Type
Working paper
Titre
L’enjeu politique de la mémoire coloniale : le débat français
Éditeur
Fonds d'analyse des sociétés politiques
Collection
les Rapports du FASOPO
Résumé
FR
« Nous ne saurions oublier que ces soldats [de la guerre d’Algérie] furent aussi des pionniers, des bâtisseurs, des administrateurs de talent qui mirent leur courage, leur capacité et leur coeur à construire des routes et des villages, ouvrir des écoles, des dispensaires, des hôpitaux, faire produire à la terre ce qu’elle avait de meilleur ; en un mot, lutter contre la maladie, la faim, la misère et la violence et, par l’introduction du progrès, favoriser pour ces peuples l’accès à de plus hauts destins. Pacification, mise en valeur des territoires, diffusion de l’enseignement, fondation d’une médecine moderne, création d’institutions administratives et juridiques, voilà autant de traces de cette oeuvre incontestable à laquelle la présence française a contribué non seulement en Afrique du Nord, mais aussi sur tous les continents » (Allocution de Jacques Chirac à l’occasion de l’inauguration à Paris d’un « monument à la mémoire des victimes civiles et militaires tombées en Afrique du Nord de 1952 à 1962 », 11 novembre 1996, souligné par nous) (...).
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT