Co-auteur
  • MEDEIROS PASSOS Anais (2)
  • MORENO Alejandro (1)
  • FAVAREL-GARRIGUES Gilles (1)
  • COMBES Hélène (1)
Type de Document
  • Article (3)
  • Thèse de doctorat (1)
Se heurtant à divers problèmes de sécurité, les entrepreneurs mexicains ont développé des comportements routiniers ou stratégiques dans la recherche d’une protection. Cette thèse a pour objectif de comprendre les mécanismes de protection mis en place par cette élite économique. En se basant sur des données qualitatives collectées à Guadalajara, je montre comment cette élite exige et co-produise de la protection, et comment à travers cela, ils contribuent à façonner les structures de maintien de l’ordre et de l’ordre social de Jalisco. Je commence par examiner les menaces qui pèsent sur les propriétaires urbains et comment cette perception conduit à la formulation du problème, considéré par cette élite comme leur problème. J’analyse ensuite l’enchevêtrement des fournisseurs de la protection, soit gouvernementaux et non-gouvernementaux, tout en illustrant leurs dynamiques de coalition, de collusion et de collision. J’affirme que les hommes d’affaires sont protégés grâce à un accès sélectif et personnalisé aux forces de l’ordre, achetant même une protection, de gré ou de force, à des acteurs situés dans les zones grises. Enfin, la recherche clarifie le cas des hommes d’affaires qui participent à produire de l’auto-protection en employant leur ample répertoire d’initiatives collectives afin d’interagir avec les agences de l’État et d’autres sources de protection.

0
vues

0
téléchargements
Militarización y multilateralización del policing: una mirada a Brasil y México Una extensa literatura ha enfatizado la coincidencia entre las transiciones democráticas ocurridas en la región entre los años 1980 y 2000 y los patrones de violencia observados, no con pretensiones de atribuir un lazo causal entre éstas, sino con el ánimo de comprender las configuraciones y dinámicas de los nuevos actores violentos. Desde luego, en estos análisis, la transformación del modelo económico que, entre otras cosas, se acompaña de una importante contracción de lo aparatos burocráticos y la delegación de múltiples funciones a distintos actores privados, cobra relevancia. Partiendo de estos casos, el presente estudio busca abonar a este corpus dirigiendo la atención a un elemento que ha sido menos explorado: las transformaciones en las tareas policiales, las cuales tienen importantes implicaciones en materia de justicia, equidad en el acceso a la protección y la calidad de los servicios ofrecidos por las agencias públicas.

54
vues

0
téléchargements
La coïncidence entre les transitions démocratiques survenues en Amérique latine dans les années 1980-2000 et l’explosion de la violence dans la région a fait l’objet d’une vaste littérature. Cependant, ces travaux n’ont pas cherché à établir de liens de cause à effet, mais plutôt à dévoiler des configurations et des dynamiques d’acteurs violents. Ils ont toutefois pris en compte la transformation du modèle économique qui s’est notamment traduit par une contraction importante de l’appareil bureaucratique et la délégation de tâches au secteur privé. A la lumière de ces travaux, le texte qui suit se penche sur une dimension peu explorée : les transformations des tâches policières et leurs conséquences substantielles en termes de justice, d’équité dans l’accès à la protection et de qualité des services offerts par les agences publiques...

In this article we analyze the patterns of change in candidate images among the Mexican electorate in the 2006 presidential race. We assess the extent in which opinion changes are explained by campaign information. Our empirical test are based on panel survey data gathered in the Mexico 2006 Panel Study. This research design consist of three waves of interviews among a national representative sample of Mexican adults: one wave was conducted before the campaigns, another towards the end of the campaign season, and the third was a post-election round. Our results show that the largest changes in opinion took place among individuals who were more frequently exposed to television news, but we also found that the direction of change varies when controlling by political predispositions such as left-right ideological orientations.