Coauthor
  • THIERS Eric (7)
  • BENDJABALLAH Selma (7)
  • DEHOUSSE Renaud (6)
  • HOEFFLER Catherine (5)
  • Show more
Document Type
  • Newspaper article (40)
  • Article (38)
  • Part or chapter of a book (34)
  • Web site contribution (18)
  • Show more
First lines : Τους μισθούς τουλάχιστον 160 ευρωσκεπτικιστών θα κληθούν να πληρώνουν οι ευρωπαίοι πολίτες στη νέα Ευρωβουλή που θα προκύψει από τις εκλογές της 25ης Μαΐου. Περίπου τόσοι υπολογίζονται οι ευρωσκεπτικιστές ευρωβουλευτές που θα εκλεγούν (επί συνόλου 764). Ο ευρωσκεπτικισμός βρίσκεται σε άνοδο καθώς είναι ένα χαρτί που παίζουν πολλοί, από το ένα ως το άλλο άκρο του πολιτικού φάσματος: ακροδεξιοί, λαϊκιστές («συντηρητικοί» ή «προοδευτικοί») και ακροαριστεροί, διχασμένοι στις απόψεις τους αλλά ενωμένοι στο μένος τους για την ΕΕ, την οποία κατηγορούν για την οικονομική κρίση, τους μετανάστες και τον καπιταλισμό.

13
views

0
downloads
First lines: National parliaments, it turns out, are not the poor losers of EU integration – at least not anymore. A recent comparative study shows that they are in general rather active in EU affairs. This is all the more the case, where they are in a strong institutional position in EU affairs. In addition, their activities vary depending on the parliamentary function they emphasise most. Over the course of EU integration, national parliaments have undergone a profound process of formal Europeanisation and are now generally in a much better position to become involved in EU affairs. This adaptation has also followed roughly similar institutional patterns. National parliaments have all established specialised committees – the European Affairs Committees (EACs) – and they have obtained extended rights to be informed about and to give their views on European legislative proposals. Yet the question to what extent parliaments actually make use of their better formal position still remained open, especially given that MPs are well known for not regularly using all the weapons in their armoury. We therefore analysed the parliamentary EU activities across all 27 national parliaments in the EU between 2010 and 2012.

Les députés du monde entier en viennent régulièrement aux mains, alors même que les caméras tournent. Ont-ils besoin de cette violence physique pour faire avancer les législations de leur pays?

0
views

0
downloads
Premier paragraphe : Certaines règles d'élection des sénateurs ont évolué depuis le dernier renouvellement de 2011. Les trois grandes nouveautés concernent les grands électeurs, les modes de scrutin et l'obligation présenter des comptes de campagne. Dimanche prochain, les grands électeurs vont élire 178 nouveaux sénateurs sur les 348 que compte la Haute Assemblée. Depuis le dernier renouvellement de 2011, certaines règles des élections sénatoriales ont évolué, notamment suite à la loi du 2 août 2013. Quels sont ces changements? Réponses en 5 points.

in Politique européenne Publication date 2003
ROZENBERG Olivier
SUREL Yves
10
views

0
downloads
Ce numéro de Politique européenne a pour objet d’interroger les liens complexes qui unissent le parlementarisme et l’Union européenne (UE). En choisissant le terme générique de parlementarisme, nous visons aussi bien les caractéristiques de l’institution parlementaire dans le cadre européen, que les relations qui se sont progressivement établies entre les Parlements nationaux et l’UE. Ces deux perspectives et ces deux objets différents partagent souvent un même diagnostic défaitiste : le parlementarisme ne « cadre » pas dans le système politique européen, ce qui signifie non seulement que le Parlement européen (PE) est le « maillon faible » de la gouvernance européenne, mais également que les institutions parlementaires nationales se trouvent confrontées à une nouvelle dépossession de leurs fonctions et de leur légitimité, qui est venue se substituer et/ou s’ajouter à la remise en cause qu’avait déjà nourri le renforcement des exécutifs dans les principaux régimes politiques européens. Ces traits communs, parfois associés à l’expression devenue banale de « déficit démocratique », tendent à tenir pour acquis que l’UE constitue un cadre viscéralement problématique pour le parlementarisme sous toutes ses formes, ce que désigne en creux le fait d’envisager l’UE comme un « État régulateur » (Majone, 1996).[Premier paragraphe]

Les parlementaires, qui ne peuvent plus être en même temps maires, ont-ils été trop peu en prise avec le terrain et les "gilets jaunes"? Certains élus s'appuient sur cette crise pour attaquer la règle du non-cumul des mandats.

1
views

0
downloads
Premier paragraphe : Comment expliquer la forte abstention qui marque traditionnellement les élections européennes ? L’abstention aux élections européennes est importante en France, mais elle progresse dans des proportions comparables aux autres élections (à part les présidentielles). Dès le départ, l’abstention aux européennes a été élevée. Les élections européennes, partant d’un taux de participation plus faible et suivant une tendance générale à l’abstention, enregistrent donc aujourd’hui les taux record que l’on connaît puisque plus d’un citoyen français sur deux ne se déplace pas pour y voter. Dans les autres pays européens, l’abstention est forte aussi, mais il existe une nette différence entre les pays fondateurs et les pays entrés récemment dans l’Union. Particulièrement dans les pays de l’Est, les taux de participations sont très faibles.

in Politique européenne Sous la direction de ROZENBERG Olivier Publication date 2009-09
4
views

0
downloads

in Résister à l'Europe : figures des oppositions au modèle européen Sous la direction de COMAN Ramona, LACROIX Justine Publication date 2007
ROZENBERG Olivier
21
views

0
downloads

in Politique européenne Publication date 2003-03
ROZENBERG Olivier
3
views

0
downloads
Ce numéro a pour objet d'interroger les liens complexes qui unissent le parlementarisme et l'Union européenne. En choisissant le terme générique de parlementarisme, nous visons aussi bien les caractéristiques de l'institution parlementaire dans le cadre européen, que les relations entre les Parlements nationaux et l'UE. Le parlementarisme ne "cadre" pas dans le système politique européen, ce qui signifie que le Parlement européen est la "maillon faible" de la gouvernance européenne, mais également que les institutions parlementaires nationales se trouvent confrontées à une nouvelle dépossession de leurs fonctions et de leur légitimité.

Next