Co-auteur
  • BOY Daniel (26)
  • CHANVRIL Flora (9)
  • DUPOIRIER Elisabeth (8)
  • LE HAY Viviane (7)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (33)
  • Article (12)
  • Rapport (12)
  • Communication non publiée (9)
  • Voir plus
in L’État de l’opinion 2002 Sous la direction de MÉCHET Philippe , DUHAMEL Olivier Publié en 2002-03
1
vues

0
téléchargements
Une étude des élections de tous types depuis 1995 permet de dégager les grandes tendances des forces électorales et de contribuer à une meilleure intelligence des élections de 2002. Trois indices majeurs traduisent un profond malaise civique : le désengagement électoral, le rejet des partis politiques tels qu'ils sont, et le poids croissant du vote protestataire, qu'il soit d'extrême droite ou d'extrême gauche. Les transferts de vote au second tour des présidentielles de 2002 risquent d'être pour le moins aléatoires. Dans tous les cas, une profonde rénovation du système des partis et de la politique démocratique est indispensable.

in Aux Frontières des attitudes : entre le politique et le religieux : textes en hommage à Guy Michelat Sous la direction de DONEGANI Jean-Marie, DUCHESNE Sophie, HAEGEL Florence Publié en 2002
1
vues

0
téléchargements

in Statistique et société Publié en 2016-12
CHANVRIL Flora
38
vues

0
téléchargements
Cet article met en évidence la défiance du grand public dans les indicateurs de la statistique publique et cherche à en déterminer ses ressorts. La 7e vague du baromètre de la confiance du CEVIPOF, enquête administrée par l’institut OpinionWay en décembre 2015 auprès de 2064 personnes, en situe le niveau par rapport à d’autres dimensions ou institutions. Cette enquête, en utilisant l’analyse des données et des modèles de régression logistique, établit le lien très fort entre défiance dans les chiffres de la statistique publique et défiance dans les institutions politiques. Les indicateurs comme le taux de chômage, de croissance, d’inflation, de la délinquance ou de l’immigration sont considérés, pour la population, comme liés au pouvoir politique, même si l’Insee a une très bonne image. Cette défiance touche surtout la classe moyenne inférieure et s’explique aussi par l’orientation politique et les choix électoraux. Elle influe sur l’idée que la population française se fait du fonctionnement de la démocratie.

0
vues

0
téléchargements
This article has no abstract.

in Le Vote des villes : les élections municipales des 11 et 18 mars 2001 Sous la direction de LAURENT Annie Publié en 2002
BOY Daniel
0
vues

0
téléchargements

7
vues

7
téléchargements
Au cours de l'élection présidentielle de 2007, on avait constaté que certaines qualités attribuées ou non aux candidats expliquaient pour beaucoup la décision des électeurs en leur faveur. Dans plusieurs cas, il était apparu que le poids des qualités d'un candidat pesait plus lourd que la prise en compte de son programme ou que le positionnement des électeurs sur une échelle gauche droite. Qu'en est-il des candidats (potentiels) à l'élection présidentielle de 2012 dans le contexte de la primaire socialiste d'octobre 2011 ?

0
vues

0
téléchargements
Rapport réalisé dans le cadre du Panel électoral français 2007 (vague 1-panel 1, 29 mars-21 avril 2007)

in The French Voter Decides Sous la direction de BOY Daniel, MAYER Nonna Publié en 1993
1
vues

0
téléchargements

Rapport réalisé dans le cadre du Baromètre politique français, Enjeux et analyses, élections 2007 (hiver 2007)

Suivant