Document Type
  • Article (82)
  • Book (46)
  • Working paper (43)
  • Part or chapter of a book (41)
  • Show more
Research Center
  • Sciences Po (292)
  • Centre de recherches internationales (54)
  • Centre d'études européennes et de politique comparée (31)
  • Département d'économie (28)
  • Show more
Discipline
  • Economies and finances (123)
  • Political science (98)
  • Sociology (84)
  • History (29)
  • Show more
Language
  • French (148)
  • English (145)
  • Italian (2)
  • German (1)
Project
  • SILICOSIS (14)
  • EUROSOCIAL (1)
  • AIME (1)
In un mondo che sta sperimentando trasformazioni demografiche e sociali senza precedenti, 244 milioni di persone sono migranti. Si tratta di un fenomeno non nuovo, ma che vede emergere nuove categorie migratorie, quelle dei migranti ambientali, dei minori stranieri non accompagnati, dei migranti in transito, dei nuovi rifugiati. Volontarie o forzate, le nuove migrazioni sono composte da uomini e donne che vedono nell'Europa una terra di pace, di sicurezza, dove esiste un futuro per loro e per i loro figli. Ma quale ruolo rivestiranno le migrazioni nell'evoluzione demografica mondiale ed europea? E quali saranno le politiche che i Paesi europei dovranno adottare per far fronte alle nuove sfide demografiche e sociali? Il volume si propone di rispondere a queste domande, disegnando un quadro del fenomeno migratorio attuale e accompagnando il lettore in una riflessione sui temi della popolazione e dello sviluppo. L'analisi lascia emergere le contraddizioni presenti nelle risposte sviluppate di volta in volta dai paesi europei, il cui dilemma politico è oggi quello di conciliare l'apertura verso chi ha diritto a una protezione internazionale con la crescente pressione di una diffusa opinione pubblica contraria. La riflessione finale richiama la necessità di gestire la migrazione in chiave moderna, attraverso un governo internazionale e cooperativo, analogamente a quanto avviene per l'ambiente o per altri temi transnazionali che non possono essere gestiti in modo efficiente dallo Stato. La concezione della migrazione come bene pubblico mondiale dovrebbe essere, secondo le autrici, l'elemento cardine per ripensare e armonizzare gli interessi degli Stati e i diritti dei migranti.

in Esprit Publication date 2020-05-19
MAILLARD Sébastien
MACEK Lukáš
44
views

0
downloads
L'adhésion des pays des Balkans à l'Union européenne ne représenterait pas tant un élargissement qu'une unification de l'Europe, conforme aux principes fondateurs de la construction européenne. Si l'Europe veut peser dans les affaires du monde, l'intégration doit se poursuivre.

1
views

0
downloads
Le coronavirus touche aussi les pays en développement. Il faut y imaginer l’impact potentiel de l’épidémie dans les bidonvilles de métropoles colossales, là où se conjuguent insalubrité de l’habitat et importante densité de population. Pour le moment, les conséquences sanitaires semblent relativement légères. En revanche, le choc économique et la récession qui s’annonce s’avèrent très sévères, indique le sociologue Julien Damon.

In this article, we develop an analytical framework to study how economies and welfare systems have been adapted to the common challenges of post-industrialization, financialization, and the knowledge economy. We show that, despite the global interconnectedness of modern economies, national trajectories of growth and policy-making remain distinct. Our explanation focuses on the pursuit of different growth strategies in contemporary advanced capitalist economies. Growth strategies are in large parts welfare reforms. Governments use the policy tools of the welfare state such as employment policy, housing policy, pensions, minimum wages and education as facilitators for growth. They pursue them in different ways depending on the growth regime their economies are embedded in. The articles starts with an overview of two key concepts used to build our argument: i) the complementary relationship between national growth and welfare regimes and ii) growth strategies through which growth and welfare regimes are reformed in the new era of globalization, ICT and financialization driven growth. It then provides an overview of five main ideal-typical growth regimes that have developed in advanced capitalist economies: the dynamic services export-led growth regime, the high-quality manufacturing export-led, the FDI-financed export-led, the financebased domestic demand-led and the public-financed domestic demand-led ones. Finally, it analyses the ties between growth strategies and welfare reforms and thus identifies five main types of welfare state reforms strategies: dualization of welfare, social investment, fiscal and social attractiveness, commodification of welfare, and social protectionism. Within the Eurozone, because of external pressure, the latter strategy has been transformed into a «competitive impoverishment» strategy for Southern European countries.

