Co-auteur
  • DORRONSORO Gilles (10)
  • QUESNAY Arthur (6)
  • GIUSTOZZI Antonio (1)
Type de Document
  • Article (11)
  • Partie ou chapitre de livre (4)
  • Livre (3)
  • Contribution à un site web (3)
  • Voir plus
2
vues

0
téléchargements
Entretien avec Adam Baczko, auteur avec Gilles Dorronsoro et Arthur Quesnay de Syrie. Anatomie d’une guerre civile qui vient d'être publié en poche dans la Collection Biblis des éditions du CNRS. Propos recueillis par Miriam Périer.

in Sociétés politiques comparées Publié en 2020-05-04
DORRONSORO Gilles
18
vues

0
téléchargements
Si l’État n’a jamais été un ensemble de monopoles institués, nombre d’auteurs ont montré que les formes actuelles de souveraineté vivaient une désarticulation de l’espace national, notamment du point de vue de la violence, du droit et de l’économie. Dans les guerres civiles, ces transformations alimentent deux dynamiques convergentes : la fragmentation de la souveraineté sous l’influence de l’international et l’émergence d’une souveraineté concurrente qui conteste militairement l’ordre en place. L’objet de ce texte – écrit pour exprimer notre solidarité avec Fariba Adelkhah et rendre hommage à son travail sur l’Afghanistan – est de montrer ce processus de fragmentation dans la phase d’intervention des Occidentaux de 2001 à 2014. Cette période est marquée par la multiplication des droits dérogatoires pour les internationaux, une déconstruction de l’économie de la violence et du droit et, enfin, la formation de marchés régionaux transnationaux. Ce processus de fragmentation impulsé par l’international est une cause déterminante de l’essor de l’insurrection Taliban, porteuse d’une conception étatique de la souveraineté.

Pour ce nouvel épisode des « Têtes chercheuses », nous avons le plaisir de recevoir à nouveau Adam Baczko, pour discuter un article de 2013, paru dans la revue Politix : « Juger en situation de guerre civile. Les cours de justice taleban en Afghanistan (2001-2013) ». L'article est en libre accès sur Cairn : https://www.cairn.info/revue-politix-2013-4-page-25.htm

Adam Baczko is the author, with Gilles Dorronsoro and Arthur Quesnay, of Civil War in Syria. Mobilization and Competing Social Orders (Cambridge University Press). The French version of the book (Syrie. Anatomie d’une guerre civile) has just been republished in paperback (Collection Biblis, CNRS Edition). Read our interview with Adam Baczko about the fieldwork, the emergence of violence in demonstrations, the anonymous demonstrators, the role of women, and more about the conflict in Syria. Interview by Miriam Périer, CERI

20
vues

0
téléchargements
Quelques semaines après l'accord de retrait des troupes américaines d'Afghanistan, le Collimateur se penche sur la situation politique et militaire de l'Afghanistan, au terme de bientôt deux décennies de présence américaine dans le pays ; avec Adam Baczko, chercheur au CERI, le centre de recherches internationales de Sciences Po. Avec Alexandre Jubelin, il commence par revenir sur le point de départ de cette guerre à partir de 1978 (2:00) puis de l’intervention soviétique en 1979, à laquelle s’oppose une insurrection soutenue par les Etats-Unis (10:00), et sur la période d’instabilité déclenchée par la chute de l’URSS et la guerre civile qui s’ensuit (15:00) et les facteurs qui amènent à la prise du pouvoir par les Talibans (20:00). Ils détaillent ensuite l’intervention occidentale en Afghanistan à la suite du 11 septembre, dans ses contours concrets (31:30) et sur le régime d’Hamid Karzaï que les Etats-Unis mettent en place (38:30), puis entrent dans la logique du « surge » de troupes occidentales en 2009 (45:00) et sur les problèmes inhérents à la présence américaine, où celle-ci se retrouve instrumentalisée dans des conflits locaux (53:00). Ils envisagent enfin le bilan de cette présence de près de 20 ans, à travers notamment les forces actuelles des Talibans (56:30), la faiblesse du gouvernement reconnu par les Nations unies, entérinée par l’accord de retrait récemment signé (1:04:00). Ils évoquent enfin le retour de la Russie dans le jeu afghan et la tendance au recours aux Talibans, pour faire face à la montée de l’Etat islamique dans le pays (1:08:00).

Publié en 2020-02-13 Collection Biblis
DORRONSORO Gilles
QUESNAY Arthur
69
vues

0
téléchargements
Voici la première étude sur la guerre civile syrienne faite à partir d’entretiens réalisés en Syrie même et dans les pays voisins. 2011 : des centaines de milliers de Syriens de toutes confessions et origines ethniques manifestent pacifiquement pour réclamer la démocratisation du régime. La violence de la répression les contraint à prendre les armes, à organiser une contre-société et à regrouper des unités militaires improvisées au sein de l’Armée syrienne libre. Après 2013, cette logique inclusive et unanimiste cède progressivement devant la montée des groupes transnationaux comme le PKK et l’État islamique, marginalisant les groupes les plus modérés. Comment se structure l’économie de guerre ? Quels sont les effets de la guerre sur la société syrienne ? Quelles nouvelles hiérarchies communautaires et sociales résultent de la violence généralisée ? Comment les trajectoires sociales des Syriens sont-elles affectées ? Un livre unique qui combine une recherche de terrain – rare sur le conflit syrien – et une réflexion théorique novatrice sur les situations de guerre civile.

in Alternatives économiques. Hors-série Publié en 2020-01
37
vues

0
téléchargements
Le dialogue entre les États-Unis, qui veulent se retirer d'Afghanistan, et les talibans est au point mort. M^me s'il reprend, la paix est encore loin d'être assurée.

15
vues

0
téléchargements
Adam Baczko conducts research on the formation of legal institutions by armed movements and international actors in contexts of armed conflict, with a particular focus on Afghanistan and Syria. Adam joined CERI as CNRS researcher in September 2019. He has agreed to answer our questions. Interview by Corinne Deloy. English version by Miriam Perier & Caitlin Gordon Walker

in L'Afghanistan au risque de l'art : Kharmohra Publié en 2019-11
40
vues

0
téléchargements
Contribution au catalogue accompagnant l'exposition "Kharmohra” qui se tiendra au Mucem à compter du 21 novembre 2019. L’Afghanistan vit depuis quarante ans au rythme des guerres, des destructions du patrimoine, des attentats, des migrations. Depuis quelques années, des programmes internationaux pour la création ont été mis en place et de jeunes artistes afghans sont rentrés de leur exil. Autodidactes ou formés dans des pays de migrations, ces artistes semblent être au seuil de tous les possibles, sans héritage à assumer, ni classicisme avec lequel rompre. Cet ouvrage donne à voir cette création contemporaine. Il explore une grande variété de formes et de supports pour exprimer l’horreur des attentats et l’omniprésence de la mort dans un espace urbain devenu hostile.

in Une histoire de la guerre. Du XIXe siècle à nos jours Sous la direction de CABANES Bruno Publié en 2018-08
8
vues

0
téléchargements
Résumé de l'ouvrage : Voici Une histoire de la guerre, dans tous ses aspects et toutes ses dimensions, depuis l’essor des États-nations au début du XIXe siècle jusqu’à la quasi-disparition actuelle des affrontements interétatiques. En deux siècles et demi, l’expérience concrète de la guerre a profondément changé : fin des batailles traditionnelles, utilisation d’armes de plus en plus meurtrières, mobilisation des fronts intérieurs, y compris parfois les femmes et les enfants. À mesure où disparaissait la frontière entre combattants et non-combattants, les civils sont devenus des cibles à part entière des bombardements, blocus, massacres, génocides et épurations ethniques. Sans négliger la stratégie et les chefs de guerre, cet ouvrage explore à parts égales le front et l’arrière, les conflits et leur impact sur les sociétés et l’environnement, la mobilisation des institutions politiques et militaires, de l’économie, des affects et des croyances, ou encore les violences sur les corps et les esprits, en proposant de grandes traversées thématiques de longue durée.

Suivant