Document Type
  • Article (2)
  • Book review (1)
  • Pre-print (1)
  • Web site contribution (1)
In the mid-2010s NATO allies were facing the resurgence of a Russian threat at their borders, as well as terrorist actions in Europe and the MENA region. This evolving security environment provoked heated talks both within and outside NATO on its adaptation, often depicted as being the sign of irreconcilable disagreements. Conversely, this article argues that the "NATO 360-degree" concept adopted during the Warsaw Summit shows cohesion between the allies thanks to the Alliance's decision-making process. As a security community, member states were incentivised to find common grounds despite their diverging interests, which resulted in this new concept encompassing the "arc of insecurity". Its subsequent implementation also confirms the cohesion hypothesis, despite its obvious refocusing towards the East and collective defence. This article will first present the diverging threat perceptions within the Alliance. It will then focus on the implementation of the "NATO 360-degree" concept, promoted during the Warsaw summit, to finish with an initial assessment of the changes at work.

La gouvernance de l’océan Arctique évolue continuellement, à l’image des mutations géographiques affectant la région. Alors qu’elle incarnait les tensions militaires entre les puissances russe et américaine durant la Guerre Froide, sa gestion est aujourd’hui présentée comme un exemple de coopération pacifique entre les nations arctiques. Cet article se propose ainsi d’analyser les évolutions qui ont marqué la gouvernance de l’océan Arctique à l’aune de la théorie des régimes internationaux. Il sera montré que d’une gouvernance fortement fragmentée à l’aube des années 2000, celle-ci a progressivement pris la forme d’un regime complex au sein duquel les États côtiers jouissent d’une compétence considérable.

17
views

0
downloads
Que pèse la France dans l’OTAN ? La France est un allié influent et a su s’imposer comme un acteur incontournable des négociations au sein de l’OTAN grâce à son activisme sur l’ensemble des sujets abordés. Si sa relation avec certains de ses partenaires peut parfois être difficile, elle n’en demeure pas moins un allié apprécié pour sa contribution humaine, matérielle et financière à l’Alliance. Une étude documentée, illustrée de plusieurs figures.

22
views

0
downloads
Compte rendu de l'ouvrage "Security, Defense Discourse and Identity in NATO and Europe. How France changed foreign policy", de Falk Ostermann, Routledge, 2018, pp. 216, ISBN: 9781138585409

85
views

0
downloads
Jusqu’à très récemment, les États-Unis n’ont accordé que peu d’attention à l’Arctique. Avec le réchauffement climatique et l’ouverture croissante de la région au reste du monde, on observe cependant un changement d’attitude du pays à son égard. La multiplication des documents stratégiques, à compter de la fin des années 2000, ainsi que le réinvestissement diplomatique du Conseil de l’Arctique, témoignent alors de l’intérêt accru des États-Unis pour une région en pleine mutation.