Co-auteur
  • SCHMOLL Camille (4)
  • VIGNAL Leila (2)
  • GUIRAUDON Virginie (2)
  • WIHTOL DE WENDEN Catherine (2)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (16)
  • Article (11)
  • Livre (4)
  • Compte-rendu d’ouvrage (3)
  • Voir plus
Les manifestations de février 2003 contre la guerre en Irak soulèvent une interrogation : cette mobilisation mondiale marque-t-elle l’avènement d’un nouvel espace d’exercice de l’action publique, un espace public transnational ? Pour examiner avec rigueur un évènement qui est apparu comme une rupture, un changement d’échelle de la contestation, il convient d’en faire l’archéologie et de regarder les processus sociaux qui ont amené cette transnationalisation de la mobilisation. On a choisi de confronter la définition que donne Jürgen Habermas de l’espace public dans son ouvrage de 1962 avec l’histoire des mouvements sociaux transnationaux depuis le milieu des années 1980.

in Yémen. Le tournant révolutionnaire Sous la direction de BONNEFOY Laurent, MERMIER Franck, POIRIER Marine Publié en 2012-07
6
vues

0
téléchargements
Résumé de l'ouvrage : « Arabie Heureuse », « patrie d’origine de Ben Laden », « Royaume de la reine de Saba », « pays aux soixante millions d’armes » : les clichés sur le Yémen abondent. Le pays le plus peuplé de la péninsule Arabique, seule république de cette région du monde, ne manque pas de singularités et continue d’être l’objet tant de fantasmes que d’ignorance.

144
vues

0
téléchargements
Face aux questions migratoires, Virginie Guiraudon (CNRS/Sciences Po), Hélène Thiollet (CNRS/Sciences Po) et Camille Schmoll (Paris 7/IUF) ont lancé un appel à la communauté scientifique pour la constitution d’un Groupe International d’Experts sur les Migrations et l’Asile (GIEMA). À l'occasion de la première réunion du groupe qui se tient ce 10 décembre 2018, les chercheuses rappellent les enjeux de cette mobilisation.

72
vues

72
téléchargements
L’espace Schengen est-il une passoire ? Y-a-t-il de plus en plus de migrants ? L’ouverture des frontières crée-t-elle un appel d’air pour l’immigration ? La population européenne va-t-elle être remplacée ? Le modèle d’intégration français marche-t-il ? Les jeunes issus de l’immigration sont-ils moins patriotes que les autres ? L’immigration crée-t-elle du chômage ? L’immigration coûte-t-elle chère ? La crise qui touche l’Europe depuis 2015 a radicalisé les positions politiques et les discours sur les migrations, l’asile et l’immigration… Pour ne plus se contenter des idées reçues, les auteurs dissipent les malentendus et répondent aux 50 questions essentielles.

in Migrants, migrations. 50 questions pour vous faire votre opinion Publié en 2016-09
35
vues

0
téléchargements
Dans le panorama mondial des migrations, les flux les plus étudiés et commentés sont les migrations en provenance des pays pauvres (dits « du Sud ») vers les pays riches (dits « du Nord »). Ils reflètent l’idée que les migrations répondent à une recherche d’équilibre économique et démographique des marchés du travail que l’on peut envisager à l’échelle nationale et internationale...

82
vues

82
téléchargements
This article explores the political dynamics of labor migration in the Middle East. It seeks to explain the politics of Arab population movements by looking at historical trends in regional integration and contends that migration to the oil-rich countries, including refugee flows, has been the key factor driving Arab integration in the absence of effective institutions and economic integration processes. To account for the influence of this largely forgotten factor, the article looks at the formal and informal institutions that have shaped massive labor flows from the 1970s onward. It offers historical evidence pointing to the role of migration in Arab regional integration by looking at free circulation of Eritrean refugees and migrants in the Arab region using oral history and administrative archives. Linking labor migration, refugee movements, and regional politics, the article introduces the concept of “migration diplomacy” as an analytical framework and argues that the politics of regional integration can be better understood when looked at through the lens of migration.

in The Palgrave Handbook of International Labour Migration Sous la direction de PANIZZON Marion, ZÜRCHER Gottfried, FORNALÉ Elisa Publié en 2015-03
4
vues

0
téléchargements
The world’s highest ratio of migrants to national population is to be found in the Middle East, and the region is one of the most fascinating arenas in which to observe international migration flows, both regionally and internationally. The growth of migrant labour in the Middle East was both rapid and massive and was directly linked to the development of the oil economy in the Arabian peninsula and the Gulf and also marginally to forced migration that triggered displacement at the regional level. Interestingly, mobility in the case of the Middle East generally intertwines labour migration and refugee flows: from Palestine, Sudan and Iraq and, since 2011, Syrian refugees have found refuge in neighbouring countries...

in Migrants, migrations. 50 questions pour vous faire votre opinion Publié en 2016-09
4
vues

0
téléchargements
L’immense majorité des réfugiés dans le monde se trouve dans des pays pauvres, les États en développement souvent dits « pays du Sud ». Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) (qui mesure chaque année la population des exilés et des déplacés par la violence dans le monde) considère que 86 % des déplacés par la violence vivent dans des pays pauvres. Les réfugiés sont majoritairement à proximité de leur pays ou de leur région d’origine et pour une minorité seulement dans les pays dits riches. [Premières lignes]

in Migrants, migrations. 50 questions pour vous faire votre opinion Publié en 2016-09
7
vues

0
téléchargements
L'immigration irrégulière, aussi appelée clandestine ou illégale (aux États-Unis), est souvent perçue comme massive, voire innombrable. Les arrivées nombreuses de demandeurs d'asile et de candidats à la migration aux portes de l'Europe par les filières clandestine de la Méditerranée ou des Balkans à partir de 2014 ont ravivé le spectre d'une immigration irrégulière massive et le fantasme d'une Europe submergée de "sans papiers". [Premières lignes]

Sous la direction de THIOLLET Hélène Publié en 2017-03
32
vues

0
téléchargements
Do jakich krajów migruje najwięcej ludzi? Czy kobiety migrują rzadziej niż mężczyźni? Czy walka z przemytnikami wpływa na zmniejszenie migracji? Czy imigranci są zagrożeniem dla europejskiej gospodarki? Czy wydalanie cudzoziemców to w demokracji normalna praktyka? Czy emigracja oznacza dla Polaków awans społeczny? To tylko kilka z pytań, na które odpowiadają autorzy tej małej, przystępnej książki. Są nimi specjalistki i specjaliści różnych dziedzin – socjologii, antropologii, ekonomii, prawa – którzy od wielu lat prowadzą badania dotyczące migracji na świecie. Kilkadziesiąt krótkich tekstów zawiera mnóstwo konkretnych danych – liczb, faktów i dat – popartych rzeczowym i klarownym komentarzem. Książka rozwiewa wiele wątpliwości związanych z migracjami i pozwala lepiej zrozumieć to zjawisko zarówno w skali europejskiej, jak i globalnej.

Suivant