Type
Compte-rendu d’ouvrage
Titre
Gilles Richard, Sylvie Ollitrault (éd.), Les Années Mitterrand, 1984-1988. L’alternance et la première cohabitation vue des régions, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, 310 p., ISBN 978-2-7535-7313-0
Dans
Revue d'histoire moderne et contemporaine
Éditeur
FR : Editions Belin
Volume
2020/3
Numéro
67-3
Pages
206 - 208 p.
ISSN
00488003
Mots clés
gauche, Mitterrand, Histoire politique
Résumé
FR
Les jeux d’échelles spatiaux et temporels constituent depuis longtemps des outils précieux que l’histoire politique a su intégrer. Dans la décennie 1980, moment de renouvellements importants de la discipline, René Rémond et nombre de ses élèves ont ainsi reconnu leur dette à l’égard des grandes thèses « labroussiennes » d’histoire régionale, comme celles de Maurice Agulhon sur le Var, de Paul Bois sur la Sarthe ou encore d’Alain Corbin sur le Limousin. Issu d’un colloque tenu à Rennes en novembre 2015, l’ouvrage collectif dirigé par l’historien Gilles Richard et la politiste Sylvie Ollitrault recourt à son tour à cette approche du politique par les territoires, en l’appliquant aux « années d’alternance » 1984-1988. Le livre s’inscrit dans une double filiation historiographique : celle des travaux sur les mutations et recompositions du système partisan français dans le second xxe siècle ; celle des recherches sur le premier septennat mitterrandien impulsées depuis la fin des années 1990 par l’Institut François Mitterrand, visant à approcher cette séquence brève mais intense à la fois « par le haut » et « par le bas ». [...]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT