Co-auteur
  • BEZES Philippe (18)
  • DEMAZIÈRE Didier (8)
  • LAEGREID Per (2)
  • LASCOUMES Pierre (2)
  • Voir plus
Type de Document
  • Article de presse ou magazine (30)
  • Partie ou chapitre de livre (19)
  • Article (15)
  • Audiovisuel (9)
  • Voir plus
4
vues

0
téléchargements
Premier paragraphe : La décentralisation n'est pas seule responsable de l'explosion des dépenses des élus locaux depuis dix ans. Le réseau territorial est devenu un maquis opaque: doublons, financements croisés, enchevêtrements... Le chef de l'Etat saura-t-il le clarifier?

Premier paragraphe : Quelle grande ville aujourd’hui n’a pas son tramway, son centre piéton, ses vélos en libre-service ou encore son « écoquartier » ? Si les clivages politiques continuent à peser sur les élections municipales, la gestion des communes, elle, est marquée par le pragmatisme des élus et une uniformisation des pratiques.

in Revue française de science politique Publié en 2016-09
33
vues

33
téléchargements
Cet article explore la manière dont les gouvernants n’ont cessé de modifier, par création d’agences ou par fusions, les périmètres des bureaucraties et la division du travail étatique. Cette transformation des formes organisationnelles de l’État est analysée comme une technique rationalisée de gouvernement à travers laquelle les acteurs politiques, mais aussi des hauts fonctionnaires et des experts, cherchent à agir sur la spécialisation des tâches, la distribution du pouvoir et les politiques publiques. Après une vaste revue de littérature des travaux sur les agences et les fusions et une lecture critique des théories qui les analysent, l’article défend une perspective de sociologie politique qui met en évidence quatre dimensions entremêlées du politique au cœur des manipulations des architectures étatiques.

in Gouverner (par) les finances publique Publié en 2011
LE LIDEC Patrick
10
vues

0
téléchargements

Patrick Le Lidec analyse la possibilité du retour du conseiller territorial qui avait mis en place par Nicolas Sarkozy et retiré par François Hollande

in Sociologie de l'institution Publié en 2011
LE LIDEC Patrick
9
vues

0
téléchargements

in Revue française d'administration publique Publié en 2007
LE LIDEC Patrick
34
vues

0
téléchargements
La France a connu, au cours de la dernière législature, d’importants transferts de compétences de l’État vers les collectivités. Ces transferts ont été fréquemment présentés comme le produit d’une stratégie unilatérale de délestage de l’État sur les collectivités territoriales. Cet article remet en question cette interprétation simpliste en montrant que du processus de mise à l’agenda, en passant par la phase d’élaboration, jusqu’à la mise en œuvre de la réforme, la décentralisation est bien, en France, affaire de compromis entre l’État et les collectivités.

8
vues

0
téléchargements
Pour les collectivités, le grand enjeu du quinquennat qui s’ouvre est avant tout budgétaire. Telle est l'analyse du politologue Patrick Le Lidec qui décrypte la stratégie d’Emmanuel Macron de baisse de la dépense publique locale. Entretien avec le chercheur au centre d'études européennes de Sciences Po.

in International Review of Administrative Sciences Publié en 2015-09
BEZES Philippe
17
vues

17
téléchargements
While the semi-presidential French regime and the reinforcement of ‘presidentialization’ under Nicolas Sarkozy have often been associated with the idea of disruptive and heroic changes, France’s post-crisis budgetary policy appeared strongly embedded in the previous commitments made by President Sarkozy and relied largely on measures of a gradual and low-profile nature without significant U-turns. In order to explain this result, the article emphasizes the effects of French institutions on government capabilities and on the potential allocation of blame and the related political strategies connected with the electoral cycle and timing. In addition, it also explores the specific characteristics of the French national crisis and its perceptions by top bureaucrats, as well as the nature of the external macro-constraints that influenced French budgetary policy, whether originating with markets, international organizations or the European Union.

29
vues

29
téléchargements
Cet article propose une analyse des modes d’organisation des équipes parlementaires et étudie les tâches déléguées par les députés à leurs collaborateurs directs, les assistants parlementaires. L’analyse de la répartition des tâches au sein de ces équipes suggère que l’organisation et la division du travail doivent se comprendre principalement à partir des contraintes électorales pesant sur les députés en circonscription. La majorité des collaborateurs parlementaires y est affectée parce que l’exercice du métier de député implique le développement d’intenses relations de service en direction des électeurs. Les équipes parlementaires sont tellement sollicitées par les électeurs pour résoudre les problèmes personnels les plus divers qu’elles sont contraintes de développer des stratégies de régulation de la demande et d’y répondre souvent de manière symbolique. L’entretien de ces relations, qui rejaillit jusque dans le travail législatif, apparaît pour les députés comme un moyen de réduire le risque professionnel inhérent à une carrière élective. L’auteur montre l’adaptation des députés à un mode de scrutin qui les incite à adopter une conception de la représentation plus proche du porte-parole des habitants de la circonscription que du représentant de la Nation.

Suivant