in Journal of Contemporary European Studies Publication date 2020-02-09
67
views

0
downloads
This contribution analyses the political impact of Brexit on the EU27. The main argument is that Brexit is not just about disintegration. The UK policy proposals on Brexit have reinforced among the governments, public opinions and even Eurosceptic parties of the EU27 the cohesiveness in favour of the preservation of European integration. The article is divided into four parts. First, it presents a critical review of the theoretical literature on EU disintegration and defines the concept of cohesiveness. In the second section, it analyses why the EU27 member states remained cohesive during the Brexit negotiation talks on major policy issues such as the Single Market, free movement of persons and budgetary contribution. In the third section, the article explains why Brexit did not succeed to convince the public opinions of the EU27 that leaving the EU was a relevant issue. In the fourth section, it analyses the reasons why Eurosceptic parties (especially right wing ones) within the EU27 started using Brexit as a strategic argument against EU integration but quickly abandoned it in favour of the request that EU must be changed from inside.

Publication date 2020-02
1
views

0
downloads
Les SDF se trouvent à la rue, sous des tentes, dans des centres d’hébergement, au centre de multiples controverses. Mais de qui et de quoi parle-t-on exactement ? Combien sont-ils ? Quels sont les impacts de la crise migratoire ? Que faire face aux campements et aux enfants mendiants ? Que penser d’un objectif comme « zéro SDF » ? Toutes ces interrogations appellent moins de sensationnel et davantage d’examen rigoureux. C’est ce que propose Julien Damon dans cet ouvrage, par le biais d’un panorama des connaissances sur une population se trouvant au cœur des interrogations individuelles sur les évolutions sociales contemporaines comme au centre des interrogations collectives sur les priorités et l’efficacité des politiques publiques. Une lecture instructive sur un sujet essentiel.

Publication date 2020-02 Collection Sciences Po LIEPP Working Paper : 104
68
views

0
downloads
In this work, we assess how organization of recruitment in large companies affects ethnic discrimination. We consider large multi-establishment companies and distinguish two types of organization of recruitment: hiring made through a human resources (HR) department at a centralized level of the company and hiring made only at the level of the establishment concerned by the position, generally by managers in charge of recruitment. Our results indicate that access to a centralized HR department in the selection of applications has an important effect on the level of discrimination: this type of organization of recruitment results in a significant decrease in the probability that the applicant of presumed "French" origin is selected alone.

Publication date 2020-01 Collection Sciences Po LIEPP Working Paper : 100
61
views

0
downloads
Can large immigration inflows impact electoral outcomes and specifically, what impact did immigration have on the vote in favour of leaving the European Union (Brexit) in the United Kingdom? In particular, I focus on how the increase in Polish immigration, the major group of immigrants post 2004, affected votes in favour of leaving the EU. I find a percentage point increase in Polish immigration to the UK to have caused an increase in votes in favour of Brexit of about 2.72-3.12 percentage points, depending on the specification. To obtain exogenous variation in Polish immigration, I collect data from the archives that reveals the location of Polish War Resettlement Camps after Word War II, which location is plausibly exogenous to current political outcomes. Discussing potential mechanisms, I examine public opinion data in the British Election Study 2015 and find evidence of adversity towards immigration to be a root cause. Other considerations such as the National Health Service (NHS), incumbency and the general trust in politicians as well as the political institutions seem not to play a role.

11
views

0
downloads
Le Brexit n’est pas une bonne nouvelle pour l’Union européenne : il représente une amputation, en termes de poids commercial, politique et stratégique. Il rend aussi plus difficile le discours normatif sur le modèle européen de régionalisme dans le monde. Au Brésil, en Inde ou en Afrique du Sud, le modèle apparaît comme une entreprise qui se délite. Par ailleurs, le Brexit acte la possibilité d’une véritable réversibilité politique, si bien que certains ont même parlé d’une désintégration de l’Union européenne. [Premier paragraphe]

Publication date 2019-10
BOUSSAGUET Laurie
RAVINET Pauline
60
views

0
downloads
Les politiques publiques interviennent dans tous les domaines de la vie quotidienne des citoyen·ne·s et agissent sur l'ensemble de la société. Ce dictionnaire ne se contente pas de définir des notions telles que « fenêtre d'opportunité », « gouvernance », « dépendance au chemin emprunté » ou encore « policy feedback ». Il montre comment les grands concepts de ce champ d’étude se sont forgés, puis modifiés et enrichis pour prendre en compte les nouveaux acteurs et instruments à l’œuvre. En faisant dialoguer les courants, en s’ouvrant aux autres disciplines et en accordant une large place aux recherches francophones et internationales les plus actuelles, il offre les outils intellectuels indispensables pour comprendre les transformations contemporaines de l’action publique.

Publication date 2019-10 Collection Sciences Po Economics Discussion Papers : 2019-14
38
views

0
downloads
The increase in wealth-to-income ratios in the second half of XXth century has recently received much attention. We decompose the trend in physical capital and housing, further decomposed into structures and land. In four out of five major countries analyzed, the positive trend in capital-income ratio arises from housing and specifically from its land component. We therefore revisit the question of wealth inequality and taxation in adopting a Georgist perspective (from Henry George, 1879) subsequently endorsed by prominent economists. We introduce land and housing structures in Judd’s optimal taxation framework. We show that an optimal taxation implies a property tax on land and no tax on capital. When the range of property taxes is politically constrained, taxing the product of housing rents is not optimal, even with additional taxes on "imputed rents". Rent taxes are however less distortive than a capital tax. The distortion depends on the share of housing structures and how they react to the tax on rents. However, a tax on rents complemented by a subsidy on structures investments in rental housing units does almost as well as a land tax. As a side result, we find that Judd’s result of no second best capital taxation extends to a larger range of parameters at the steady-state.

Le premier chapitre analyse l’impact d’un afflux relativement large et homogène d’immigrés polonais sur le Royaume Uni et quel effet ce choc a eu sur le vote Brexit de 2016. Je trouve que l’immigration polonaise au Royaume Uni a augmenté le vote Brexit mais pas assez pour expliquer la décision de quitter l’union européenne. Afin d’obtenir une variation exogène dans la répartition des immigrés polonais je me base sur le développement de réseaux de migrants proches des camps de réinstallation de guerre crées pour les soldats polonais après la deuxième guerre mondiale dont je collecte la localisation dans les archives nationales. Dans le deuxième chapitre j’utilise le démantèlement de camps de migrants illégaux proche de Calais et la répartition de migrants s’en suivant pour étudier l’impact d’une exposition à peu de migrants pendant une courte période de temps. Je trouve que l’exposition a peu de migrants réduit le vote Front National (le parti d’extrême droite français) mais que cet effet se dissipe si de grands groupes de migrants sont relocalisés. Dans ce cas, le contact ainsi que la taille relative du groupe jouent un rôle important dans la réaction des autochtones aux migrants. Dans le dernier chapitre j’analyse l’impact de la crise des réfugiés sur la demande et l’offre politique en Italie. Je montre que l’ouverture de petits centres d’accueil de migrants en Italie a réduit le vote d’extrême droite, les crimes de haine contre les immigrés ainsi qu’augmenté le vote en faveur des partis de gauche. Les effets proviennent principalement de municipalités qui sont moins connectes à internet.

in Temporalités Publication date 2019-10
10
views

0
downloads
Si l’objet « travail » peut se prévaloir d’une longue tradition en études temporalistes inaugurée en France par Georges Friedmann, Pierre Naville et William Grossin, c’est moins le cas pour l’emploi et moins encore pour la privation d’emploi. À l’heure où le chômage est devenu un puissant marqueur des carrières d’emploi, des politiques publiques ou encore des rapports au travail, il est utile d’actualiser les connaissances sur les temporalités du chômage et d’en explorer les facettes et enjeux. Dans les sociétés où l’activité professionnelle est centrale, la privation d’emploi est une situation à part et disqualifiée, et qui oblige en conséquence à se confronter à la question de sa durée et de son terme (la sortie du chômage). Le chômage est, en quelque sorte, une affaire de temps. (premier paragraphe)

88
views

0
downloads
The increase in wealth-to-income ratios in the second half of XXth century has recently received much attention. We decompose the trend in physical capital and housing, further decomposed into structures and land. In four out of five major countries analyzed, the positive trend in capital-income ratio arises from housing and specifically from its land component. We therefore revisit the question of wealth inequality and taxation in adopting a Georgist perspective (from Henry George, 1879) subsequently endorsed by prominent economists. We introduce land and housing structures in Judd’s optimal taxation framework. We show that an optimal taxation implies a property tax on land and no tax on capital. When the range of property taxes is politically constrained, taxing the product of housing rents is not optimal, even with additional taxes on "imputed rents". Rent taxes are however less distortive than a capital tax. The distortion depends on the share of housing structures and how they react to the tax on rents. However, a tax on rents complemented by a subsidy on structures investments in rental housing units does almost as well as a land tax. As a side result, we find that Judd’s result of no second best capital taxation extends to a larger range of parameters at the steady-state.

Cet article explore la diversité des configurations locales du parc de logement social. Nous nous focalisons sur quatre dimensions : les caractéristiques des logements, le profil des locataires, les dynamiques récentes de production et les types d’acteurs intervenant dans leur gestion. À partir des données du Répertoire du Parc Locatif Social (SOeS, 2013) et du Recensement de la population (Insee, 2013), nous distinguons dix types de parcs sociaux dans l’unité urbaine de Paris. Notre approche quantitative et localisée montre d’abord que les contrastes des parcs sociaux sont liés aux caractéristiques des logements, largement hérités des politiques passées (1960-1970). Deuxièmement, la diversité actuelle des parcs sociaux tient aux types de logements produits récemment et aux catégories de locataires qu’ils visent. Enfin, la pluralité des objectifs et des intérêts des acteurs impliqués dans la production et la gestion des logements alimente de forts contrastes dans l’organisation de la politique du logement social, et ce même si les politiques du logement restent fortement centralisées en France. Plus largement, cet article enrichit notre compréhension des mécanismes qui façonnent les spécificités locales de l’habitat social et de la relation entre ce segment du parc de logement avec les dynamiques de ségrégation résidentielle.

Cet article explore la diversité des configurations locales du parc de logement social. Nous nous focalisons sur quatre dimensions : les caractéristiques des logements, le profil des locataires, les dynamiques récentes de production et les types d’acteurs intervenant dans leur gestion. À partir des données du Répertoire du Parc Locatif Social (SOeS, 2013) et du Recensement de la population (Insee, 2013), nous distinguons dix types de parcs sociaux dans l’unité urbaine de Paris. Notre approche quantitative et localisée montre d’abord que les contrastes des parcs sociaux sont liés aux caractéristiques des logements, largement hérités des politiques passées (1960-1970). Deuxièmement, la diversité actuelle des parcs sociaux tient aux types de logements produits récemment et aux catégories de locataires qu’ils visent. Enfin, la pluralité des objectifs et des intérêts des acteurs impliqués dans la production et la gestion des logements alimente de forts contrastes dans l’organisation de la politique du logement social, et ce même si les politiques du logement restent fortement centralisées en France. Plus largement, cet article enrichit notre compréhension des mécanismes qui façonnent les spécificités locales de l’habitat social et de la relation entre ce segment du parc de logement avec les dynamiques de ségrégation résidentielle.

in La Revue d’histoire du XIXe siècle Edited by SURUN Isabelle, ARZEL Lancelot Publication date 2019-09
0
views

0
downloads
Face au déni d’historicité dont le continent africain est trop souvent l’objet , les historiens de l’Afrique sont placés devant un défi en forme de paradoxe : il s’agit de mettre en évidence l’existence de formes d’organisation socio-politique relevant d’une histoire « universelle » pensée depuis l’Europe – l’État, la souveraineté, le territoire – sans pour autant en gommer les spécificités et la diversité telles qu’elles se manifestent dans les contextes africains. En effet, les savoirs sur l’Afrique sont longtemps restés tributaires de catégories forgées par l’anthropologie politique en contexte colonial, qui opposait sociétés « sans État » et formes d’organisation étatiques « primitives » ou « incomplètes », érigeant le continent africain en paradigme de l’altérité. Des États de toutes formes et de toutes tailles, des cités-États aux empires les plus étendus, y sont pourtant attestés par les sources écrites, endogènes et exogènes, par les sources orales et l’archéologie. La recherche historique désormais affranchie de la « bibliothèque coloniale » permet d’en retracer les trajectoires en interrogeant la place singulière qu’y occupe le xixe siècle, temps d’affirmation de la forme étatique, en continuité avec l’expérience politique africaine des siècles précédents, mais aussi, dans ses dernières décennies, moment de la confiscation des souverainetés africaines par une conquête coloniale qui les déqualifie tout en s’appuyant sur elles pour affirmer son autorité. Les auteurs dont les contributions sont réunies dans ce dossier entendent relever ce défi au prisme de la souveraineté, la catégorie la plus étroitement associée historiquement à la pensée politique européenne, mais aussi celle dont la consistance est la plus questionnée par la science politique contemporaine.

Ordoliberalism is widely considered to be the dominant ideology of the German political elite today and consequently responsible at least in part for its hard ‘austerity’ line during the recent Eurozone crisis. This article presents a genealogy of the main concerns, concepts and problems around which early German ordoliberalism was formed and structured as a political and economic ideology. Early ordoliberalism is shown to be rooted in an interwar Germanophone Lutheran Evangelical tradition of anti-humanist ‘political ethics’. Its specific conceptions of the market, the state, the individual, freedom and duty were developed on a Lutheran Evangelical basis. Analytically, the article considers ideological influences of theology on political and economic theory not so much in terms of consensus and ideational overlap, but rather in terms of shared concerns, concepts and problems across different positions.

in Sarcoidosis, Vasculitis and Difusse Lung Diseases Publication date 2018-11
CATINON Mickaël
CHEMARIN Cécile
ROUX Elisabeth
PECQUET Mathieu
BLANCHET Anne-Sophie
VUILLERMOZ Sylvie
PISON Christophe
ARBIB François
BONNETERRE Vincent
VALEYRE Dominique
FREYNET Olivia
MORNEX Jean-François
PACHECO Yves
FREYMOND Nathalie
THIVOLET Françoise
KAMBOUCHNER Marianne
BERNAUDIN Jean-François
NATHALIZIO Audrey
PRADAT Pierre
30
views

0
downloads
Inhalation of mineral dust was suggested to contribute to sarcoidosis. We compared the mineral exposome of 20 sarcoidosis and 20 matched healthy subjects. Bronchoalveolar lavage (BAL) samples were treated by digestion-filtration and analyzed by transmission electron microscopy. The chemical composition of inorganic particles was determined by energy-dispersive X-ray (EDX) spectroscopy. Dust exposure was also assessed by a specific questionnaire. Eight sarcoidosis patients and five healthy volunteers had a high dust load in their BAL. No significant difference was observed between the overall inorganic particle load of each group while a significant higher load for steel was observed in sarcoidosis patients (p=0.029). Moreover, the building activity sub-score was significantly higher in sarcoidosis patients (p=0.018). These results suggest that building work could be a risk factor for sarcoidosis which could be considered at least in some cases as a granulomatosis caused by airborne inorganic dust. The questionnaire should be validated in larger studies.

