Co-auteur
  • MAZEAUD Denis (4)
  • XIFARAS Mikhaïl (4)
  • JESTAZ Philippe (3)
  • MELLERAY Fabrice (2)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article (34)
  • Partie ou chapitre de livre (20)
  • Livre (10)
  • Actes de colloque (5)
  • Voir plus
in Histoire des manuels de droit. Une histoire de la littérature juridique comme forme du discours universitaire Publié en 2013-03
24
vues

0
téléchargements

Consécration de l'autonomie de la transaction

in Les habitudes du droit Publié en 2015-11
34
vues

34
téléchargements

in Dictionnaire des conventions Publié en 2016
19
vues

0
téléchargements
Comment penser l'économie autrement ? Depuis trente ans, des chercheurs de différentes disciplines participent au développement d’une économie des conventions qui construit une nouvelle représentation de l’économie. Les 75 auteurs réunis dans cet ouvrage fournissent un éclairage exceptionnel sur cette approche à partir des travaux de l’un de ses principaux artisans, Olivier Favereau. Plus que tout autre économiste, il a œuvré tout au long de sa carrière aux échanges interdisciplinaires pour renouveler notre compréhension des phénomènes économiques. Les différentes entrées de ce dictionnaire non standard discutent, utilisent ou prolongent ces travaux. Le lecteur dispose ainsi d’une introduction sans équivalent aux débats contemporains sur l’évolution des savoirs économiques : les nouvelles représentations de l’entreprise, du travail, de la finance et plus généralement des comportements économiques et de leur dimension politique. [Résumé éditeur]

in Revue interdisciplinaire d'études juridiques Publié en 2006
33
vues

33
téléchargements
René Demogue ne fait guère partie de la mémoire collective des juristes français. Il ne figure pas vraiment au Panthéon des grands civilistes de la première moitié du XXe siècle : Henri Capitant, Louis Josserand, Marcel Planiol ou encore Georges Ripert le dépassent en notoriété. Il n’est même pas mentionné parmi les principaux contestataires que l’institution a plus ou moins marginalisés ; Demogue n’est ni Édouard Lambert ni Emmanuel Lévy. André-Jean Arnaud dit simplement de lui qu’il a « commencé par assouplir les doctrines de l’exégèse pour les adapter à l’évolution socioéconomique et politique »1. Demogue serait donc un auteur de second plan, intermédiaire entre deux époques, si ce n’est entre deux écoles : celle de l’exégèse, ou plus exactement du code, et celle qui s’est ellemême qualifiée de « scientifique » (...).

in Dictionnaire historique des juristes français Publié en 2007
5
vues

0
téléchargements

Suivant