Type
Article
Titre
La « contre-performance » de l’Europe continentale : Le lien entre institutions, dynamisme et prospérité économique
Dans
Revue de l'OFCE
Auteur(s)
PHELPS Edmund - Center on Capitalism and Society (Columbia University) (Auteur)
LAURENT Eloi - Observatoire français des conjonctures économiques (Traducteur)
Éditeur
Paris : Presses de Sciences Po
Numéro
92
Pages
11 - 41 p.
ISSN
12659576
Mots clés
Performances économiques, Institutions, Dynamisme, Prospérité économique
Résumé
FR
Alors que les économies de l'Europe continentale ne laissent pas de décevoir depuis deux décennies, il paraît nécessaire — et il s'avère fécond — de convoquer une « hypothèse institutionnelle » pour éclairer cet échec. Celle-ci s'articule autour de l'idée que c'est dans le défaut ou l'empêchement d'institutions économiques susceptibles d'engendrer un véritable « dynamisme » qu'il convient de rechercher la cause de la contre-performance du continent ouest-européen. Après s'être attaché à définir précisément l'idée de « performance économique » et le concept de « dynamisme », cet article détaille, dans cette perspective analytique, les spécificités institutionnelles respectives des systèmes corporatiste et capitaliste, en s'appuyant sur les apports successifs des différents courants théoriques qui se sont attachés à leur caractérisation et en insistant sur l'enjeu capital de l'accueil qu'ils font respectivement aux processus d'innovation. Il propose enfin une première série d'évaluations empiriques de la thèse qu'il avance, qui, bien qu'encore embryonnaires, se révèlent concluantes.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT