Type
Article
Titre
Jean-Daniel Reynaud (1926-2019) : Un itinéraire scientifique
Dans
Sociologie du travail
Éditeur
FR : Le Seuil
Volume
61
Numéro
2
Pages
en ligne - en ligne p.
ISSN
00380296
Mots clés
Reynaud (Jean-Daniel), Sociologie, Travail, Organisations, Syndicalisme, Relations professionnelles, Négociation collective, Conflits du travail, Action collective, Régulation sociale
Résumé
FR | EN
Figure du développement de la sociologie du travail en France, Jean-Daniel Reynaud fut l’un des quatre fondateurs, en 1959, de la revue Sociologie du travail — avec Michel Crozier, Alain Touraine et Jean-René Tréanton. La rédaction de la revue a souhaité lui rendre hommage suite à sa disparition le 27 janvier dernier. À notre demande, Denis Segrestin a préparé le texte qu’on lira ci-après, dans lequel il retrace en détail l’itinéraire scientifique de Jean-Daniel Reynaud. Denis Segrestin fut enseignant au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de 1971 à 1990 et l’un des collaborateurs de J.-D. Reynaud dans le Laboratoire de sociologie du travail et des relations professionnelles, créé par celui-ci en 1969. Il l’a relayé à la direction du Laboratoire de 1986 à 1989. Devenu, en 1990, professeur à l’Université Pierre Mendès France de Grenoble, il y a créé et codirigé le Centre de recherche Innovation sociotechnique et organisations industrielles (CRISTO), rapidement agréé par le CNRS. De retour à Paris en 2003, il a été nommé professeur à Sciences Po et a rejoint le Centre de sociologie des organisations ; il y est aujourd’hui professeur émérite. Au fil de son texte, nos lecteurs pourront découvrir les conceptions de la recherche sociologique que Jean-Daniel Reynaud a mises en œuvre et défendues, ainsi que le rôle éminent qu’il a joué dans le développement de la discipline.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT