Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

Les nouvelles inégalités du travail

 

Notice

Type:   Contribution à un site web
 
Titre:   Les nouvelles inégalités du travail : Pourquoi l’emploi se polarise
 
Auteur(s):   Verdugo, Grégory - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
 
In:   OFCE Le Blog
 
Date de publication:   2017-10
 
Mots-clés:   [fr] Emploi, Travail, Inégalités
 
Résumé:   [fr] Au long des trois dernières décennies, le travail a pris un nouveau tournant. Si l’après Seconde Guerre mondiale a vu les inégalités de salaire reculer, depuis les années 1980, les écarts se creusent continûment. Les écarts de salaire augmentent tout le long de la distribution, à la fois entre les bas et moyens ou entre les moyens et hauts salaires. Dans d’autres pays comme la France où les inégalités de salaires restent stables, c’est le risque de chômage et de précarisation qui frappe toujours davantage les moins qualifiés. A cet essor des inégalités s’ajoute un grand chamboulement de la composition des emplois. Pour étudier l’évolution de la qualité des emplois, les économistes Alan Manning de la London School of Economics et Maarten Goos et Anna Salomons de l’Université d’Utrecht ont exploré les données très riches de l’Enquête européenne sur les forces de travail pour 16 pays européens sur la période 1993 à 2010[1]. À partir du salaire moyen observé dans l’emploi au début de cette période, ils distinguent trois grandes catégories : les emplois peu qualifiés, les emplois intermédiaires et les emplois très qualifiés. [premiers paragraphes]

[en] Over the past three decades, work has taken a new turn. While the post-World War II period saw a decline in wage inequalities, since the 1980s the gaps have been getting steadily wider. Differentials are increasing throughout the wage distribution, both between low and medium wages and between medium and high wages. In countries like France where wage inequalities have remained stable, the less skilled have been hit increasingly by the risk of unemployment and precarious jobs.In addition to increasing inequality, the composition of jobs has also undergone great change. To study trends in job quality, the economists Alan Manning of the London School of Economics and Maarten Goos and Anna Salomons of the University of Utrecht explored the rich data from the European Labour Force Survey for 16 European countries over the period 1993 to 2010 [1]. Based on the average wage observed in employment at the beginning of this period, they distinguish three main categories of jobs: low-skilled, medium-skilled and highly-skilled. [First paragraph]
 
URL:   https://www.ofce.sciences-po.fr/blog/les-nouvelles-inegalites-du-travail-pourquoi-lemploi-se-polarise/
 
 

Fichiers

Version Format Fichier Taille
Version de l'éditeur 2017-verdugo-les-nouvelles-inegalites-du-travail.pdf 0,09 MB
Version de l'éditeur 2017-verdugo-the-new-labour-inequalities.pdf 0,11 MB