution à un site web (4)
  • Voir plus
in Dictionnaire Albert Camus Publié en 2009
0
vues

0
téléchargements

in Revue française des affaires sociales Publié en 2006-10
0
vues

0
téléchargements
L’organisation administrative de l’État providence français a été régulièrement analysée dans les pages de la Revue française des Affaires sociales. De manière générale, longtemps les textes publiés ont été ceux d’acteurs et témoins du fonctionnement administratif jusqu’au début des années 1990 où les spécialistes de sciences sociales sont très représentés. Les variations des structures administratives, des tutelles politiques, les difficultés du corps d’inspection, l’adaptation aux mouvements de réforme et de modernisation de l’État comme la décentralisation sont des thèmes majeurs qui permettent d’apprécier l’importance de ces questions pour la revue.

in French History Publié en 2010
2
vues

0
téléchargements
Steven Kaplan's book about a seemingly trivial event that took place in 1951 is subtitled ‘Return to the forgotten years in France’. This at first surprising title shows how far removed this period is from our own time; but it also underlines, with good reason, the limited number of studies of the post-war era, and the lack of social and economic investigations of France in the 1950s and early 1960s. The publication two years previously of Alain Dewerpe's study of the deaths at the Charonne demonstration in February 1961 now allows us to take stock of what is emerging as a fresh and rich new perspective on the Fourth and early Fifth Republics. The last ten years have witnessed important new developments in the field, and a number of works, many based on doctoral dissertations, will be woven into our discussion. (First lines)

11
vues

0
téléchargements
La centralité de la politique agricole commune (PAC) dans le processus de construction européenne mérite que l’on s’intéresse à son histoire. Si de nombreux travaux de science politique ont été consacrés à la PAC et si on dispose de bonnes analyses sociologiques du syndicalisme agricole, peu d’approches ont été proposées pour mettre en perspective les évolutions historiques au cœur de cette politique publique très spécifique. Dans le cadre français cette politique a été un élément crucial à la fois de la modernisation de l’agriculture nationale et du rapport des Français à l’Union européenne. Suivre l’évolution de la vision des agriculteurs français, et en particulier de leurs différentes structures syndicales, permet de mieux appréhender l’originalité de cette politique internationale qui a longtemps constitué le principal budget d’intervention communautaire. Si plusieurs interprétations opposent les analystes sur les débuts de la PAC, il est indéniable que les années 1960 sont marquées par un fort engagement des autorités politiques des différents pays sur ce dossier. Dans la France des débuts de la Ve République, les forces syndicales paysannes sont fortement associées au renouvellement de la politique agricole française – un compromis est alors passé entre la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles et le Centre national des jeunes agriculteurs. Si quelques voix d’opposants se font entendre, la majorité du syndicalisme agricole approuve cette politique européenne qui poursuit les objectifs et les méthodes pratiquées en France. Mais les années 1980 voient la déstabilisation de la PAC et des projets de réforme commencent à être proposées. Les syndicats agricoles français ont tenté d’y opposer un refus collectif mais qui dissimulait des intérêts divisés – en particulier entre les intérêts des grands producteurs de céréales face aux éleveurs. La grande réforme de 1992 a mis en place une nouvelle PAC en réformant les modes d’intervention et en commençant à intégrer des préoccupations environnementales. Les organisations syndicales françaises s’y sont finalement plus ou moins adaptées. Les débats contemporains, très vifs, montrent cependant que dans la perspective des changements dans l’action publique européenne la question de la politique agricole reste politiquement très délicate.

in Dictionnaire Charles de Gaulle Publié en 2006
1
vues

0
téléchargements

in L'histoire économique en mouvement Publié en 2012
3
vues

0
téléchargements
Panorama des approches s'intéressant aux institutions en histoire économique, l'article évoque les origines de ces approches, en histoire et dans d'autres sciences sociales, avant de faire des propositions pour leur développement, en particulier en matière de sources et de méthodes.

in Problèmes économiques Publié en 2006-12
1
vues

1
téléchargements
L'histoire du développement du crédit à la consommation dans la seconde moitié du 20è siècle en France a été encore peu étudiée. On présente ici une première synthèse qui insiste sur le régulateur tenu par l'État et sur les discours et les représentations des acteurs sociaux à propos du crédit. Les dispositifs législatifs reflètent à la fois une méfiance longtemps maintenue et une importance de plus en plus grande des formes de crédit à partir des années 1970. Les lois successives votées pour lutter contre le surendettement montre que la question de l'encadrement du crédit reste posée aujourd'hui.

in Dictionnaire Albert Camus Publié en 2009
2
vues

0
téléchargements

in La Revue Tocqueville Publié en 2012-07
1
vues

0
téléchargements
The article discusses the historiography of the French state in the 19th and 20th centuries. The article examines tendencies in French historiography on the state including the methodological propositions advanced by scholar Pierre Rosanvallon that included the democratic Leviathan, the economic regulator, welfare, and the constitutor of the social, the state as studied by political science, economic and social history, and a contemporary political history that seriously considered the concept of the state. The article discusses the study of various forms of state force and intervention in economic and social areas, bureaucracy, and juridical sciences.

in Serviteurs de l’État Publié en 2000
CHATRIOT Alain
0
vues

0
téléchargements
J’ai eu une carrière très brève au CNE. J’avais l’impression que le CNE fonctionnait comme un appendice mineur du Conseil d’État, suspendu aux décisions de Georges Cahen-Salvador. [...] Le CNE dépendait du Conseil d’État. Son Vice-président fournissait locaux, moyens de travail, rapporteurs et probablement fixait les ordres du jour. Ainsi, au-delà de la description purement juridique du Conseil national économique, il convient de s’interroger sur le fonctionnement effectif de cette institution nouvelle dans la France de l’entre-deux-guerres, et en particulier sur les acteurs administratifs qui, avec les représentants syndicaux et patronaux, ont construit son identité. [Premières lignes du chapitre]

Suivant