Coauthor
  • DUPOIRIER Elisabeth (12)
  • HAEGEL Florence (7)
  • YSMAL Colette (6)
  • ROY Béatrice (5)
  • Show more
Document Type
  • Article (29)
  • Newspaper article (29)
  • Part or chapter of a book (28)
  • Web site contribution (16)
  • Show more
1
views

0
downloads
Premier paragraphe : Le PS connaîtra ce mercredi matin le nom du futur premier secrétaire, sans que les militants aient leur mot à dire. Interview de Gérard Grunberg, spécialiste en sociologie politique.

in telos Publication date 2012-05-10
1
views

0
downloads
Premier paragraphe : La victoire du candidat socialiste, si elle annonce une nouvelle alternance politique que les prochaines élections législatives devraient produire, ne semble pas devoir transformer profondément le système de partis issu des élections de 1981. Ce système, qui se caractérise par l’existence d’un duopole partisan pour le partage du pouvoir, devrait perdurer. Le PS et l’UMP demeurent les deux seuls partis à pouvoir remporter ce scrutin à quatre tours que constitue la succession de deux tours d’élections présidentielles et de deux tours d’élections législatives. La montée du FN peut-elle perturber cette logique ?

Premier paragraphe : Comment l'UMP pourra-t-il sortir de ce conflit entre Jean-François Copé et François Fillon? Pour Gérard Grunberg, politologue, le parti devra se donner les moyen de désigner un leader pour la prochaine présidentielle, comme le PS avec sa primaire ouverte.

in Una splendida cinquantenne: la Quinta Repubblica francese Publication date 2010
1
views

0
downloads

in L’état de l’opinion 2008 Publication date 2008
5
views

0
downloads

in telos Publication date 2012-05-23
1
views

0
downloads
Premier paragraphe : Les victoires présidentielles de François Mitterrand en 1981 et de François Hollande en 2012 se sont produites dans des conditions fondamentalement différentes. Deux mots suffisent pour résumer ces différences : globalisation et européanisation. En 1981, la gauche pouvait encore penser qu’il était possible d’aller à contre-courant de ces tendances profondes, c’est-à-dire de conserver une vision hexagonale de ses politiques. Les socialistes se méfiaient d’une Europe libérale qui les empêcherait d’appliquer leur programme et ils entendaient avancer seuls vers la rupture avec le capitalisme. Leur leitmotiv « changer la vie » exprimait la formidable ambition de transformation qui les animait. Dans un environnement caractérisé économiquement par la globalisation et idéologiquement par le néo-libéralisme, la gauche française entendait prendre une autre voie. En 2012, il en a été tout autrement.

Premier paragraphe : Dans un entretien au "Monde", le politologue Gérard Grunberg alerte sur les fractures entre partis extrémistes et partis réformistes sur les questions européennes.

0
views

0
downloads
Dans notre précédent numéro, les articles de Nicolas Baverez, Jean-Louis Bourlanges et François Bayrou analysaient les perspectives de la droite et du centre en France. Il manquait à ce tableau du paysage politique français une étude sur le Parti socialiste. La voici. Avec les articles qui précèdent, elle permet d’envisager les relations qui existent, dans la Ve République, entre les institutions et les objectifs des principaux acteurs de la compétition électorale. [Résumé éditeur]

in 10 mai 1981 : retours sur une victoire Sous la direction de GRUNBERG Gérard, JAFFRÉ Jérôme, MAUROY Pierre, MIQUET-MARTY François, VÉDRINE Hubert, GRUNBERG Gérard Publication date 2011
2
views

0
downloads

Next