Co-auteur
  • PORTIER Philippe (56)
  • CHARILLON Frédéric (7)
  • JAFFRELOT Christophe (6)
  • LACROIX Stéphane (4)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (46)
  • Rapport (29)
  • Partie de rapport (27)
  • Livre (18)
  • Voir plus
20
vues

0
téléchargements
Sık sık “vatanseverlik”, “ulus”, “milliyetçilik” ve “etnisite” kelimelerini duyuyoruz, hatta kullanıyoruz. Peki, bu kavramların anlamları nedir? Ya da birbirlerinden farkları? Aslında anlamları ve aralarındaki fark çoğu zaman belirsiz; bazen aynı olguyu tanımlıyor, bazen çelişiyorlar.

6
vues

0
téléchargements
Nation, nationalisme : deux mots qui ne cessent d’être utilisés dans le langage commun, mais dont le sens reste souvent flou, voire contradictoire. L’ambition de ce volume est de donner un aperçu complet des recherches les plus récentes, qu’elles soient théoriques, normatives ou analytiques. Centré sur l’étude du nationalisme – concept nettement distinct de celui de nation –, le livre s’intéresse tant aux théories qu’aux pratiques, qu’elles soient européennes ou nord-américaines, post-coloniales, anciennes ou contemporaines. L’analyse des théories du nationalisme, abordées dans une perspective critique, apporte de précieuses clarifications conceptuelles et remet en question nombre d’oppositions canoniques : universalisme vs particularisme, nationalisme vs multiculturalisme… Les pratiques du nationalisme sont approchées sous l’angle de la mobilisation des ressources identitaires (folklore, histoire, langue, religion…) comme des moyens d’action (populisme, violence). L’ouvrage se clôt par une réflexion contrastée sur le postnationalisme, en Europe comme dans le reste du monde. Rassemblant les meilleurs spécialistes français, qui ont largement contribué au renouveau d'intérêt pour le nationalisme, ce livre, organisé autour d’une approche transversale et thématique, elle-même nourrie par de nombreuses études de cas, constitue sans nul doute un ouvrage de référence sur le sujet.

Alors que l’Etat-nation subit les assauts de la globalisation, de son régionalisme croissant et des flux transnationaux, le nationalisme fait preuve d’une puissante capacité de résistance. Du fait de l’indigénisation des modèles étrangers par les sociétés locales, la diffusion des modes de vie occidentaux ne remet pas vraiment en question les identités nationales. Parallèlement, le développement des diasporas n’entraîne pas la création de communautés déterritorialisées, et ce surtout parce que les migrants restent fortement attachés à leur mère-patrie, attachement qui se mue même parfois en « nationalisme à distance ». En ce qui concerne les régionalismes, ni les différents « pan-ismes » ni les zones régionales de coopération n’ont érodé jusqu’ici les identités nationales. La construction de l’Union européenne elle-même, bien qu’elle soit le cas le plus abouti de transfert de souveraineté au niveau supranational, n’est pas parvenue à donner naissance à une nouvelle identité européenne qui aurait pu affaiblir les identités nationales.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°25 - janvier 2019) Sous la direction de DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publié en 2019-03
7
vues

0
téléchargements
Éditorial du bulletin n°25 de l'Observatoire international du fait religieux.

in Handbook of Israel: Major Debates Sous la direction de BEN-RAFAEL Eliezer, SCHOEPS Julius H., Moses Mendelssohn Zentrum, STERNBERG Yitzhak, GLÖCKNER Olaf, Moses Mendelssohn Zentrum Publié en 2016-11
20
vues

0
téléchargements
Among the successes Israeli leaders pride themselves of having achieved is the fact that they have established in the Middle East the only genuine democracy which has worked without an interruption since more than 65 years. When they went to the polls for the 20th time since 1948, in March 2015, to choose 120 deputies from 10 parties, among a record 26 lists, Israeli citizens proved certainly that Israel is a vibrant parliamentary democracy with a regular, open and pluralist electoral race. Electoral choices were made following lively public debate, relayed by an independant press, under the vigilant control of Suprem Court that for the last two decades has been especially attentive to the respect for public freedoms. The results are all the more flattering when geopolitical situation of the region is taken into account. Indeed, this democracy has fonctioned uninterruptedly despite the fact that the country was surrounded by authoritarian states with wich it has been engaged in a full confrontation for 30 years up until the signing of the peace agreement with Egypt in 1979.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°22 - octobre 2018) Sous la direction de DIECKHOFF Alain, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publié en 2018-11
PORTIER Philippe
8
vues

0
téléchargements
Editorial du bulletin n°22 de l'Observatoire international du fait religieux.

in Cultures et conflits Publié en 1996
3
vues

3
téléchargements
Le grand historien du peuple Juif, Simon Doubnov, qui fut assassiné en 1941 lors de la liquidation du ghetto de Riga, avait isolé trois stades successifs dans la formation des types nationaux. Le premier qualifié par lui, de racial, caractérise les communautés ethniques soudées par des liens biologiques et unis par des convergences culturelles (croyances, conceptions du monde et surtout, langue). Lui succède le stade politico-territorial où apparaît un pouvoir organisé (État) qui, en instaurant une certaine discipline sociale, unifie politiquement le peuple qui est soumis à son autorité et le dote d'une conscience nationale partagée. Reste l'étape ultime du développement national : quand, malgré la perte de son indépendance politique et de sa terre natale, un peuple continue de subsister, il a atteint le stade suprême de la nation spirituelle où l'unité nationale tient grâce au ciment d'une culture commune. Le peuple juif est pour Doubnov le seul qui soit parvenu à cette phase terminale, les autres peuples étant tous de type tribal ou territorial1 2 (...).

in Afrique du nord. Moyen-Orient. 2015-2016 Sous la direction de DIECKHOFF Alain, CHARILLON Frédéric, DIECKHOFF Alain, CHARILLON Frédéric Publié en 2015-11-11
4
vues

0
téléchargements
L'après-Printemps arabe - car il ne fait plus guère de doute aujourd'hui que l'épisode qui s'est ouvert au début de l'année 2011 est désormais refermé - nous réserve décidément bien des surprises. Beaucoup ne sont, hélas, pas très bonnes. Le développement le plus dramatique est évidemment l'expansion de "l’État islamique" (EI), cette organisation prônant la réinstauration du califat, qui ne craint pas d'utiliser les méthodes les plus barbares (décapitations) pour mettre en place, par la terreur, son pouvoir...

4
vues

0
téléchargements
- Edito : L'importance des phénomènes transnationaux - Dossier : La diplomatie confessionnelle - Eclairage(S) : La richesse des pasteurs nigérians ; Les chaussures du pape : un symbole politique ?

4
vues

0
téléchargements
- Edito : Le sceptre sous la croix - Dossier : Religions et Etat en Géorgie et en Azerbaïdjan - Eclairage(S) : Elections au Kirghizstan : les conséquences sur la politique religieuse ; Retour sur un colloque : « Le Pape François : une nouvelle diplomatie au Saint-Siège » - Ressource(S) : Palestine : un olivier de Noël contre l’occupation

Suivant