Coauthor
  • SIBEUD Emmanuelle (1)
  • FORMOSO Bernard (1)
  • BLAIS Hélène (1)
  • BOUCHERON Patrick (1)
  • Show more
Document Type
  • Article (27)
  • Part or chapter of a book (20)
  • Book (8)
  • Working paper (8)
  • Show more
in Politique internationale Publication date 2005
1
views

0
downloads
La vision est d'absolue désolation : seuls se dressent encore, surplombant une mare de boue, de débris et de cadavres, les dômes de la Grande mosquée Baiturrahman. Les ruelles du vieux quartier du cimetière hollandais, les berges de la Sungai Krueng - jadis bordées de dizaines de troquets -, le grand marché aux poissons de la rue Sisingamangaraja : de tous ces lieux qui ont fait le renom de la ville, il ne reste rien, sinon des traînées de gravats. Banda Aceh, la capitale de la province d'Aceh, sise au nord de l'île de Sumatra, n'est plus qu'une gigantesque morgue à ciel ouvert. Combien le tsunami du 26 décembre y a-t-il fait de morts : 80 000, 100 000 ? Plus d'un mois après le drame, Aceh ressemble toujours à un champ de ruines, et il faudra des mois, des années peut-être, pour rebâtir les petits villages côtiers rayés en un instant de la carte. La province est ainsi devenue le triste symbole d'une Indonésie que tout accable : attentats fondamentalistes, conflits communautaires, catastrophes naturelles...

in Histoire mondiale de la France Publication date 2017-01-12
53
views

0
downloads
[résumé de l'ouvrage] Réconciliant démarche critique et narration entraînante, l’ouvrage réunit, sous la direction de Patrick Boucheron, un collectif d’historiennes et d’historiens, tous attachés à rendre accessible un discours engagé et savant. Son enjeu est clair : il s’agit de prendre la mesure d’une histoire mondiale de la France, c’est-à-dire de raconter la même histoire – nul contre-récit ici – qui revisite tous les lieux de mémoire du récit national, mais pour la déplacer, la dépayser et l’élargir. En un mot : la rendre simplement plus intéressante !

in Critique internationale (Paris, 1998) Publication date 2002-01
2
views

2
downloads
Poursuivant avec raison et passion son projet d’écrire une « histoire souterraine des Amériques, entre mémoire et oubli », Nathan Wachtel signe ici un livre d’une rare puissance d’écriture. Au plan théorique, l’ouvrage apporte une contribution majeure à l’archéologie de la « globalisation » (...).

2
views

2
downloads
Dans les manifestations de rue à Djakarta, organisées désormais principalement par le Parti de la justice, le slogan « Jugez George Bush ! » a remplacé le leitmotiv de la Reformasi, « Jugez Suharto ! ». L’ambassade des États-Unis s’est transformée en une véritable place forte continuellement assiégée par de petits groupes de militants du Front des défenseurs de l’islam (FPI) et du Mouvement des jeunesses musulmanes (GPI). Conscients de l’embarras extrême de visiteurs obligés de se faufiler entre les haies de policiers des brigades anti-émeutes, les diplomates américains préfèrent donner rendez-vous à leurs interlocuteurs politiques dans les halls des grands hôtels du centre-ville, Hyatt et Mandarin Oriental, plutôt qu’à leur bureau. ÀKualaLumpur, dans les quartiers pour classes moyennes aisées de ShahAlam et de PetalingJaya, point de défilés protestataires, mais une floraison quotidienne de pamphlets dénonçant l’« agression » de la nation irakienne. ÀBandar Seri Begawan, un immense silence, lourd d’inquiétudes sur l’avenir de l’économie de rente, si intimement lié aux tribulations du baril de brut moyen-orienta (...).

En 1901, une coalition de partis chrétiens remporte les élections législatives néerlandaises. La réforme de la politique coloniale figure en tête des priorités du nouveau gouvernement, dirigé par les hommes du parti antirévolutionnaire. Il est alors question de la mise en œuvre, aux Indes orientales, d’une « politique coloniale éthique » : la justification du fait de colonisation s’énonce, en rupture avec les discours économicistes des décennies précédentes, dans les termes d’une « responsabilité morale » de la métropole envers les populations indigènes. Cet article entend restituer l’histoire de la genèse de ce paradigme de la « politique coloniale éthique » et de la mise en œuvre, à Java, de nouvelles politiques publiques axées sur l’« éducation morale » des indigènes. Il s’agit ainsi de s’intéresser en premier lieu à l’émergence, en métropole, d’une arène de débat public sur les « affaires coloniales » associant des membres des partis chrétiens conservateurs et des militants du mouvement ouvrier et des mouvances social-démocrates. Il est ensuite question de dresser un bref inventaire des mesures prises à Java, entre 1901 et 1926, dans les domaines, à l’époque idéologiquement connexes, de la scolarisation des indigènes, de la modernisation médicale et sanitaire, de la réforme du système pénitentiaire, et de la « décentralisation » politique.

in L’Asie du Sud-Est 2013. Bilan, enjeux et perspectives Publication date 2013
FORMOSO Bernard
JAMMES Jérémy
ROBINNE François
3
views

0
downloads
[résumé de l'ouvrage] Chaque année l’Institut de recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine (Irasec), basé à Bangkok, analyse les principaux événements politiques, économiques, sociaux, environnementaux ou religieux survenus dans l’ensemble du sous-continent asiatique. Grâce au travail de terrain tout au long de l’année d’une vingtaine de chercheurs et d’experts, Asie du Sud-Est 2013 offre un décryptage d’une actualité asiatique complexe, dense et dynamique.

in Le Tournant global des sciences sociales Publication date 2013-02
31
views

0
downloads
Résumé de l'ouvrage : « Globalisation » et « mondialisation » : ces termes sont devenus depuis une vingtaine d'années des éléments-clés du lexique économique et politique, ainsi que du vocabulaire des sciences humaines et sociales. Pourtant, leur usage est le plus souvent fort vague. C'est ce processus de globalisation des diverses disciplines des sciences sociales que l'on tente de décrire ici. Car comment pourraient-elles penser la globalisation, dans toutes ses dimensions et dans tous ses effets, si elles ne savent pas penser en même temps leur globalisation ? En une vingtaine de chapitres rédigés par des sociologues, des anthropologues, des politistes, des historiens et des géographes, français comme étrangers, parmi les plus réputés dans ce domaine, Le Tournant global des sciences sociales se veut une contribution tout à la fois à une meilleure compréhension des phénomènes que l'on associe généralement à la « globalisation », ainsi qu'à l'étude des transformations disciplinaires entraînées par l'émergence du concept de « global ». Résumé du chapitre : Histoire globale, histoires connectées, par Romain Bertrand La résistible ascension des « aires culturelles » - Le « global », une question d'« échelle » ? - Un pari d'histoire « symétrique » - « Comparaisons » et « connexions » : les opérateurs de la mise en récit -Conclusion

Next