Type
Article
Titre
L’Afrique dans le monde : une histoire d’extraversion
Dans
Critique internationale
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
5
Numéro
5
Pages
97 - 120 p.
ISSN
12907839
Résumé
FR | EN
L'Afrique sub-saharienne est souvent présentée comme étant à la marge du système international. Pourtant, le continent y est intégré depuis longtemps déjà. Les acteurs politiques africains ont mis en place des stratégies d'extraversion leur permettant de gérer, voire de construire, les relations de dépendance de leurs propres sociétés. Entre l'Afrique, l'Europe et les Amériques, donc, il y a interaction et non pas simplement domination et exploitation. La traite des esclaves, la colonisation, l'accès à l'indépendance et la position diplomatique des nouveaux Etats pendant la guerre froide s'inscrivent dans ce modèle. Aujourd'hui, les processus en trompe-l'œil de l'ajustement structurel et de la transition démocratique ainsi que l'extension de la guerre reproduisent ces économies politique et morale de l'extraversion. Sans doute, cette dernière souffre d'un déficit de légitimité mais cela procède de l'historicité des sociétés africaines et non d'un hiatus entre ces sociétés et l'Etat. Six formalités d'action - la coercition, la ruse, la fuite, l'intermédiation, l'appropriation, le rejet - permettent de mieux comprendre comment les Africains sont les sujets de leurs situations de dépendance.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT