Co-auteur
  • FABRE Renaud (4)
  • ANDRÉ Francis (3)
  • SCHÖPFEL Joachim (3)
  • CHAUVIN Pierre (3)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (13)
  • Compte-rendu d’ouvrage (9)
  • Article de presse ou magazine (9)
  • Communication non publiée (7)
  • Voir plus
in Revista Levadura Publié en 2019-10
1
vues

0
téléchargements
Luciano Canfora es filólogo clásico e historiador del mundo antiguo; fue miembro del Partido de los Comunistas Italianos. En La democracia. Historia de una ideología, hace un análisis histórico de la democracia como ideología, es decir atento a sus usos y sentidos. Abarca una serie de preguntas: ¿cuál es el sistema electoral más democrático? ¿Es el sufragio universal la panacea? ¿Cumple la democracia con la promesa de otorgar el poder al demos? ¿Vivimos actualmente en sociedades en las que dominan ideas democráticas? El análisis también brinda la oportunidad de falsificar creencias acerca de ciertos periodos históricos, en particular la Antigua Grecia y las democracias populares.

“Travailler plus pour gagner plus” fut un slogan du candidat de droite Nicolas Sarkozy pendant l’élection présidentielle française de 2007 ; il s’agissait d’exonérer d’impôts les heures de travail effectuées au-delà de la durée légale du travail. Cet article développe une analyse culturelle de ce slogan politique. Son intérêt linguistique repose sur ses dimensions poétiques et théâtrales. Il s’inscrit dans un contexte culturel riche : elle se réfère à une doxa du discours de droite, selon lequel le « modèle social » doit être substitué par un modèle à la fois libéral et respectueux de la « valeur travail ». Il répond à des préoccupations économiques et sociales de l’électorat, appuyées par les médias. Avec des slogans forts, Nicolas Sarkozy affirmait incarner une « rupture » par rapport au président sortant Jacques Chirac, en dépit de représenter le même parti. Enfin, « travailler plus pour gagner plus » a eu une grande postérité dans la culture politique comme populaire.

5
vues

0
téléchargements
Who are Paris’s garbage collectors? Coline Ferrant and Marie Mourad highlight the diverse working conditions covered by this job title, which includes both municipal and private-sector employees.

32
vues

0
téléchargements
Cet article expose les deux réceptions de l’œuvre de Vilfredo Pareto par Talcott Parsons. L’accent est porté sur leurs caractéristiques théoriques et épistémologiques ainsi que les contextes intellectuels dans lesquelles elles ont lieu. La première réception, concomitante de The Structure of Social Action (1937), voit Parsons élaborer une théorie de l’action sociale appuyée par une interprétation originale de la pensée parétienne. La deuxième réception, correspondant à The Social System (1951), s’associe au projet parsonien de construction d’une théorie du système social. Parsons critique alors les failles méthodologiques de la sociologie parétienne, tout en saluant son caractère avant-gardiste. Ces deux réceptions différenciées de la sociologie parétienne par Parsons sont ainsi liées au développement de son travail théorique entre The Structure of Social Action et The Social System.

20
vues

0
téléchargements
Este texto analiza el cuento “Casa tomada” de Julio Cortázar como alegoría temporal. Muestra cómo, del inicio al final, el autor crea una tensión entre las dimensiones espacial y temporal de la casa, y los narradores siguen preocupados por el concepto de tiempo bajo forma material e ideal.

in The Social science journal (Fort Collins) Publié en 2019-05
LHUISSIER Anne
GIACOMAN Claudia
DEVILAT Denisse
LEAL Daniella
AYALA Pamela
TORRES Giselle, Instituto De Sociología Pontificia Universidad Católica De Chile)
CHAUVIN Pierre
12
vues

0
téléchargements
This paper investigates the temporal dimension of meals. Specifically, it compares meal schedules and their social determinants in two metropolises, Santiago (Chile) and Paris (France). Our empirical material is drawn from two comparable data sources: Encuesta de Comensalidad en Adultos de la Región Metropolitana (Santiago, Chile) and Santé, Inégalités et Ruptures Sociales (Paris, France). Our research highlights cross-metropolitan similarities and disparities between Santiago and Paris regarding meal times and synchronization. Both metropolises share a similar and marked three-meal pattern. Three major peaks distributed throughout the day correspond to breakfast, lunch, and dinner. Both in Santiago and Paris, lunch is more synchronized than dinner, for reasons pertaining to professional and school rhythms. Dinner, however, demonstrates an important coordination effort towards the synchronization of social time within the family. However, this comparison also highlights important disparities between the two metropolises regarding meal schedules, the amplitude of synchronization, and sociodemographic patterns that express a different relationship to food and eating norms: negotiated in Santiago and rigid in Paris. These differences not only refer to nutritional requirements (content, frequency, pace of the meals, place and commensality) but also to familial and educational purposes. They express cultural norms regarding food and eating according to economic organizations and level of development.

Suivant