Coauthor
  • MAZEAUD Denis (4)
  • XIFARAS Mikhaïl (4)
  • JESTAZ Philippe (3)
  • MELLERAY Fabrice (2)
  • Show more
Document Type
  • Article (34)
  • Part or chapter of a book (20)
  • Book (10)
  • Conference proceedings (5)
  • Show more
7
views

0
downloads
Depuis plus d’une décennie, l’emprise exercée par l’économie industrielle sur les décideurs publics contribue à une remise en cause de la légitimité même des professions juridiques. Afin de moderniser le domaine des services juridiques et de favoriser un accroissement de concurrence réputé bénéfique au public, il serait nécessaire de démanteler au moins partiellement les règles professionnelles. Pour faire face à cette évolution, les professionnels du droit, au premier rang desquels figurent avocats et notaires, réagissent, mais en adoptant en France des stratégies largement distinctes qui les conduisent irrémédiablement à l’affrontement, sans pour autant éviter vraiment à la machine à « déprofessionnaliser » les activités juridiques de progresser au profit du marché.

in La Semaine juridique. Entreprise et affaires Publication date 2015-07
19
views

19
downloads

in Histoire des manuels de droit. Une histoire de la littérature juridique comme forme du discours universitaire Publication date 2013-03
27
views

0
downloads

Consécration de l'autonomie de la transaction

in Les habitudes du droit Publication date 2015-11
35
views

35
downloads

in Dictionnaire des conventions Publication date 2016
19
views

0
downloads
Comment penser l'économie autrement ? Depuis trente ans, des chercheurs de différentes disciplines participent au développement d’une économie des conventions qui construit une nouvelle représentation de l’économie. Les 75 auteurs réunis dans cet ouvrage fournissent un éclairage exceptionnel sur cette approche à partir des travaux de l’un de ses principaux artisans, Olivier Favereau. Plus que tout autre économiste, il a œuvré tout au long de sa carrière aux échanges interdisciplinaires pour renouveler notre compréhension des phénomènes économiques. Les différentes entrées de ce dictionnaire non standard discutent, utilisent ou prolongent ces travaux. Le lecteur dispose ainsi d’une introduction sans équivalent aux débats contemporains sur l’évolution des savoirs économiques : les nouvelles représentations de l’entreprise, du travail, de la finance et plus généralement des comportements économiques et de leur dimension politique. [Résumé éditeur]

Next