Coauthor
  • VON THADDEN Rudolf (4)
  • REESE-SCHÄEFER Walter (3)
  • GILCHER-HOLTEY Ingrid (3)
  • PÉLABAY Janie (2)
  • Show more
Document Type
  • Part or chapter of a book (42)
  • Article (20)
  • Book (10)
  • Book review (5)
  • Show more
in Geschichtswissenschaft im Vergleich Sous la direction de CONRAD Sebastian, CONRAD Christoph Publication date 2002
ESCUDIER Alexandre
1
views

0
downloads

in Dictionnaire des sciences humaines Sous la direction de MESURE Sylvie, SAVIDAN Patrick Publication date 2006
0
views

0
downloads

in La démocratie de l'entre-soi Sous la direction de PERRINEAU Pascal, ROUBAN Luc Publication date 2017
9
views

0
downloads

4
views

0
downloads
Structures temporelles et perceptions du temps, expérience du temps et horizons temporels, images du temps et strates temporelles : ces notions se sont imposées aujourd’hui comme catégories centrales dans la recherche en histoire, en histoire de l’art, en sociologie et en sciences politiques. L’essor des diagnostics du temps dans les diverses disciplines est attribué à la révolution politique de 1989 et à la « révolution numérique » dans le domaine des technologies de communication, qui s’est amorcée à peu près à la même époque. Selon l’hypothèse de Hartmut Rosa, en engendrant et en renforçant les processus de mise en réseau globale, ces deux révolutions ont suscité un nouveau discours sur l’accélération et de nouvelles interprétations critiques du temps. Citant le spécialiste des médias germanoaméricain Gundolf S. Freyermuth, Rosa affirme : « Nous sommes les témoins d’une poussée d’accélération unique dans l’histoire de l’humanité. En comparaison, l’industrialisation apparaît avec le recul comme une période paisible » (...).

in Cahiers du CEVIPOF Sous la direction de DIEHL Paula, ESCUDIER Alexandre Publication date 2014-02-28
7
views

7
downloads
La question de la « représentation » politique ne se résume pas à l'espace délibératif du gouvernement représentatif. Il suffit d'observer les bâtiments publics, les monuments commémoratifs, les symboles et rituels institutionnels -- ou encore la communication politique des gouvernants -- pour prendre la mesure des aspects proprement « symboliques » de la représentation politique. Le présent numéro des /Cahiers du Cevipof/ propose d'explorer plus avant lesdits aspects (trop souvent négligés par la science politique) et tente ainsi d'ouvrir quelques pistes afin de re-problématiser le concept usuel de « représentation politique ». Se trouvent ainsi croisées et mises en discussion (Allemagne, France, recherches anglo-saxonnes) diverses théories et approches conceptuelles du problème de la « représentation politique », depuis le tournant du « gouvernement représentatif » à la fin du XVIIIe siècle. Nous reconsidérons pour ce faire différents aspects de la représentation proprement symbolique du politique (esthétisation, mise en scène, ritualisation, visualisation, etc.) et proposons de les articuler à une théorie de la démocratie.

in L’Historiographie à l’aube du XIXe siècle, autour de Jean de Müller et du Groupe de Coppet Sous la direction de WALSER-WILHELM Doris, WALSER-WILHELM Peter, HOFMANN Etienne, BERLINGER-KONQUI Marianne Publication date 2004
ESCUDIER Alexandre
1
views

0
downloads

in Istoria României prin concepte : perspective alternative asupra limbajelor social-politice Sous la direction de NEUMANN Victor, HEINEN Armin Publication date 2010
3
views

0
downloads

in Dictionnaire des sciences humaines Sous la direction de MESURE Sylvie, SAVIDAN Patrick Publication date 2006
0
views

0
downloads

in Le Dictionnaire des sciences humaines Sous la direction de MESURE Sylvie, SAVIDAN Patrick Publication date 2006-10
REESE-SCHÄEFER Walter
0
views

0
downloads

Next