Type
Communication non publiée
Titre
Taxinomie et légitimité des think tanks français : l’institutionnalisation d’organisations 'monstres' par l’écriture, l’éditorialisation et la médiation d’écrits d’influence des politiques de l’emploi
Auteur(s)
LUCILE Desmoulins - DICEN-Idf (Auteur)
BRUNEL Valentin - (Auteur)
Nom de la conférence
ACFAS 2017 Montréal – COLLOQUE 432 : Entre marché, état et société civile : Explorer la nature paradoxale des organisations hybrides
Date(s) de la conférence
2017-05-08
Lieu de la conférence
Montréal, CANADA
Mots clés
Thinks tanks, hybridité, organising
Résumé
FR
S’ils restent encore peu étudiés, les think tanks sociaux-démocrates français se sont progressivement taillés une place à part au sein du champ politique. Revendiquant la production d’idées politiques comme activité constituante, ces organisations ont su agréger permanents et contributeurs autour d’un certain nombre de savoirs et de méthodes. La légitimité des think tanks est encore largement adossée au champ politique, et leur personnel se répartit au sein de trois types de structures complémentaires : les clubs, les associations et les laboratoires. Chacun de ces types d’organisations met en place des procédures de production et de dissémination des représentations politiques qui énoncent les relations légitimes entre technique et normativité. Leur influence est donc principalement liée à leur capacité à imposer une forme canonique au débat d’idées.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT