Type
Article
Titre
L'État pare-chocs : Perspectives 2000-2001 pour l'économie française
Numéro
75
Pages
105 - 150 p.
ISSN
12659576
DOI
10.3406/ofce.2000.1629
Mots clés
Prévisions, Économie française
Résumé
FR
La prévision de croissance de l’OFCE est de 3,4 % pour l’année 2000 et de 3,7 % pour l’année 2001. La dynamique vertueuse de croissance enclenchée en France et en Europe depuis 1997 se poursuit. La hausse des produits pétroliers opère une ponction d’environ 0,5 point de PIB en 2000. En diminuant la fiscalité indirecte, l’État amortit l’impact inflationniste de ce choc, d’autant que l’inflation anticipée reste faible. L’alourdissement de la facture pétrolière n’enraye pas les moteurs de la croissance que sont la consommation et l’investissement. L’emploi reste dynamique du fait de l’activité et de la diffusion des 35 heures. Il garantit la progression du pouvoir d’achat des ménages et donc de la consommation. Par ailleurs, la modération salariale a permis que la hausse du prix des produits importés n’entame pas les marges des entreprises au niveau global. Celles-ci poursuivraient leurs investissements, ce qui stabiliserait les tensions sur l’appareil productif. Les administrations publiques utilisent les marges dégagées par la croissance pour réduire les impôts : le taux des prélèvements obligatoires baisserait pour la première fois depuis 1992.
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT