Coauthor
  • DUCLERT Vincent (4)
  • LYNCH Édouard (3)
  • CHESSEL Marie Emmanuelle (3)
  • GOSEWINKEL Dieter (2)
  • Show more
Document Type
  • Article (45)
  • Part or chapter of a book (28)
  • Book (14)
  • Web site contribution (4)
  • Show more
in French Politics, Culture and Society Publication date 2008-10
7
views

7
downloads
The article focuses on the Conseil d'État, an organ of the French government that provides the executive branch with legal advice and acts as the administrative court of last resort, and its role in the French political history. According to the article, the Conseil d'État is usually described as a neutral institution but the author reflects on its role during World War II and the Algerian War and, based on recent historiography, states that it is not always the case. The variety of missions of the Conseil d'État on a daily basis, as well as its function in the development of administrative law are analyzed in this article.

in Economic Sociology (European Electronic Newsletter) Publication date 2014-07
1
views

0
downloads
For decades, the focus of modern political history was restricted to the realm of politics, emphasizing issues such as parties, elections or the role of the press, for example. Economic history, on the other hand, was primarily interested in working with quantitative data over the longue durée or monographs of precise sectors or businesses. Moreover, economists have had a specific relationship to history since the market has generally been interpreted as an institution that can only be understood in the very longue durée. The historiographical shifts of the last twenty years have slowly changed this situation as the history of the state and economic policy has been reintegrated into the field of political history (Baruch and Duclert, 2000). Thanks to the influence of early modernists, modern historians have begun to consider economic policy and state intervention. Issues such as consumption, that had been left aside, have been placed back on the historiographical agenda revealing the links between consumption practices and public debate (Chatriot et al., 2006). While this work has been influenced by cultural history it does not fall fully into that sub-field. Th e juridical regulation of fraud, especially in the realm of food and drugs (Stanziani, 2005), the management of shortages in times of war, or the measures that determine access to credit are some of the various forms of state intervention that take place in this area. Some markets have generated studies by different social sciences on areas like the French wine market, whose construction and regulation is now well-known (Laferté, 2006; Chauvin, 2010) or more recently the fruits market (Bernard de Raymond, 2013). [Article's first paragraph]

2
views

0
downloads
Jaurès face à Méline ou à Deschanel, l’image est célèbre et les discours parlementaires enflammés. Le débat sur le protectionnisme agricole durant les années 1880 et 1890 fait partie des grandes joutes oratoires de la IIIe République. Si l’historiographie sur le sujet est ancienne et abondante, il semble possible de rouvrir le dossier à travers la figure de Jaurès et de suivre l’évolution de ses prises de position sans les caricaturer et sans être à la recherche d’un jugement global sur la politique protectionniste alors engagée. [Premières lignes de l'article]

Sous la direction de DAUMAS Jean-Claude Publication date 2010
FRABOULET Danièle
FRIDENSON Patrick
JOLY Hervé
1
views

0
downloads
Dictionnaire consacré au monde des patrons français, reflétant sa diversité et son évolution depuis le milieu du XIXe siècle. Plus de 300 notices biographiques de patrons de tous les secteurs, et une analyse historique et sociale à travers une centaine de grands thèmes transversaux.

Quel rôle ont joué le Conseil d’État et la juridiction administrative ? Comment se sont-ils organisés pendant la Première Guerre mondiale ? Quelles ont été les conséquences tant sur le plan juridique que social de cette situation de guerre ? Alors que la doctrine en contentieux administratif est florissante à la veille du conflit, quels enseignements tirer de la jurisprudence du Conseil d’État durant le conflit lui-même ? C’est aussi le lien fondamental du Conseil d’État avec la République qui se trouve questionné. Au-delà de la doctrine juridique, ces travaux ont permis de retracer les itinéraires et l’engagement des membres du Conseil d’État ainsi que la manière dont il a pu assumer ses missions traditionnelles de conseiller et de de juge. (Contrôle des actes de l’état de guerre). Le Comité d’histoire du Conseil d’État et de la juridiction administrative livre ici l’état de ses recherches, inédites, sur ces toutes questions - Publiées dans le cadre du colloque, organisé à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale (Paris : 20-21 novembre 2015).