Edited by DURAND Marie-Françoise Publication date 2018-08
Atelier de cartographie de Sciences Po
145
views

0
downloads
"Regarder le monde comme un espace mobile et fluide. S'émanciper de l'idée d'une scène internationale orchestrée par les seuls États. Sortir des figures classiques de l'ennemi, de la frontière, des identités exclusives. Montrer tous les acteurs des échanges internationaux, qu'ils soient publics ou privés, individuels ou collectifs, politiques, économiques ou sociaux, locaux, nationaux, régionaux ou mondiaux. Représenter les innombrables interdépendances et enchevêtrements de nos histoires, autant que les désordres et les dysfonctionnements d'un monde pluriel." (Résumé éditeur)

in Traité d'études parlementaires Edited by ROZENBERG Olivier, THIERS Eric Publication date 2018-07
8
views

0
downloads
Ce chapitre n'a pas de résumé

Publication date 2018-07 Collection Sciences Po Economics Discussion Papers : 2018-03
7
views

7
downloads
Short-time work programs were revived by the Great Recession. To understand their operating mechanisms, we first provide a model showing that short-time work may save jobs in firms hit by strong negative revenue shocks, but not in less severely-hit firms, where hours worked are reduced, without saving jobs. The cost of saving jobs is low because short-time work targets those at risk of being destroyed. Using extremely detailed data on the administration of the program covering the universe of French establishments, we devise a causal identification strategy based on the geography of the program that demonstrates that short-time work saved jobs in firms faced with large drops in their revenues during the Great Recession, in particular when highly levered, but only in these firms. The measured cost per saved job is shown to be very low relative to that of other employment policies.

Le premier chapitre, écrit conjointement avec Alfred Galichon, Keith O'Hara et Matthew Shum, montre l'équivalence entre les modèles de choix discrets et les modèles d'appariements. Cette équivalence permet l'estimation efficace, par des algorithmes d'appariement, de modèles qui étaient jusqu'à présent réputés comme difficile à estimer dans la littérature. Le deuxième chapitre, écrit conjointement avec Mathilde Poulhès, s'appuie sur les résultats du premier pour estimer le consentement marginal à payer des agents pour différentes caractéristiques du logement et du quartier à Paris. Il introduit une nouvelle procédure d'estimation basée sur le modèle de pures caractéristiques. Grâce à un riche jeu de données sur les achats de logements à Paris, nous montrons que le revenu moyen du voisinage et le niveau de criminalité sont de puissants déterminants du choix du quartier pour tous les types d'acheteurs, que l'accessibilité à l'emploi est également un facteur déterminant pour les ménages comptant plus d'une personne, et que la qualité de l'école du secteur joue un rôle primordial pour les ménages avec enfants. Le troisième chapitre, écrit conjointement avec Guillaume Chapelle, Alain Trannoy et Etienne Wasmer, montre que la croissance récente du ratio patrimoine sur revenu est due uniquement à l'augmentation du prix des logements, et plus précisément à l'augmentation du prix d'un facteur fixe de production: la terre. Nous montrons ensuite qu'un système de taxation du patrimoine doit taxer le facteur fixe qu'est la terre à des fins de redistribution et non le capital productif pour ne pas décourager l'investissement.

in Educational choices, transitions and aspirations in Europe. Systemic, institutional and subjective changes Publication date 2018-06
42
views

0
downloads

This article focuses on differences between French secondary schools regarding how students are channelled into higher education (HE) and the impact of these processes on educational inequalities. The concept of channelling is used to analyse how school professionals adapt their guidance practices according to both students' academic and social status and their predicted futures. Drawing on ethnographic data from two schools in Paris, we provide a detailed examination of school professionals' discourses and of institutional devices orienting students' higher education choices. The interpretations involve four different themes: how and how much school professionals engage with the transition to HE; the explicit and implicit messages regarding HE guidance present in their words and actions; the routes they encourage students to take or to avoid; and the rationale behind these practices. The conclusions emphasise the inequalities across schools in terms of the amount and type of attention that students receive and the kind of educational horizons that are presented to them.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°18 - avril 2018) Edited by Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2018-04
2
views

