Co-auteur
  • PARIZOT Cédric (4)
  • DE REGT Marina (3)
  • DESTREMAU Blandine (3)
  • CARDI Coline (2)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (23)
  • Partie ou chapitre de livre (16)
  • Numéro de périodique (6)
  • Livre (3)
  • Voir plus
in Israël/Palestine. L'illusion de la séparation Sous la direction de LATTE Stephanie, LATTE Stephanie, PARIZOT Cédric Publié en 2017-09-29
14
vues

14
téléchargements
Après la seconde Intifada (2000-2004), de nouveaux dispositifs territoriaux, militaires et institutionnels ont été mis en œuvre par les autorités israéliennes. Ils ont visé à pérenniser l'occupation des Territoires Palestiniens (TP) quand l'objectif n'a plus été d'aboutir à une solution négociée mais de gérer un conflit de basse intensité envisagé comme durable. Le redécoupage de l'espace a isolé les espaces palestiniens les uns des autres, a permis leur potentiel bouclage tout en gérant les mobilités entre eux...

in Esprit Publié en 2018-08
27
vues

0
téléchargements
Plan de l'article : La fin de la solution à deux États La Grande Marche du retour Une longue histoire de résistances La Nakba continue

in The Conversation Publié en 2018-06-14
RICHARD Thomas
33
vues

0
téléchargements
« Qu’est-ce qui m’attend dans la direction que je ne prends pas ? » écrivait Jack Kerouac dans Les Souterrains. Ici, la question est plutôt, qu’est-ce qui m’attend dans la direction que je ne peux pas prendre ? Inner Mapping de Stéphanie Latte Abdallah et Emad Ahmad appartient à la catégorie des road-movies, mais sur un terrain où les routes égarent. Lors des reportages en Palestine, des mots reviennent : barrages, routes de contournement, routes interdites, murs, clôtures, mais à force d’être répétés, ces termes ont fini par prendre une connotation abstraite, vue de l’extérieur, et avec eux, c’est la représentation elle-même du pays qui a fini par devenir elle aussi abstraite.

in Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée Sous la direction de LATTE Stephanie Publié en 2010-12
0
vues

0
téléchargements
Au tournant du XXIe siècle, la notion de féminisme islamique, forgée à partir de la situation iranienne du début des années 1990, est en pleine transformation. Si le débat politique et polémique mondialisé, trop souvent ignoré, que le mouvement intellectuel du féminisme islamique a suscité se fait toujours entendre, ce numéro porte le regard sur les mutations à l’œuvre. Des changements qui invitent à se poser une question renouvelée du féminisme islamique, ou plutôt aujourd’hui, des féminismes islamiques. Vingt ans après, il convient en effet de se demander si le féminisme islamique, né comme un discours intellectuel et militant et diffusé d’abord au sein du monde musulman non arabe, s’est au fil du temps incarné ou inventé dans des pratiques et des mouvements sociaux. Les textes réunis ici abordent les enjeux de ces transformations à partir d’une diversité de contextes nationaux et régionaux : du Proche-Orient (Liban, Palestine, Jordanie), à l’Iran en passant par le Koweit, l’Indonésie, puis le Maghreb (Maroc, Tunisie) et la France. Ils envisagent tout particulièrement le rôle d’un l’islam politique, lui aussi en plein aggiornamento, dans cette nouvelle cartographie des féminismes islamiques. L’approche sociologique amorcée dans ces pages contribue à redessiner, voire à dépasser parfois la notion même de féminisme islamique. Elle montre un pragmatisme militant féminin hybride, différemment politique, inscrit dans un paradigme post-idéologique. Elle décrit la subversion des assignations au séculier, puis au religieux des décennies précédentes et envisage autrement la troisième vague féministe dans les mondes arabe et musulman.

in Regards croisés sur les printemps arabes : ruptures/continuités dans l'analyse des sociétés en mutation Sous la direction de BOURAS Naïma Publié en 2019-10
12
vues

0
téléchargements
Résumé de l'ouvrage : Cet ouvrage vise à répondre à une question en apparence simple : qu'est-ce qui change, qu'est-ce qui reste immuable dans le monde arabe depuis 2011 ? La question du changement social est au fond une des questions fondamentales de l'ensemble des sciences sociales. Comment évoluent et se transforment les sociétés humaines ? Quelles logiques, globales ou particulières, oeuvrent à la transformation des sociétés ? Une vingtaine de chercheurs, spécialistes du monde arabe, provenant des différentes disciplines des sciences sociales, ont été interrogés sur la manière dont ils ont traité les évènements révolutionnaires ainsi que sur la manière dont ces évènements ont affecté leur travail de chercheur.

The rules and fonctionning of military justice have created a Prison Web over Palestinian territories, i.e., a reality of massive arrests and imprisonment and a virtuality, a larger possibility of detaining, that is to say a suspended detention. Through mass incarceration policies, it tackles individuals and their networks. Punishment is linked to and organizes Palestinians’ mobility even after their release from jail. The judiciary and prison practices applied to Palestinians are main control devices that are contributing to a bordering system anchored on a specific mobility regime. They are shaping a dematerialized, networked and highly individualized bordering system. Through neoliberal reforms (outsourcing, privatization of services, etc.), the monetarization of military justice and expansion of its action scope, the Prison Web turned sustainable: costs were reduced and offloaded onto Palestinians and international actors. These control and mobility management systems projected within the Occupied Territories have multiplied the border: it has become mobile, suspended and endless.

in Transregional and Transnational Families in Europe and Beyond: Experiences Since the Middle Ages Sous la direction de JOHNSON Christopher H, SABEAN David Warren, TEUSCHER Simon, TRIVELLATO Francesca Publié en 2011-08
1
vues

0
téléchargements
Camp refugee families in Jordan, who have been crucial in the reconstruction of Palestinian national identity after 1948, have produced what Pierre Bourdieu calls "a family of words": a fixed representation of family values and practices that has transcended exile. This representation is best understood as a "social fiction," whose aim has been to counterbalance the harsh events of history. Most social and political actors in Jordan have shaped and encouraged the idea of traditional family values. [...]

in Histoire des relations entre juifs et musulmans des origines à nos jours Sous la direction de MEDDEB Abdelwahab, STORA Benjamin Publié en 2013-10
POUZOL Valérie
1
vues

0
téléchargements
[résumé de l'ouvrage] Depuis les premiers liens entre les tribus juives d’Arabie et le Prophète Muhammad jusqu’aux récents conflits du Proche-Orient, en passant par les civilisations de Bagdad et de Cordoue, sans oublier l’Empire ottoman, le monde perse et même l’espace européen, les relations tour à tour fécondes ou tumultueuses entre juifs et musulmans sont ici exposées et analysées en toute impartialité. Quelque cent vingt auteurs de tous les pays ont participé à cette encyclopédie unique en son genre, dans un esprit d’interdisciplinarité qui permet de rendre compte des multiples facettes du sujet. Les difficultés du temps présent se trouvent ainsi réinterprétées à la lumière d’une histoire resituée dans la longue durée.

Suivant