Type
Article
Titre
Voisinages : démocratisation et géopolitique
Dans
Croatian International Relations Review
Volume
21
Numéro
72
Pages
5 - 46 p.
ISSN
18485782
DOI
https://doi.org/10.1515/cirr-2015-0001
Mots clés
Union européenne, voisinage, démocratisation, Europe de l'Est, Balkans
Résumé
FR
L’Europe est aujourd’hui confrontée à une double crise: la crise de confiance interne dans son projet et la crise externe marquée par la déstabilisation simultanée des ses voisinages à l’Est comme au Sud. Répondre à la seconde dépendra de la capacité à surmonter la première. Dix ans après son grand l’élargissement à l’Est, l’Union européenne se trouve dans une situation paradoxale: une demande d’Europe dans sa périphérie orientale, de Kiev à Belgrade, au moment où le doute s’installe au centre même de l’Union. Les élections européennes du 25 mai 2014, marquées par le désenchantement voire la défiance envers l’Union européenne, contrastaient le même jour avec l’élection présidentielle à Kiev présentée et vécue comme un choix européen. L’Europe est décriée comme l’une des causes de la crise économique et identitaire à l’Ouest du continent, et perçue comme une réponse possible à la crise politique, économique et identitaire à l’Est. La crise de la zone euro a fait planer le spectre de la désintégration et favorisée le repli au moment même où les bouleversements politiques en Ukraine, comme la recomposition post-yougoslave dans Balkans, font de l’Europe un point d’ancrage indispensable. Il n’est pas aisé de se projeter vers la périphérie alors que le centre même est en doute.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT