Co-auteur
  • COUSTEAUX Anne-Sophie (10)
  • DE SAINT POL Thibaut (9)
  • LE HAY Viviane (7)
  • CHANVRIL Flora (7)
  • Voir plus
Type de Document
  • Communication non publiée (38)
  • Article (12)
  • Working paper (7)
  • Rapport (4)
  • Voir plus
2
vues

0
téléchargements
Les avancées récentes des sciences sociales doivent beaucoup aux grands programmes et enquêtes statistiques qui permettent de comparer dans différents pays aussi bien l'impact des choix effectués en matière de politiques publiques que les évolutions des sociétés. Ces données sont maintenant facilement accessibles grâce à des centres d'archivage spécialisés qui les mettent gratuitement à la disposition des étudiants et des chercheurs. Mais jusqu'ici sociologues et politistes français étaient, dans l'ensemble, peu familiers de ces enquêtes et des réseaux d'archives. Cet ouvrage se veut un manuel d'initiation aux enquêtes comparatives et au partage des données internationales. Dans cet objectif de pédagogie, et dans une approche exempte de jargon statistique, les auteurs dressent ici un bilan des acquis essentiels de ces enquêtes dans les domaines des comportements électoraux, de la religion et des valeurs, des modes de vie, des pratiques culturelles, de la mobilité sociale, des comportements démographiques. A cela s'ajoute un guide méthodologique des techniques d'échantillonnage, des principales difficultés et potentialités de la comparaison internationale, des apports de l'analyse longitudinale (panels), de l'organisation des réseaux d'archives, et des principes éthiques qui assurent la protection des données individuelles. (Résumé éditeur)

Le recueil d’un semainier dans lequel les personnes actives ont noté leurs heures de travail pendant une semaine lors de l’enquête Emploi du temps, menée par l’Insee en 1999, permet d’analyser le rythme hebdomadaire du travail en France au regard de la position sociale et des caractéristiques sociodémographiques, individuelles et familiales. Une typologie des semaines de travail est construite en appliquant en deux étapes une méthode d’appariement optimal, d’abord sur les jours travaillés, puis sur les semaines simplifiées à l’aide des types de journées. Les journées contenues dans les semainiers sont de cinq types : des journées de travail standard, décalées, longues, fragmentées et des journées de repos. Les journées apparaissent fortement différenciées selon la catégorie socioprofessionnelle, le type d’emploi, le secteur d’activité, mais aussi le genre. De fortes régularités apparaissent également à l’échelle de la semaine. Aux semaines standard, composées de journées de travail standard, s’opposent les longues semaines de travail faites de longues journées de travail, et les semaines décalées et fragmentées constituées respectivement de journées décalées et fragmentées. On retrouve dans l’organisation de la semaine la forte structuration exercée par la position des actifs en emploi dans le système économique, qui s’exerce également au niveau des journées. D’une manière générale, meilleure est la position dans le système économique, plus l’autonomie temporelle est grande et plus les semaines de travail sont standard, voire longues. Les salariés les moins qualifiés ont au contraire des semaines en moyenne plus courtes mais avec des horaires décalés et fragmentés et un très faible degré de contrôle de leur temps de travail. La plus faible autonomie temporelle de ces salariés entraîne au niveau du couple une plus forte désynchronisation des horaires de travail des deux conjoints et crée ainsi de nouvelles inégalités entre les ménages.

in COGITO, la lettre de la recherche à Sciences Po Publié en 2018-04
BOULIN Jean-Yves
5
vues

0
téléchargements
Travailler le dimanche est-il utile ? Non, répondent Jean-Yves Boulin et Laurent Lesnard dans leur dernier ouvrage « Les Batailles du dimanche. L’extension du travail dominical et ses conséquences sociales ». Dépassant les habituels clivages idéologiques, les deux sociologues analysent le travail dominical sous l’angle de son utilité sociale. Interview de Laurent Lesnard, directeur de recherche CNRS à l’Observatoire sociologique du changement (OSC) de Sciences Po.

in Journal of the Royal Statistical Society: Series A Publié en 2011
MAN YEE Kan
4
vues

0
téléchargements
We study the scheduling of work by using optimal matching analysis. We show that optimal matching can be adapted to the number of periodicities and theoretical concerns of the topic by adjusting its costs and parameters. Optimal matching is applied at two stages to define workdays and workweeks at the first and second stage respectively. There were five types of workdays and seven types of workweeks in the UK between 2000 and 2001. Standard workdays represented just over a half of workdays and standard workweeks constituted one in four workweeks. There were three types of part-time workweeks.

1
vues

0
téléchargements

The Réseau Quetelet, French data archives for social science, has developed a Social Science Question Database and Research Tools that allows users to search for questions (question texts, answer texts, variable labels) across datasets, compare results, and save them. The analysis can be extended to the roots of words or to include stop words. Information on each question include: questions text, categories of answer, location of the variable in the dataset, link to the variables before and after, instructions given to interviewers, text before and after the question, universe of the question, links to questionnaires. Users can store questions and export them (csv or xls). The question database is based on DDI (version 2) and the research module on Apache Solr.// The paper was presented at the CESSDA Expert Seminar, Université de Lausanne, 20 octobre 2011 / 4th conference of the European Survey Research Association, Lausanne, Suisse, 18-22 juillet 2011 / 37th conference of IASSIST, Vancouver, Canada, 30 mai-3 juin 2011 / Conférence NTTS (New Techniques and Technologies for Statistics) organisée par Eurostat, Bruxelles, Belgique, 22-24 février 2011 / Journée du Réseau Quetelet sur les bases de questions, Sciences Po, Paris, 28 janvier 2011

Présentation des outils et services du Centre de données socio-politiques à l'occasion du 10e congrès de l’Association Française de Science Politique (Grenoble, 7-9 septembre 2009).

Suivant