Coauthor
  • LAURENT Eloi (40)
  • LE CACHEUX Jacques (28)
  • SARACENO Francesco (15)
  • STIGLITZ Joseph (15)
  • Show more
Document Type
  • Newspaper article (286)
  • Article (148)
  • Part or chapter of a book (63)
  • Book (54)
  • Show more
in Trade, Payments, and Adjustments in Central and Eastern Europe : Proceedings of an EBRD Conference, 26-27 March 1992 Sous la direction de ROLLO J.M.C., FLEMMING John S. Publication date 1992
AGHION Philippe
BURGESS Robin
0
views

0
downloads

The Report on the State of the European Union examines the progress of European integration and focuses on economic aspects of the progress. Building of the impressive previous volumes, this third volume in the series explores the Euro zone in light of the current financial crisis. It includes a comprehensive review of macroeconomic performance, an in-depth analysis of national fiscal policies, the weaknesses of the current EU budget and the EU environmental strategy.

in Revue internationale des sciences sociales Publication date 1989-05
1
views

0
downloads

Ever since its inception, the world system of floating exchanges rates has been characterized by large and persistent movements in currency values, both nominal and real, with apparently no tendency for purchasing power parity to assert itself either in the aggregate or on a product basis; in particular, there is growing evidence that the "law of one price" does not seem to hold even for tradables and that price-cost markups display large and persistent fluctuations. In the 1980's, these movements have been accompanied by worldwide high real interest rates and ample, long-lasting differentials, as well as persistent trade and current account imbalances on a grand scale for many countries. In addition, there has been widespread concern that expansionary policies in one large country-namely the United Statesmay have had adverse effects on others, European countries in particular (...).

The financial crisis has revealed that the growth regime characterizing the world before 2008 was unsustainable. In effect, despite the bright performance recorded in term of GDP increase during the 2003‐2007 period, wealth was decreasing. The increased indebtedness of households was matched by overvaluated assets. When assets prices returned to earth the sheer reality appeared: we were poorer. This episode remember us a fundamental, although intuitive, fact: a process is sustainable if it does not lead us to consume so to speak the capital out of which we obtain our income. It is why an indicator of sustainability is so important to evaluate the macro economic performance of an economy and the strategy of countries (...).

in Revue de l'OFCE Publication date 2000-10
DE BOISSIEU Christian
LONGUEVILLE Guy
SIGOGNE Philippe
0
views

0
downloads
Les prévisions occupent une place particulière dans le débat public en économie. Elles sont généralement considérées comme des prédictions, qualifiées fréquemment d’optimistes ou de pessimistes, comme si elles dépendaient de l’humeur des équipes qui les réalisent. Certes, en un sens, la prévision est un art tant elle dépend des signes précurseurs que nous livre le présent, de l’interprétation des évolutions en cours, de la capacité des économistes de sélectionner les informations pertinentes parmi celles, multiples, dont l’intérêt n’est qu’anecdotique. Mais elle est surtout une science puisqu’elle consiste à déduire des informations dont on dispose sur le présent une vision de l’avenir. Elle ne peut être formulée en dehors d’un cadre général d’interprétation, c’est-à-dire d’une théorie qui met en relation les informations que l’on privilégie et les variables que l’on cherche à prévoir. [Premier paragraphe]

in Revue de l'OFCE Publication date 2001-10
AGLIETTA Michel
BETBÈZE Jean-Paul
SIGOGNE Philippe
FAYOLLE Jacky
0
views

0
downloads
Les prévisions occupent une place particulière dans le débat public en économie. Elles sont généralement considérées comme des prédictions, qualifiées fréquemment d’optimistes ou de pessimistes, comme si elles dépendaient de l’humeur des équipes qui les réalisent. Certes, en un sens, la prévision est un art tant elle dépend des signes précurseurs que nous livre le présent, de l’interprétation des évolutions en cours, de la capacité des économistes de sélectionner les informations pertinentes parmi celles, multiples, dont l’intérêt n’est qu’anecdotique. Mais elle est surtout une science puisqu’elle consiste à déduire des informations dont on dispose sur le présent une vision de l’avenir. Elle ne peut être formulée en dehors d’un cadre général d’interprétation, c’est-à-dire d’une théorie qui met en relation les informations que l’on privilégie et les variables que l’on cherche à prévoir. [Premier paragraphe]

in Contributions sur le projet d'élargissement de l'assiette des cotisations sociales employeurs Publication date 2006-06
WASMER Etienne
2
views

0
downloads
Le rapport est généralement de très bonne qualité. Son principal point fort est de discuter des difficultés juridiques et techniques de la mise en place des nouveaux instruments fiscaux (CVA, modulation des cotisations en fonction de la valeur ajoutée ou TVA sociale). Les difficultés de mise en oeuvre sont en effet nombreuses et ont un coût en termes de complexité qu’il convient d’évaluer à l’aune des effets positifs qu’on en espère (...).

Next