Coauthor
  • DUCLERT Vincent (4)
  • LYNCH Édouard (3)
  • CHESSEL Marie Emmanuelle (3)
  • GOSEWINKEL Dieter (2)
  • Show more
Document Type
  • Article (46)
  • Part or chapter of a book (29)
  • Book (14)
  • Web site contribution (5)
  • Show more
Publication date 2002
CHATRIOT Alain
5
views

0
downloads
Société civile contre État jacobin semble être un résumé de l'histoire de France depuis deux siècles. Mais l'opposition n'est pas si simple et l'État a toujours développé des institutions pour servir d'interface avec les syndicats et les associations. Pour comprendre la voie française d'une démocratie sociale, l'étude de l'entre-deux-guerres est un terrain privilégié. Ancêtre de l'actuel Conseil économique et social, le Conseil national économique, institution créée en 1925 et supprimée en 1940, est une réponse spécifique aux débats sur le corporatisme et sur la place des syndicats face aux pouvoirs législatif et exécutif. Lieu de confrontations entre ouvriers, patrons, agriculteurs, artisans et ingénieurs, le CNE a été aussi un espace d'expression des transformations de la haute administration française qui se constitue alors une expertise économique nouvelle. Pris dans les débats liés à la crise économique des années trente, l'action du CNE a été liée à la remise en cause du libéralisme et au développement de l'économie dirigée. Enfin, le Conseil tient un rôle majeur dans l'application des lois sociales du Front populaire, et en particulier celle sur la réduction du temps de travail (la semaine de 40 heures). Fondé sur le dépouillement d'une masse d'archives considérables, souvent inédites, ce livre aide à mieux comprendre les confrontations entre partenaires sociaux et État et tente de « prendre l'institution au sérieux », en dressant ainsi une histoire à la fois politique, sociale et économique de la France des années 1920 et 1930. Dans le contexte actuel de refondation sociale, des débats sur la représentativité syndicale et des développements d'une société civile internationale, le recours à l'histoire d'une institution originale permet de mieux comprendre des enjeux pour demain. (Résumé éditeur)

in Problèmes économiques Publication date 2006-12
1
views

1
downloads
L'histoire du développement du crédit à la consommation dans la seconde moitié du 20è siècle en France a été encore peu étudiée. On présente ici une première synthèse qui insiste sur le régulateur tenu par l'État et sur les discours et les représentations des acteurs sociaux à propos du crédit. Les dispositifs législatifs reflètent à la fois une méfiance longtemps maintenue et une importance de plus en plus grande des formes de crédit à partir des années 1970. Les lois successives votées pour lutter contre le surendettement montre que la question de l'encadrement du crédit reste posée aujourd'hui.

in L'histoire économique en mouvement Publication date 2012
3
views

0
downloads
Panorama des approches s'intéressant aux institutions en histoire économique, l'article évoque les origines de ces approches, en histoire et dans d'autres sciences sociales, avant de faire des propositions pour leur développement, en particulier en matière de sources et de méthodes.

in Dictionnaire Charles de Gaulle Sous la direction de ANDRIEU Claire, BRAUD Philippe, PIKETTY Guillaume Publication date 2006
1
views

0
downloads

in Les Etudes sociales Publication date 2013-01
0
views

0
downloads
Le corporatisme occupe une place particulière dans le débat politique de la France des années 1930 : cette place est d’autant plus centrale dans les discours que la plasticité de la notion est grande et que les modèles qui peuvent être mobilisés sont divergents. Il convient en effet de relativiser la cohérence d’une doctrine qui recouvre des réalités différentes et dont l’actualisation se fait dans des cadres très variés. Plutôt qu’une description désincarnée d’idées politiques plus ou moins précises, on souhaite inscrire la thématique large du corporatisme dans plusieurs débats qui traversent la politique française durant les années de l’entre-deux-guerres. [Premier paragraphe de l'article]

in Fondation Jean Jaurès Publication date 2019-03
0
views

0
downloads
La loi du 25 mars 1919 est une étape dans l’histoire du droit du travail en France. Sans être totalement décisive, elle permet une reconnaissance plus officielle des conventions collectives. Elle répond à une demande syndicale mais aussi à des réflexions plus théoriques sur le plan juridique. Elle s’inscrit à la fois dans l’aboutissement d’expériences et de réflexions qui datent de la fin du XIXe siècle et dans un processus marqué par des lois ultérieures (1936, 1946, 1950). Elle participe aussi au contexte de sortie de la Première Guerre mondiale qui voit éclore plusieurs dispositifs liés au droit du travail en France et à l’étranger.

in Cahiers Jaurès Publication date 2004-10
CHATRIOT Alain
0
views

0
downloads
Dans un pays de démocratie et de travail, la représentation démocratique du travail s’impose ; il faut que les besoins et les intérêts de l’agriculture, de l’industrie, du commerce puissent être toujours traduits avec compétence et défendus avec autorité. » Ainsi s’exprime Jean Jaurès dans un article intitulé « La Chambre du travail » et publié par La Dépêche le 13 janvier 1889. Il continue son propos en précisant : « Admettez un moment que cette Chambre du travail se substitue au Sénat actuel oligarchique et sans racines profondes dans le pays, et voyez quelle solide base vous donnez à la République, quelle impulsion décisive vous donnez à la démocratie, à l’égalité, à la justice, à la raison populaire. » [Premier paragraphe de l'article]

in Esprit Publication date 2003-10
CHATRIOT Alain
DUCLERT Vincent
SIMON-NAHUM Perrine
0
views

0
downloads

in French Politics, Culture and Society Publication date 2008-10
9
views

9
downloads
The article focuses on the Conseil d'État, an organ of the French government that provides the executive branch with legal advice and acts as the administrative court of last resort, and its role in the French political history. According to the article, the Conseil d'État is usually described as a neutral institution but the author reflects on its role during World War II and the Algerian War and, based on recent historiography, states that it is not always the case. The variety of missions of the Conseil d'État on a daily basis, as well as its function in the development of administrative law are analyzed in this article.

in Economic Sociology (European Electronic Newsletter) Publication date 2014-07
1
views

0
downloads
For decades, the focus of modern political history was restricted to the realm of politics, emphasizing issues such as parties, elections or the role of the press, for example. Economic history, on the other hand, was primarily interested in working with quantitative data over the longue durée or monographs of precise sectors or businesses. Moreover, economists have had a specific relationship to history since the market has generally been interpreted as an institution that can only be understood in the very longue durée. The historiographical shifts of the last twenty years have slowly changed this situation as the history of the state and economic policy has been reintegrated into the field of political history (Baruch and Duclert, 2000). Thanks to the influence of early modernists, modern historians have begun to consider economic policy and state intervention. Issues such as consumption, that had been left aside, have been placed back on the historiographical agenda revealing the links between consumption practices and public debate (Chatriot et al., 2006). While this work has been influenced by cultural history it does not fall fully into that sub-field. Th e juridical regulation of fraud, especially in the realm of food and drugs (Stanziani, 2005), the management of shortages in times of war, or the measures that determine access to credit are some of the various forms of state intervention that take place in this area. Some markets have generated studies by different social sciences on areas like the French wine market, whose construction and regulation is now well-known (Laferté, 2006; Chauvin, 2010) or more recently the fruits market (Bernard de Raymond, 2013). [Article's first paragraph]

Next