7
views

0
downloads
L'histoire coloniale a été au coeur de débats et de polémiques récemment en France. Mais les instrumentalisations politiques ne doivent pas cacher le fort renouvellement des études sur l'histoire coloniale au niveau international depuis une vingtaine d'années. Parmi tous les ouvrages publiés, très peu proposent des regards croisés. En mobilisant de jeunes historiens allemands et français, la confrontation des points de vue, des historiographies et des méthodes a permis d'établir un panorama sur plus d'un siècle de politiques et de pratiques coloniales pour les empires français et allemands. Les militaires, les forces de maintien de l'ordre mais aussi les scientifiques, les économistes, les religieux ou les journalistes sont autant d'acteurs de cette histoire. Les violences et les formes de la domination sont étudiées précisément. Si les formes impériales françaises et allemandes ont été différentes dans l'espace et dans le temps, confronter leurs projets et leurs réalisations permet de saisir finement la logique des expériences coloniales. (Résumé éditeur)

in Histoire des Ingénieurs des Mines Publication date 2005
CHATRIOT Alain
3
views

0
downloads
"Un certain nombre, un nombre considérable d’entreprises minières françaises ont remis, en 1924, à l’Union des Intérêts Economiques, soit par l’intermédiaire du Comité des houillères de France, soit directement, des contributions dont le total forme une somme d’une certaine importance". Non, l’auteur de cette déclaration dénonçant la collusion entre le grand capital et les hommes politiques de droite dont les campagnes électorales ont été financées par un groupe de pression en 1925 n’est pas un révolutionnaire communiste, ni même un leader de gauche. Il s’agit du dirigeant de l’époque du Comité des Houillères de France, Henri de Peyerimhoff et, de plus, il fait cette déclaration devant une Commission d’enquête de la Chambre des députés. Mais si cette figure patronale reconnaît alors les faits, il les légitime en s’expliquant : "Dans notre industrie, à la fois très puissante et très confinée, avec un nombre restreint d’exploitants, avec un rôle spécial et un peu fermé, nous sommes plus que quiconque intéressés à la bonne marche de la chose publique, comme d’ailleurs notre bonne marche importe plus essentiellement à la chose publique". Un syndicaliste patronal s’identifiant, à travers sa branche d’activité : le charbon, à la chose publique, voilà une définition de cette figure de la France de la première moitié du XXe siècle. [Premier paragraphe de l'article]

in Orienter et réguler les marchés agricoles : entre pilotage national et politique agricole commune Sous la direction de CHATRIOT Alain, CHATRIOT Alain, CONORD Fabien, LYNCH Édouard Publication date 2017-11
1
views

0
downloads

in Les trames de l'histoire : entreprises, territoires, consommations, institutions Sous la direction de CHATRIOT Alain, BARRIÈRE Jean-Paul, BOULAT Régis, CHATRIOT Alain, LAMARD Pierre, MINOVEZ Jean-Marc Publication date 2017-07
9
views

0
downloads

0
views

0
downloads
Le débat sur les offices entre la Première et la Seconde Guerre mondiale a sans doute alors constitué l’un des plus importants points de la discussion administrative et économique française. Les institutions, les acteurs, les luttes partisanes et théoriques sont autant d’éléments qui ont précisément ancré une partie des débats sur la réforme administrative dans la réalité historique. Certes, d’autres domaines (la déconcentration et la décentralisation, la rationalisation financière, les réformes internes à certains ministères, la simplification administrative) pourraient aussi faire l’objet d’une analyse précise durant cette période, mais les offices cristallisent en eux suffisamment de phénomènes pour mériter l’attention. Le terme d’« office » en lui-même est encore assez flou aux yeux du juriste d’aujourd’hui. « Terme sans signification juridique spécifique appliqué à la dénomination de certains établissements publics, plus spécialement à divers établissements publics à caractère industriel et commercial » est la définition donnée dans le Vocabulaire juridique. Mais le fait marque les contemporains, tel le député Jacquier qui, dès 1932, souligne cette confusion dans un rapport pour la commission des finances : « L’office autonome n’a été défini par aucun texte législatif. [Premières lignes]

Next