Co-auteur
  • LE BOULAIRE Martine (2)
  • LINCOT Emmanuel (2)
  • XIAO-PLANES Xiaohong (2)
  • JIANG Yuxin (1)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (16)
  • Livre (7)
  • Compte-rendu d’ouvrage (7)
  • Partie ou chapitre de livre (5)
  • Voir plus
in L'Enjeu Mondial, Les pays émergents Sous la direction de JAFFRELOT Christophe Publié en 2008
2
vues

0
téléchargements
Les événements chinois inspirent régulièrement des lieux communs que l’on considère comme autant d’évidences. Au début du XXe siècle, la Chine paraissait définitivement asservie. Dans les années 1960, elle relançait la révolution mondiale. Aujourd’hui, sa puissance paraît en voie d’émergence rapide. Qu’en est-il vraiment ? Un examen critique fait tout d’abord apparaître ce dernier lieu commun comme moins faux que les précédents mais montre également que les progrès chinois sont largement l’effet de la stagnation qui les a précédés.

14
vues

14
téléchargements
Après avoir été clairement définie durant les années de guerre froide (d'abord par l'hostilité puis par la coopération stratégique), la relation entre la Chine et les États-Unis est devenue un facteur obscur des relations internationales contemporaines. Sans doute ces relations ont-elles acquis une substance économique, sociale et même politique : les deux pays se connaissent mieux. Pour autant, ils ne se comprennent guère et l'obsession chinoise des États-Unis n'est pas dépourvue de dangers. Commençons tout de même par une précision. Entre les États-Unis et la Chine d'aujourd'hui, le terme de "jeu" paraît plus approprié que celui de "nouvelle guerre froide", qui a encombré les journaux occidentaux. Car les relations américano- chinoises d'aujourd'hui sont bien moins importantes pour l'équilibre du monde que l'ont été autrefois les rapports américano- soviétiques : elles sont trop déséquilibrées pour constituer un clivage central. Les États- Unis sont, pour parler comme Hubert Védrine, "l'hyper-puissance" du monde d'après la guerre froide, alors que la Chine est un pays, immense certes, mais qui n'a pas achevé son développement. En outre, la Chine ne possède pas l'attractivité nécessaire à la formation d'une alternative globale et d'un bloc d'alliances (...).

S'il est un ouvrage qui comble un vide, c'est bien celui-ci, qui prend d'emblée la suite de la fameuse Question d'Extrême- Orient de Pierre Renouvin. En effet, jusqu'à présent, le public cultivé français ne disposait que d'études nationales et d'une synthèse sur l'Asie du Sud-Est * pour aborder l'histoire de l'Extrême-Orient depuis la seconde guerre mondiale. François Joyaux nous offre ici un premier tome qui va jusqu'à la rupture sino- soviétique de 1959, date effectivement importante, puisqu'elle marque le début d'une longue période où la confrontation soviéto-américaine sera modifiée par la contestation chinoise. Ce tome ne déçoit pas. Il résume les deux grandes tendances qui ont occupé l'histoire de la région (dont l'Asie du Sud est exclue) depuis 1945 : la formation puis l'affrontement des blocs (...).

in Alternatives internationales. Hors-série Publié en 2008-12
0
vues

0
téléchargements
Répression au Tibet, compassion au Sichuan, tracasseries lors des J. O... Les variations déconcertantes du pouvoir chinois s'éclairent à la lumière des impératifs de sa politique intérieure.

1
vues

0
téléchargements
La Chine est devenue un immense chantier. Développement capitaliste d'un côté, classicisme communiste de l'autre, elle donne le spectacle d'un pays qui rejoint le chemin du progrès dans un désordre incroyable. Depuis dix ans, elle accumule les succès : elle s'est développée et consolidée à l'intérieur ; elle s'engage dans le monde et y conduit une politique plus ambitieuse, notamment face aux Etats-Unis et en Extrême-Orient. Ses succès stimulent une sortie implicite, depuis peu incontestable, des voies traditionnelles du communisme. Mais la Chine est un colosse aux pieds d'argile. La situation intérieure reste fragile et les mutations de la société la rendent dangereuse. Les protestations se multiplient dans les villes et les campagnes, tandis que cent millions de migrants circulent dans le pays. Les dirigeants évitent les débats nécessaires, ce qui fait peser de lourds dangers sur l'avenir. La Chine vient d'entrer à l'OMC, mais avant d'accueillir les Jeux olympiques, elle devra encore gagner en maturité et construire un rapport équilibré avec le reste du monde.

7
vues

7
téléchargements
DISONS-LE tout de suite : sur un sujet essentiel, voici un ouvrage exceptionnel, sans doute destiné à figurer pendant longtemps dans les bibliographies sur la Chine populaire des années 1980 et 1990. Il compte parmi les meilleurs travaux d'économie politique internationale publiés à propos de ce pays : tant il est vrai qu'expliquer son évolution depuis 1979 nécessite la prise en compte des facteurs à la fois économiques et politiques, intérieurs et extérieurs (...).

0
vues

0
téléchargements
La recherche sur la Chine populaire est présent intéressée presque exclusivement deux domaines : le politique et économique. Cette situation explique non seulement par les préoccupations qui ont animé de nombreux programmes de recherche américains, mais plus encore, par le faible nombre des sources fiables (...).

3
vues

0
téléchargements
Que se passe-t-il quand un sinologue qui a beaucoup voyagé en Chine mais qui n'y a jamais vécu dans la durée se trouve en résidence à Pékin ? Que voit-il ? Qui rencontre-t-il ? Quelle est sa Chine ? La Chine, celle d'hier comme d'aujourd'hui, est le "laboratoire" de Jean-Luc Domenach. Depuis 5 ans, il a pu y travailler à ciel ouvert, en arpentant les rues de Pékin ou celle de Shangaï, en multipliant les rencontres avec l'homme de la rue, le chef d'entreprise, l'intellectuel ou le responsable politique. Le sinologue de réputation internationale s'est transformé en chroniqueur du quotidien, en explorateur des arcanes du pouvoir local, en ethnologue d'une société beaucoup moins exotique que nous l'imaginons. Mais l'érudit et l'expert en relations internationales, pointe toujours les contradictions d'une Chine qui aspire à la grandeur, s'en donne les moyens par un travail forcené et doute du présent. On s'attend à lire des "choses vues" ; on découvre le film le plus exact, autant que saisissant, d'une Renaissance douloureuse.

5
vues

0
téléchargements
Le colosse aux pieds d'argile : rarement cliché a été plus approprié qu'à propos de la Chine d'aujourd'hui. Encore convient-il d'identifier où se repèrent les fissures superficielles et les crevasses masquées, de mesurer l'action des autorités au-delà des affiches rassurantes, de pointer quels risques sociaux ou politiques pèsent sur le pays. En combinant les informations acquises au cours de son long séjour en Chine et les observations internationales les plus récentes, Jean-Luc Domenach livre une radiographie sans concession d'un pays qui a déjà la tête aux festivités des Jeux olympiques, alors qu'il approche d'une heure de vérité.

Suivant