0
downloads
Les questions religieuses au Nigeria ne sauraient évidemment se résumer à l’insurrection de la secte Boko Haram, dont le nom signifie : « l’éducation occidentale est sacrilège ». Mais le défi du jihadisme a remis au goût du jour de nombreuses controverses à propos du rôle de l’islam dans l’instabilité chronique du pays le plus peuplé d’Afrique (environ 195 millions d’habitants en 2018). Dans les régions à dominante musulmane du nord du Nigeria, en particulier, les écoles coraniques sont maintenant décriées par certains chrétiens comme des incubateurs du terrorisme, un facteur d’obscurantisme, un anachronisme et un support de l’endoctrinement salafiste. Un rapide panorama de la situation invite pourtant à nuancer ces représentations pour éviter les amalgames et la stigmatisation des élèves appelés almajirai en haoussa (sg. almajiri) ou fukarbe en peul (sg. pukaraajo), qui sont trop souvent assimilés à des mendiants et des jihadistes en puissance...

Edited by DURAND Marie-Françoise Publication date 2018
Atelier de cartographie de Sciences Po
22
views

0
downloads
"Regarder le monde comme un espace mobile et fluide. S'émanciper de l'idée d'une scène internationale orchestrée par les seuls États. Sortir des figures classiques de l'ennemi, de la frontière, des identités exclusives. Montrer tous les acteurs des échanges internationaux, qu'ils soient publics ou privés, individuels ou collectifs, politiques, économiques ou sociaux, locaux, nationaux, régionaux ou mondiaux. Représenter les innombrables interdépendances et enchevêtrements de nos histoires, autant que les désordres et les dysfonctionnements d'un monde pluriel."

in Revista Internacional de Organizaciones Publication date 2018
JACQUEMART Alban
BERENI Laure
MARRY Catherine
8
views

0
downloads
This article examines the logics behind the tenacious persistence of gender inequalities in French civil service careers, based on 95 biographical interviews conducted with civil servants in upper-middle management and executive positions between 2011 and 2013. The study combines attention to the consequences of the organizational context with analysis of the interplay between gender and class, particularly focusing on how managers and executives appropriate equality policies. While family background has differential impacts on women’s and men’s educational paths and orientations, we find that governmental administrative bureaucracies also make strong contributions to the production of such differences through the rules and norms that equality policy struggles to change, especially in a time of austerity and deepening “new public management” reforms. While most managers and executives of both sexes tend to deny the organizational and social causes of inequality, the diffusion of egalitarian norms fosters the expression of gender consciousness by a minority of women, and reshapes mainstream managerial masculinities and femininities.

Um besser zu verstehen, ob das kapitalistische Großunternehmen per definitionem an das Ziel des Profits und der Bezahlung der Aktionäre gebunden ist, erscheint es angebracht, sich mit seinem Ursprung zu beschäftigen, d. h. mit dem 19. Jahrhundert bzw. mit früheren Perioden, die ihm juristische Formen geliefert haben.Dieser erste Teil unseres Literaturüberblicks bezieht sich sowohl auf historische Studien als auch auf soziologische bzw. auf die weiterer Disziplinen. Im Zentrum unseres zweiten Teils werden die Beziehungen zwischen Aktionären und Managern und ihre Verbindungen zum Prozess der Finanzialisierung der Unternehmen stehen. Er wird sich auf die letzten Jahrzehnte des 20. und den Anfang des 21. Jahrhunderts konzentrieren.

in Revue de l'OFCE Publication date 2017-12
MARTY Frédéric
7
views

7
downloads
Annoncé dès 2010 pour garantir la sécurité d'approvisionnement lors des pointes de demande, le marché français de capacité d'électricité n'a été mis en place qu'en janvier 2017. Ce délai ne s'explique pas seulement par la complexité de la discussion quant à la nécessité d'adjoindre des incitations additionnelles aux signaux de prix fournis par les marchés de gros de l'électricité et des modalités optimales d'organisation des mécanismes de capacité, il trouve également ses origines dans la difficulté à faire émerger une solution acceptable pour les différentes parties prenantes du marché français de l'électricité mais surtout compatible avec les exigences de la Commission européenne, qu'il s'agisse des règles de concurrence ou de la politique énergétique. Cet article analyse la construction d'un compromis entre objectifs énergétiques et contraintes concurrentielles.

  Next